Istres – PSG 1-1, 11/09/04, Ligue 1 04-05

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)

Samedi 11.09.2004, Championnat de France, Ligue 1, 5e journée (14e place) à Istres, au Stade Bardin :
F.C. ISTRES – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:1 (1:0)
– 10 512 spectateurs. Buts : Saïfi, 2′ ; Pedro Pauleta, 68′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Jean-Michel Badiane (Lorik Cana, 41′), José-Karl Pierre-Fanfan, Mario Yepes, Sylvain Armand – Édouard Cissé, Modeste M’Bami – Bartholomew Ogbeche, Charles-Édouard Coridon (Pedro Pauleta, 46′), Jérôme Rothen – Reinaldo da Cruz (Branko Bošković, 81′). Entraîneur : Vahid Halilhodžić.
Avertissements à Sylvain Armand, Bartholomew Ogbeche et Reinaldo da Cruz.


Maillot utilisé  :

Maillot extérieur 2004-05 (collection MaillotsPSG)


Billet  :


Programme :


Photos du match :

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)

Les parisiens se concentrent (Ch. Gavelle)

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)

Pedro Pauleta (Ch. Gavelle)

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)

Egalisation de Pauleta sur penalty (Ch. Gavelle)

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)

Modeste M’Bami (Ch. Gavelle)

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)

Pierre-Fanfan et Coridon (Ch. Gavelle)

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)

Branko Boskovic (Ch. Gavelle)

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)

Le parcage parisien (Ch. Gavelle)


Compte-rendu (Loïc Prigent, psg.fr) :

Pauleta, une fois de plus

Pour sa troisième sortie, et son troisième match face à un promu, le PSG s’attendait à prendre le maximum de points. Mais les Istréens en avaient décidé autrement, Saifi trompant le portier Parisien dès la deuxième minute. Mais les Rouge et Bleu ont tenu leur rang, et sont revenus au score à l’heure de jeu par Pauleta, entré à la mi-temps.

Ce soir, Vahid Halilhodzic a fait tourner son effectif, testant par la même occasion un nouveau système de jeu. Mais les Istréens ne se sont pas laissés surprendre. Rapidement menés au score, par Saifi, les Rouge et Bleu ont su réagir et ont égalisé par Pauleta, sur penalty. Une belle rencontre des Parisiens, qui ne leur rapportera pourtant qu’un point. Le premier loin de leurs bases.

Pour le déplacement de son équipe en terre nîmoise, Vahid Halilhodzic innove. Entre le départ de Fiorèse, la blessure de Pichot et un mois chargé qui va demander beaucoup d’énergie aux Parisiens, le coach franco-bosniaque aligne une équipe inédite. A l’arrière, Badiane occupe le couloir droit, tandis qu’au milieu de terrain Coridon est titulaire pour la première fois aux côtés de Cissé et de M’Bami. Reinaldo lui est seul en pointe, appuyé par Ogbeche et Rothen, placés sur ses flancs.

Les Rouge et Bleu entrent bien dans leur match et monopolisent le ballon. Mais dès la deuxième minute, Saifi place une tête dans la lucarne de Letizi, laissant les 600 supporters parisiens sans voix (2e). Surpris, les joueurs de la capitale tentent alors de se remettre dans la partie et reprennent le jeu à leur compte. Au contraire, les Istréens jouent bas et procèdent en contres. Des contres dangereux qui forcent les défenseurs parisiens à intervenir à proximité de leur surface.

Un nouveau penalty pour Pauleta

Son équipe bloquée au milieu de terrain, Rothen prend alors l’initiative. L’international tricolore entre dans la surface, poursuit jusqu’à la ligne de fond, se retourne pour centrer sur Ogbeche… Le Nigérian se jette, mais son ballon vient heurter l’extérieur du petit filet (26e). Halilhodzic, décide alors de réorganiser son équipe, remplaçant Badiane par Cana (40e). Mais avant de regagner leur vestiaire, les Parisiens ne se signaleront que par deux cartons jaunes dans les arrêts de jeu pour Ogbeche et Reinaldo (45e).

Nouveau changement du côté Parisien, puisque après la pause, Pauleta fait son entrée aux dépends de Charles-Edouard Coridon. Une initiative qui va rapidement payer : Reinaldo profite du poids de Cissé sur la défense istréenne pour accélérer dans la surface. Weber sort de ses cages et fauche l’attaquant parisien. Penalty ! Pauleta se charge alors de le transformer et inscrit ainsi son troisième but de la saison (60e).

Les deux formations se livrent alors beaucoup plus, chacune souhaitant repartir avec les trois points. Les attaquants vêtus de mauve forcent alors le portier Rouge et Bleu à intervenir, d’abord sur une triple occasion, permettant à Letizi de s’illustrer par deux parades extraordinaires (72e). Puis face à lui, les trois attaquants istréens tergiversent permettant à Yepes de revenir (76e). Letizi a eu chaud ! Le dernier assaut est à mettre sur le compte des Provençaux. Montano dribble et accélère, avant de se faire bloquer par Armand. La faute est à l’entrée de la surface, monsieur Kalt signale donc un coup-franc, ce qui ne semble pas satisfaire l’entraîneur local (87e).

Attaques et contre-attaques ponctuent alors la fin de la rencontre. Mais aucune des deux équipes ne parvient à trouver la faille. L’arbitre siffle donc la fin du match sur un nul qui ne satisfait personne. Face au troisième promu, les hommes d’Halilhodzic comptaient se relancer. A défaut d’une victoire, ils obtiennent finalement leur premier point à l’extérieur. Les Parisiens repartiront sans doute avec un arrière goût d’inachevé, mais avec l’espoir de montrer un tout autre visage pour la réception de Chelsea, mardi au Parc des Princes.


Le stade :

Le stade Bardin

Le stade Bardin


Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)