Sélectionner une page

Lille – PSG 2-2, 26/07/75, amical de pré-saison 75-76

7576_Lille_PSG_amical_DoglianiSameedi 26.07.1975, match amical à Lille, au Stade Henri-Jooris :
LILLE O.S.C. – PARIS ST-GERMAIN F.C.  2:2 (1:0)
– 5 000 spectateurs environ. Buts : De Martigny, 19′ ; Mustapha Dahleb, 47′, sur penalty, Mezy, 78′, François M’Pelé, 85′.
L’Équipe du PSG : ?, ?, ?, ?, ?, ?, ?, ?, ?, ?, ? Entraîneur : Just Fontaine.

Merci à quiconque ayant plus d’informations sur ce match de les partager avec nous!


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 1975-76


Photos :

7576_Lille_PSG_amical_Dogliani

Dogliani à la sortie des vestiaires

7576_Lille_PSG_amical

Les parisiens à leur entrée sur le terrain

De Martigny trompe Pantelic et ouvre le score à la 19ème minute

Francis Piasecki à la poursuite de Coste


Vidéo (présentation de la saison parisienne avec les images de l’avant-match, cliquez sur la photo) :


Compte-rendu (presse locale) :

Paris rejoint deux fois le LOSC à la marque

Devant cinq à six mille spectateurs, l’équipe lilloise, eut un visage très séduisant durant toute la première mi-temps dont le niveau technique fut excellent pour match de rentrée. Certes, parfois le rythme traînait un peu en longueur, notamment dans la relance, mais grâce a un trio central qui s’annonce de qualité les accélérations lilloises furent fulgurantes.

Ainsi Mezy, dont le jeu est sans bavure, De Martigny déjà bien affûté, et Bernard qui donna beauoup de satisfactions, fournirent aux attaques lilloises des angles le tirs favorables. C’est ainsi qu’à la 19e mn, sur une combinaison Karasi-Bernard, Coste. intervenant sur le centre, gêna le gardien Pantelic qui ne put saisir la balle qui roula devant le but et De Martigny, qui était à l’affût, l’envoya au fond de la cage.

Les Parisiens réagirent assez vivement, avec notamment de nombreuses montées de leur arrière central portugais Humberto. Mais on notait surtout des trouées impressionnantes à l’aile droite du tandem Tokoto-M’Pelé. Dusé montra sa grande forme en arrêtant des tirs qui paraissaient devoir faire mouche. En deux occasions, M’Pelé montra qu’il n’a rien perdu de son sens offensif.

Côté lillois, une confirmation : les progrès de Gauthier au poste d’arrière gauche ou la rapidité de sa course fut très prisée.

Penalty pour Paris

La seconde mi-temps fut moins classique, mais plus animée. D’abord, Paris égalisa sur un penalty de M’Pelé, les arrières lillois ayant crut nécessaire de s’y mettre à trois pour stopper Dalheb (47e) dont l’action n’était pourtant pas bien dangereuse.

Alors, les noms d’oiseaux volèrent en direction de l’arbitre. M. Méeus. Ainsi, peut-on dire que le publie lillois sera lui aussi en grande forme pour la rentrée… mais qu’il n’obtiendra certainement pas l’oscar du langage châtié !

Lille allait un peu moins vite, et plusieurs hors-jeu diversement interprétés ne servirent ni Parizon. ni Karasi quand, à la 78e mn, Mezy eut une action étincelante. Parti derrière la ligne de Paris, il prit appui sur De Martigny, récupéra la balle seul devant Pantelic. Une superbe action tactique terminée brillamment par une pichenette pleine de sang-froid, hors de portée du gardien yougoslave : 2-1.

Trop vite les Lillois crurent le succès en poche. Un court relâchement défensif, un premier sauvetage de Dusé, mais M’Pelé de l’aile droite, un étonnant tir en lob qui donna aux Parisiens une égalisation somme toute méritée (85e mn).


Le stade :

Le Stade Henri-Jooris

Le Stade Henri-Jooris. Ce match sera un des  dernier à y être disputé, le LOSC déménageant dans le tout nouveau Stade Grimonprez-Jooris quelques mois plus tard.


Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)