Sélectionner une page

Lisieux – PSG 1-1, 22/10/72, Division 3 72-73

Dimanche 22.10.1972, Championnat de France, Division 3, Groupe Ouest, 9e journée (2e place) à Lisieux, au Stade Louis-Bielman :
C.A. LISIEUX – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  1:1 (0:1)
– 1 343 spectateurs. Buts : Robin Leclerc, 35′ ; Dufay, 78′. Arbitre : M. Caudelier.
L’équipe du PSG : Camille ChoquierOthniel Dossevi, Bernard Béréau, Pascal Schmitt, Michel BéhierRobin Leclerc, Michel MarellaJacques Laposte, Christian André, Éric Renaut, Jean-Louis Brost. Entraîneur : Robert Vicot.
L’équipe de Lisieux : Soenen – Cattoire, Dufay, Chauvière, Assire – Leroy, Hamel – Fournier, Béatrix, Fresnel, Devin (Lebarillier, 59′). Entraîneur : Watteler.


Maillot sans doute utilisé :

Domicile Hiver sans sponsor 1972 1973

Maillot domicile 1972-73


Compte-rendu :

[Après le festival offensif de Lucé (6-0) la semaine précédente, le Paris-SG se déplace en Normandie pour y affronter le Club Athletic de Lisieux, classé en milieu de tableau. Malgré, une ouverture du score à la demi-heure par Leclerc, le Paris-SG ne parviendra jamais à creuser l’écart et se fera reprendre à un peu plus de dix minutes du coup de sifflet final…]

La Liberté de la Vallée de la Seine :

Paris-Saint-Germain tenu en échec à Lisieux

Toute auréolée de la victoire écrasante obtenue le dimanche précédent devant Lucé, l’équipe de Paris-Saint-Germain est venue à Lisieux dans le but de ramener au moins le point du match nul. Les Parisiens ont parfaitement réussi dans leur entreprise, mais les locaux en regain de forme, ne leur laissèrent jamais l’initiative du jeu.

Privès dès la 65ème minute de Chaumière, blessé, Lisieux, mené à la marque depuis la 35ème minute (but de Leclerc), parvint à force de courage à refaire son retard 12 minutes avant la fin, grâce à Dufay, qui d’un centre tir, lobait Choquier un peu trop avancé.

Nul logique, donc, entre 2 formations, qui, dimanche, n’étaient pas très éloignées l’une de l’autre.

Le Courrier Républicain :

Paris-Saint-Germain concède le nul à Lisieux

En déplacement à Lisieux, une équipe placée en bas du tableau, Paris-Saint-Germain espérait mieux qu’un match nul (1 à 1) et par là même se rapprocher de Quevilly, lui-même en échec à Concarneau (0-0).

Pourtant cela avait bien commencé pour les Saint-Germanois qui ouvraient la marque à la 35e minute. Les locaux résistaient bien et c’est à la 78e minute qu’ils parvenaient à égaliser. Résultat logique parait-il.


Le stade :

Le stade Louis-Bielman

Le stade Louis-Bielman


Loic
Suivez-moi
Les derniers articles par Loic (tout voir)