Sélectionner une page

¡ Bienvenido al PSG, Pablo Sarabia y Ander Herrera !

C’était dans l’air du temps depuis plusieurs semaines, Pablo Sarabia et Ander Herrera sont devenus des joueurs du Paris Saint-Germain. Ils deviennent les septième et huitième joueurs espagnols à porter nos couleurs.

 

  • Pablo Sarabia, 27 ans provenant du FC Séville, est un milieu offensif « couteau suisse ». Pouvant jouer sur les deux ailes, milieu relayeur ou numéro 10, le meilleur passeur de la dernière saison en Liga apporte une palette technique intéressante pour Thomas Tuchel. Il n’a jamais croisé le PSG en match officiel ou amical dans sa carrière.

 

 

  • Ander Herrera, 2 sélections en équipe d’Espagne et âgé de 29 ans, arrive de Manchester United qui a croisé le fer avec le PSG en Champion’s League la saison dernière. Profil purement axial, il peut jouer en sentinelle comme en relayeur. Dans sa carrière l’ancien numéro 21 des Reds Devils n’a affronté qu’une seule fois le club de la Capitale, lors du 1/8ème de finale aller remporté par Paris à Old Trafford (0-2 le 12/02/2019)

 

 

LES SIX ESPAGNOLS QUI ONT PORTE LE MAILLOT DU PSG

 

CRISTOBAL (83 matchs, de 2001 à 2003)

 

Crédits : Christian Gavelle / PSG

 

Cristóbal Parralo Aguilera était devenu à l’époque le second joueur espagnol à porter les couleurs du Paris Saint-Germain après Enrique De Lucas. A 34 ans, Cristobal prenait la succession de Jimmy Algérino au poste de latéral droit. A l’époque, Luis Fernandez, très friand du football espagnol, décida de le recruter pour épauler le jeune Bernard Mendy. Le PSG aura été le dernier club de sa longue carrière professionnelle.

Anecdote assez drôle, Luis Fernandez et Cristobal s’étaient affrontés en match de qualification à l’Euro 92 !

 

MIKEL ARTETA (53 matchs, 5 buts, de janvier 2001 à 2002)

 

Crédits : PSG

 

Prêté par le FC Barcelone lors du mercato hivernal de la saison 2000-2001 grâce encore une fois à Luis Fernandez, Arteta arrive au club sans aucune expérience du haut niveau, se contentant alors de joueurs avec l’équipe réserve. Mais très vite, ses qualités techniques et son intelligence de jeu lui permettent d’intégrer très rapidement le onze de départ pour ne plus jamais le quitter. A l’issue de la saison, Arteta est prêté une saison supplémentaire. Sa saison personnelle est réussie et il est nommé pour le titre de meilleur joueur de Division 1. Malheureusement, Paris ne parvient pas à conserver le jeune espagnol. Ce dernier signe aux Glasgow Rangers, et fera une carrière de bonne facture notamment à Arsenal. Il est aujourd’hui l’adjoint de Pep Guardiola à Manchester City.

 

JUAN BERNAT (41 matchs, 4 buts, depuis 2018)

 

Crédits : François Denat / CulturePSG (le 24 octobre 2018 face à Naples)

 

A la recherche d’un successeur à Maxwell depuis un an, Kurzawa et Berchiche n’ayant pas vraiment fait l’affaire, Juan Bernat signe au PSG le dernier jour du mercato estival 2018, grâce à Thomas Tuchel et ses réseaux allemands. Son arrivée est accueillie avec scepticisme par de nombreux supporters. Mais Juan Bernat ne va pas tarder à faire taire tout le monde et inscrira des buts importants (Naples, Liverpool pour ne citer qu’eux) et montrera de la qualité et beaucoup d’envie. Il part pour le moment pour être de nouveau le titulaire au poste d’arrière gauche pour la saison qui arrive.

 

YURI BERCHICHE (32 matchs, 2 buts, 2017 à 2018)

 

Crédits : François Denat / CulturePSG (le 28 février 2018 face à Marseille)

 

Inconnu du public parisien, mais parmi les meilleurs latéraux gauche du championnat espagnol, Yuri Berchiche suscite interrogations et moqueries. Il ne sera resté qu’un an au club, sans éclats mais loin d’être le plus mauvais au club. Il quitte le PSG l’été dernier pour l’Athletic Bilbao. Yuri Berchiche s’affiche régulièrement sur Instagram avec des anciens équipiers et revient dès qu’il peut à Paris, ce qui montre que son passage dans la plus belle ville du monde ne l’a pas laissé insensible.

 

JESE (15 matchs, 2 buts, depuis 2016)

 

Crédits : Icon Sport

 

Recrue espagnole la plus onéreuse, et quasiment l’un des plus gros flops de l’histoire du club… Arrivé en 2016, Paris le traîne comme un boulet et le prête régulièrement (Las Palmas, Stoke City, Betis Séville) mais revient toujours… Il est d’ailleurs attendu à la reprise de l’entraînement le 8 juillet prochain au Camp des Loges.

 

ENRIQUE DE LUCAS (5 matchs, janvier 2001 à juin 2001)

 

Un échec, y a pas d’autres mots. Six mois au club, prêté par l’Espanyol Barcelone, cinq matchs.

 

En conclusion, bienvenue à Pablo Sarabia, qu’il brille sous nos couleurs et participe activement à la réussite de notre club.

Grichka

Supporter du PSG depuis presque 20 ans, ancien abonné, et actuel salarié du club. Je vis football à fond, et donc pour le PSG.

Voir la bio de Grichka...
Grichka