Sélectionner une page

Borussia Dortmund – PSG  2-1, 18/02/20, Ligue des Champions 19-20

Mardi 18.02.2020, Ligue des Champions, 1/8ème de finale aller, à Dortmund au Westfalenstadion (Signal Iduna Park) :
BORUSSIA DORTMUND (All.) – PARIS ST-GERMAIN F.C. 2:1 (0:0)
– 66 099 spectateurs. Buts : Haaland, 69′ ; Neymar Junior, 75′ ; Haaland, 77′. Arbitre : M. Mateu Lahoz
L’équipe du PSG : Keylor Navas – Juan Bernat, Presnel Kimpembe, Thiago Silva, Marquinhos, Thomas Meunier – Marco Verratti, Idrissa Gueye – Neymar Jr, Kylian Mbappe, Angel Di Maria. Entraîneur : Thomas Tuchel.
L’équipe de Dortmund : Bürki – Piszczek, Hummels, Zagadou – Hakimi, Witsel, Can, Guerreiro – Sancho (Schmelzer, 90′), Hazard (Reyna, 67′) – Haaland. Entraîneur : Favre
Avertissements : Witsel (44′), Gueye (54′), Neymar (59′), Meunier (87′), Verratti (89′)


Maillot utilisé (avec les sponsors au format Europe) :

3ème maillot 2019-20


Photos du match :

Le onze de départ parisien à Dortmund (Iconsport)

La joie des parisiens après le but de l’égalisation signé Neymar (Iconsport)

A l’image de Neymar, le PSG est tombé sur un os à Dortmund (Iconsport)

Un cyborg nommé Haaland face à Thiago Silva (Iconsport)

Paris a eu droit à un accueil haut en couleurs (Iconsport)

Les supporters parisiens


Vidéo (cliquez sur l’image) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris reste en vie malgré un match raté

Le PSG se déplaçait à Dortmund pour affronter le Borussia à l’occasion des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions et les Parisiens se sont très logiquement inclinés 2-1 après avoir été dominés durant la majeure partie du match. Littéralement inoffensifs avant la pause et logiquement menés à l’heure de jeu, c’est un but sorti de nulle part de Neymar sur une percée de Mbappé qui a ramené Paris dans le match. Haaland a malheureusement marqué le but logique de la victoire dans la foulée, offrant la victoire à son équipe. Tout est possible au retour mais le PSG sera privé de Verratti, bêtement averti en fin de match.

Le PSG joue bien en 3-4-3 et c’est parti, avec une première faute de Kurzawa sur Hakimi (1e) ! La première offensive parisienne est un long ballon de Marquinhos vers Di Maria mais c’est intercepté et Paris semble prudent en ce début de match (3e). Les deux équipes se jaugent en début de match et attaquent avec le frein à main, chacune restant bien en place (6e). Paris met peu à peu en place son jeu de position et fait progresser le ballon progressivement (8e). Neymar provoque un bon coup-franc des 25m sur une faute de Guerreiro et le tire mais c’est à côté (9e) ! Sur un corner pour Paris, le contre part mais Sancho rate sa frappe alors qu’il était seul aux 20m (14e) !

Dans la foulée, c’est Mbappé qui se retrouve dans la surface mais Hummels le rattrape au dernier moment (15e). Neymar provoque des fautes mais n’obtient pas de carton adverse pour autant (20e). Paris se sort bien d’un gros pressing adverse et remonte tout le terrain mais Neymar est un peu juste dans sa dernière passe. Cela part ensuite dans tous les sens et Verratti signe un très gros retour sur Can dans la surface (21e). Une faute de Gueye offre un coup-exentré à Dortmund que Hummels reprend d’une tête lobée dangereuse mais en réalité hors-jeu (23e). Le BVB est plus tranchant offensivement et Sancho parvient à centrer mais Navas se couche bien (25e). Sancho parvient aussi à frapper depuis le côté mais Navas repousse très bien sur sa gauche avant que Kurzawa ne repousse le second ballon (27e). C’est encore Dortmund qui fait passer un frisson sur une frappe puissante de Haaland qui va dans le petit filet côté extérieur (35e). Gueye expose encore son équipe sur une perte de balle stupide et Sancho trouve Haaland de la tête mais le Norvégien ne cadre heureusement pas (36e) ! C’est ensuite Verratti qui empêche le même Haaland de partir au but (37e).

Offensivement, le PSG ne parvient pas du tout à être dangereux, le jeu étant trop lent et trop prévisible (39e). Paris offre donc des ballons de contre sur des pertes de balle et Marquinhos offre un corner que Silva repousse bien (43e). A la mi-temps, il y a finalement 0-0 de façon logique entre une équipe de Dortmund privée du ballon et un PSG complètement inoffensif. Aucun changement n’a lieu et la partie repart, mais avec une équipe de Dortmund qui semble décidée à prendre le ballon et un PSG qui peut jouer en contre (47e). C’est Hakimi qui provoque encore un frisson mais SIlva dégage puis Meunier sur le corner qui a suivi (49e). Haaland dépossède aussi KImpembe du ballon mais Verratti vient sauver dans la surface (50e).

Paris glisse bien un bon ballon dans l’axe avec Neymar qui tente de trouver Di Maria mais Bürki sort très bien devant sa surface (52e). Alors que Paris tente de remettre le pied sur le ballon, le BVB part en contre, Haaland élimine Silva mais Marquinhos couvre heureusement bien (57e). Le PSG et Kurzawa réussit une grosse action sur son flanc mais rate sa dernière passe pour Di Maria (62e). Le PSG est aussi dangereux sur un contre mais Piszczek réussit un sauvetage superbe (64e). Meunier trouve enfin Mbappé en profondeur mais sa frappe en angle fermée est facilement repoussée (65e). Sur le contre qui suit, le PSG est franchement dangereux et Neymar trouve Mbappé qui frappe fort mais Bürki repouse bien (66e) ! La partie commence à s’enflammer et Hakimi frappe alors que Hazard est remplacé par Reyna (67e).

Dortmund ouvre le score immédiatement après : Hakimi est trouvé côté droit et centre pour Guerreiro qui frappe, cela retombe sur Haaland qui marque de près (1-0, 69e) ! Dur de ne pas avouer que c’est mérité sur l’ensemble du match…Paris tente bien de réagir mais les occasions ne viennent pas. C’est même Dortmund qui enflamme encore le match et appuie sur le champignon et Haaland force Navas à une sortie sur un long ballon, lui arrachant la balle au passage (75e). Paris égalise contre toute attente : Mbappé part du milieu de terrain en dribble, il a quelques contres favorables puis sert Neymar qui marque tout seul de près (1-1, 75e) ! xwc  fddc(‘gfdf »Paris a à peine le temps de célébrer son but que Paris reprend un but : Reyna perce plein axe et transmet à Haaland qui envoie une roquette sous la barre de Navas, Thiago Silva lui ayant laissé un peu trop d’espace (2-1, 77e) !

Le match devient fou : Verratti trouve Meunier au second poteau qui remise. cela revient sur Neymar qui touche le poteau du gauche (81e) ! Dortmund a encore une belle occasion de creuser l’écart sur un mauvais renvoi de Thiago Silva mais il n’attrape pas le cadre et croise trop sa frappe (86e). Sur le contre, Neymar est contré dans la surface au moment de frapper (87e). La partie prend un sale tour quand Meuneir et Verratti sont avertis, ce qui signifie qu’ils rateront le retour (89e)… Marquinhos se retrouve même à tenter sa chance depuis les 20m et obtient un corner sur lequel la tête de Silva passe juste au-dessus (92e) ! Ce sera la dernière occasion du match et Paris a largement déçu…

Les réactions :

Marquinhos (défenseur du PSG sur RMC Sport 1) : « On a eu quand même la possession du ballon en 1e période, mais on n’a pas été assez bons au niveau de l’intensité. On n’a pas été très actifs dans le jeu avec le ballon, et même sans. On a raté beaucoup de ballons, et ils nous ont contré sur chaque erreur et ça nous a fait mal. On a bien géré la 1e période quand même mais on encaisse deux buts sur des détails, avec un attaquant (Haaland) qui a vraiment le sens du but. Mais on arrive à marquer quand même ce but qui est important pour le match retour. Pas vu nos attaquants ? Leur équipe était bien en bloc derrière, et nous on n’a pas réussi à les trouver en faisant vite tourner le ballon. Ils n’étaient pas dans les meilleures conditions. Il faudra bien travailler d’ici le match retour pour qu’on soit au top ».

Presnel Kimpembe (défenseur du PSG sur RMC Sport 1) : « Oui, ça a été un match compliqué face à une belle équipe. On a eu beaucoup de déchet technique en première comme en deuxième mi-temps. On n’a pas su créer des occasions pour pouvoir marquer assez rapidement. Après avoir égalisé on a pris ce deuxième but très vite, ça met un coup au moral. (Sur le changement de système) Non, ça n’a rien à voir avec le schéma tactique, c’est nous qui jouons. Ce sont les mêmes joueurs sur le terrain, c’est à nous de mettre l’envie et ce qu’il faut pour pouvoir obtenir les points mais voilà ce soir on a perdu mais on a encore un match retour à la maison. Le match retour ? On va travailler à l’entraînement et on va voir comment ça va se passer au retour au Parc ».

Thomas Tuchel (entraineur du PSG sur RMC Sport ) : « Des regrets ? Non. Si tout le monde veut dire ça je peux accepter, pas de problème. Je n’ai pas de regret. C’est très facile d’être entraîneur si tu n’es pas entraîneur. Si tu peux regarder un match et analyser après, c’est facile d’être entraîneur. Je dois prendre des décisions avant, j’ai fait ça et je prends la responsabilité. Personne ne sait ce qu’il se passe si on joue avec un autre système. C’est comme ça. Pas de regret, pas du tout (…) Le manque de rythme ? Non, j’ai l’impression que Kimpembe, Thiago (Silva) et Marquinhos ils ont fait très très bien, c’était super dur contre eux parce qu’ils ont de la qualité, physiquement on manque un peu de rythme et on peut voir qu’ils ont sept matches de moins que nous (en 2020) (…) La faiblesse de l’attaque ? On ne l’explique pas, c’est comme ça. On doit accepter, c’est comme ça. Dans quelques matches c’est difficile de décider toujours des choses et on doit montrer la qualité dans ces matches-là, c’est un niveau très très haut. On a un match perdu mais ce n’est pas la fin, on a un match au Parc et on va jouer encore avec de meilleures capacités. C’est un grand défi, c’était clair avant et maintenant c’est 2-1 mais ce n’est pas fini ».


Le stade :

Le Westfalenstadion (nom officiel Signal Iduna Park)


 

Remi