Sélectionner une page

Lucé – PSG 1-1, 04/03/73, Division 3 72-73

Dimanche 04.03.1973, Championnat de France, Division 3, Groupe Ouest, 21e journée (2e place) à Lucé, au Stade Jean-Boudrié :
A.L.F. LUCÉ – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  1:1 (1:0)
– 926 spectateurs. Buts : Zarotti, 2′ ; Othniel Dossevi, 65′. Arbitre : M. Bourgeois.
L’équipe du PSG : Camille Choquier – Patrice Zbinden, Bernard Béreau, Éric Renaut, Michel Béhier – Robin Leclerc, Jacky Laposte – Michel Marella, Christian André, Bernard Dumot, Othniel Dossevi. Entraîneur : Robert Vicot.
L’équipe de Lucé : Braun – Boudebza, Debray, B. Chiarelli, A. Rolland – Bassière, An. Rolland – Dufoix, Corgiatti, Gallegos, Zarotti (?. Chiarelli, 68′). Entraîneur : B. Chiarelli.
Expulsions : Robin Leclerc et Bassière.


Maillot sans doute utilisé :

Réédition du maillot domicile 1972-73 (collection MaillotsPSG)


Compte-rendu (presse, merci à Stéphane Grandvalet) :

Paris-Saint-Germain, le dauphin, a bien failli connaître le même sort à Lucé que le leader quevillais qui avait été battu sur ce même terrain en décembre. En effet, dès la deuxième minute, l’ailier Duffoy adressait un centre tir que Choquier, un peu avancé, ne pouvait que repousser mais… dans les pieds de Zarotti, dont la reprise en demi-volée était imparable. Cet avantage d’un but, Lucé allait le conserver pendant près d’une heure puisque le P.S.G. ne devait égaliser qu’à la soixante-cinquième minute. En effet, si le jeu se stabilisa un peu au centre du terrain par la suite, et si le Parisien André se faisait remarquer dans l’attaque par son habileté, la défense locale faisait bonne garde.

Les visiteurs, qui avaient les moyens, semble-t-il, de revenir au tableau d’affichage, ne montrèrent pas l’organisation collective que l’on pouvait attendre de leur part et, même en deuxième mi-temps, ils confondirent vitesse et précipitation et, dans l’ensemble, ils jouèrent d’une façon un peu désordonnée et trop virile. L’équipe du président Patrelle réussit cependant à égaliser sur une des rares erreurs de la défense locale, mise à profit par Marella (très actif) pour centrer sur la tête de Dossevi prenant l’excellent gardien local Braun à contre-pied. C’était, finalement, un résultat logique, mais il faut bien reconnaître plus méritoire pour Lucé que pour Paris-Saint-Germain.


Le stade :

Vue aérienne du stade Jean-Boudrié en 1973

Vue aérienne du stade Jean-Boudrié en 1973


Loic

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)