Sélectionner une page

Retour sur l’année 2017 : âmes sensibles, s’abstenir !

Retour sur l’année 2017 : âmes sensibles, s’abstenir !

L’année 2017 touche à sa fin avec son lot de surprise et d’émotions, de joies et de peines, de titres et d’échecs. Faisons ensemble un retour sur les moments qui ont fait cette cuvée 2017 : 

 

Janvier :

Dès le 03 janvier, Paris s’offrait le jeune et talentueux international allemand Julian Draxler en provenance de Wolfsburg. Et dès son premier match, le numéro 23 se distinguait d’un superbe but contre Bastia pour l’entrée en lice en coupe de France (7-0).

 

Après 4 matchs et autant de victoires, le PSG se rend à Bordeaux le 24 janvier pour une 1/2 finale de la coupe de la ligue qui ne s’annonce pas simple. Pourtant, là aussi, le club de la capitale déroule et s’impose 4-1 avec un Edinson Cavani et un Angel Di Maria, auteurs d’un doublé chacun, simplement fabuleux !

 

Février :

 

Le jour de la Saint-Valentin, tous les amoureux du PSG avaient l’occasion de s’en donner à coeur joie avec le choc de l’année : le 1/8ème de finale aller de la Ligue des Champions face au FC Barcelone. Paris offre un match extraordinaire au public du Parc des Princes et s’impose 4-0 pour une soirée historique. Tout laisse alors à penser que les 1/4 de finale tendent les bras aux rouges et bleus.

 

 

 

Moins de deux semaines plus tard, place au « Classico » dans un vélodrome qui croit en l’exploit. Au final, le PSG offre un véritable récital qui poussera la majeure partie des supporters à quitter le stade à la 50ème minute. Carton 5-1 d’un club de la capitale à qui tout sourit.

 

 

 

Mars :

 

Le ciel nous est tombé sur la tête. Ce 08 mars 2017 est une page noire de l’histoire du PSG, probablement la défaite la plus humiliante et difficile à vivre. Alors que tout laissait à penser que la qualification serait une formalité, voilà que les médias poussent en faveur d’une « remontada » qui serait historique pour ce 1/8ème de finale retour de la Ligue des Champions face au FC Barcelone. Dans un Camp Nou archi comble, le club francilien vit une soirée cauchemardesque, étant mentalement dépassé par les évènements et comptant sur un arbitrage…hostile. Défaite 6-1 qui élimine le PSG et assome tous les passionnés du club de la capitale. Il faudra du temps pour la digérer…

 

 

Avril :

 

Dès le 1er avril, pas de place pour les blagues : c’est la finale de la coupe de la Ligue entre le PSG triple tenant du titre et un AS Monaco auteur d’une saison exceptionnelle. L’outil connecté de Lyon est l’arène d’une finale remportée 4-1 dans une ambiance de folie avec un Paris SG en très grande forme ! Voilà qui redonne le sourire après les évènements du mois de mars.

 

La remise du Trophée : et de 7!

 

 

Le 18 avril, le PSG court toujours après Monaco dans le but d’aller chercher un 5ème titre de champion de France consécutif. La mission du jour consiste à s’imposer à Metz, chez qui Paris lutte à chaque fois pour empocher des points. Tout semblait rouler à un quart d’heure de la fin du match, les visiteurs menant 2-0 devant des locaux qui réagissent par deux fois et recollent à 2-2 à la 88ème ! Heureusement, à la dernière seconde du temps additionnel Blaise Matuidi place une tête salvatrice qui offre un succès 3-2 au Paris SG.

 

 

Mai :

 

Le titre de champion de France perdu, reste une 11ème Coupe de France à aller cherche pour la 100ème édition. La finale oppose le PSG à Angers le 27 mai. Les angevins résistent aux assauts parisiens et pensent les emmener jusqu’aux prolongations. Mais pour le tout dernier match de la légende Scherrer Maxwell, une fausse note n’aurait pas été de bon gout. C’est sur un CSC d’Issa Cissokho à la 92ème que Paris s’impose 1-0 et s’offre un triplé Coupe de France / Coupe de la Ligue / Trophée des Champions.

 

Le tifo du CUP

« Vainqueur 2017 », le PSG conserve -encore- son trophée (FFF)

Maxwell met fin à son incroyable carrière sur un dernier trophée…

 

Juillet :

 

Le mercato XXL du PSG démarre réellement le 12 Juillet. On apprend dans la journée que l’international brésilien Dani Alves est dans un avion vers son nouveau club. Deux hypothèses apparaissent alors : Manchester City et Paris. Au final, l’ancien latéral droit de la Juventus devient le nouveau numéro 32 parisien, chargé d’apporter son expérience, sa rage de vaincre, et bien sur toute l’étendue de son talent…

 

Le 29 juillet à Tanger (Maroc) a eu lieu le Trophée des Champions entre le PSG vainqueur de la Coupe de France et l’AS Monaco, champion en titre. Le héros du match n’est autre que le dernier arrivé Dani Alves, auteur d’un sublime coup-franc et d’une passe décisive pour son premier match. Paris s’impose 2-1 et remporte son 5ème Trophée des Champions consécutif.

 

 

Août :

 

Le 03 août 2017 a lieu un véritable tremblement de terre sur la planète foot. Neymar Junior, star du FC Barcelone et du Brésil, successeur annoncé au duo Messi – Ronaldo en vue d’un futur ballon d’or, signe au PSG pour 5 ans contre la coquette somme de 220M€. Les clubs en place depuis des décénnies crient au scandale, tels des vieux dinosaures sentant le vent tourner…mais c’est désormais une réalité : Neymar devient le nouveau numéro 10 du Paris Saint-Germain. Sa présentation du 04 août et son bain de foule au Parc des Princes avant le match contre Amiens le 05 août témoignent de l’ampleur de l’évènement…

 

 

Le 20 août, Paris reçoit Toulouse au Parc des Princes. Après une première très convaincante à Guingamp, Neymar réalise un festival contre le TFC pour une victoire 6-2 avec en point d’orgue un slalom au coeur de la défense adverse. Javier Pastore et Layvin Kurzawa se sont également distingués avec des buts sensationnels. Quel match !

 

 

Le 31 août, Paris réalise un 3ème énorme coup du mercato se faisant prêter (avec option d’achat à 180M€) la plus grande pépite du football français Kylian Mbappé, auteur de 6 mois exceptionnels avec l’AS Monaco. Le natif de Bondy vient compléter un nouveau trio d’attaque avec Neymar et Edinson Cavani qui fait déjà trembler l’Europe.

 

 

Septembre :

 

Le 12 septembre, le PSG fait son entrée en lice en Ligue des Champions sur la pelouse du Celtic Glasgow (Ecosse) dans la mythique ambiance du Celtic Park. Paris surclasse 5-0 les Bhoys sans forcer, et l’après match voit les supporters des deux camps communier dans une atmosphère aussi pacifique qu’exceptionnelle. Une grande soirée de football.

 

Marco Verratti (Iconsport)

 

Le 27 septembre, Paris passe au révélateur face au Bayern Munich pour la deuxième journée de cette phase de groupe de Ligue des Champions. Le club de la capitale s’impose largement 3-0 contre des bavarois diminués mais toujours dangereux. Une réelle option est prise pour la première place du groupe.

 

La Tribune Auteuil à la hauteur de la prestation des joueurs

AFP PHOTO / CHRISTOPHE SIMON

 

3 jours plus tard, le 30 septembre, c’est un PSG euphorique qui reçoit Bordeaux au Parc des Princes. Neymar et consor offrent un véritable récital offensif et s’imposent 6-2 avec des buts plus beaux les uns que les autres…jusqu’où iront t’ils ?

 

 

Octobre :

 

Le 22 octobre, le PSG se rend sur la pelouse de l’OM pour un nouveau « classico », 8 mois après l’exceptionnelle déculottée 5-1. Marseille est revanchard et Paris prend malheureusement la rencontre à la légère. Il faut s’en remettre à un Edinson Cavani qui égalise d’un magnifique coup-franc à la 93ème pour arracher un triste nul 2-2. Heureusement que le Matador était là !

 

 

Le 31, c’est un PSG impérial en Ligue des Champions qui s’adjuge un nouveau carton, ce coup-ci contre Anderlecht. Large succès 5-0 avec un triplé de Layvin Kurzawa. Performance inédite pour un défenseur en C1…

 

 

Novembre :

 

Le 04 novembre à Angers, Edinson Cavani marquait son 150ème but au PSG lors de la nette victoire 5-0, sur une merveille de contre avec des gestes de génies d‘Adrien Rabiot, Kylian Mbappé, et bien sur d’Edi Cavani.

 

 

Le 22 novembre, Paris étrille le Celtic Glasgow 7-1 au Parc des Princes et signe la plus large victoire de son histoire en Ligue des Champions, battant le record de buts inscrits sur une phase de groupe de Champion’s League (25 après les 6 journées).

 

Julian Draxler et Edinson Cavani (RMC)

 

Décembre :

 

La première défaite de la saison arrive contre Strasbourg le 02 décembre. Puis place au dernier gros choc, à Munich, pour valider la première place du groupe. Les bavarois sont un ton au dessus et s’imposent logiquement 3-1. Heureusement pour Paris, Kylian Mbappé a marqué le but qui permet d’accomplir la mission de départ, et de s’offrir un 1/8ème de finale contre un 2ème de poule. Pas de chance, ce 2ème se nomme Real Madrid, double tenant du titre. Mais on sait qu’à Paris plus qu’ailleurs, rien n’est impossible…

 

Puis le 20 décembre, avant de partir partager les fêtes après nos proches, le tandem Mbappé-Cavani a décidé de nous offrir un dernier cadeau, pour les 19 ans du Golden Boy avec cette ouverture du score somptueuse face à Caen…meilleur qu’une buche de noel !

 

 

Place désormais à 2018…avec on l’espère un maximum de titres, et pourquoi pas un grand moment à Kiev le 26 mai…? Les rendez-vous de février s’annoncent d’ores et déjà épiques….

Remi

Remi

Sudiste à l'esprit contradictoire amoureux de Paris et du PSG depuis mon enfance. Nostalgique à mes heures perdues, j'aime me souvenir de nos belles heures et savoure ces grandes années. Avec "Histoire du PSG" je me régale chaque jour autour des rouge et bleu.

Voir la bio de Rémi...
Remi