Martigues – PSG 1-1, 05/11/94, Division 1 94-95

Martigues – PSG 1-1, 05/11/94, Division 1 94-95

Le même Nouma à la lutte

Samedi 05.11.1994, Championnat de France, Division 1, 16e journée (2e place), à Martigues, au Stade Francis-Turcan :
F.C. MARTIGUES – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:1 (1:1)
– 8 000 spectateurs environ. Buts : Bouquet, 19′, Patrick Mboma, 39′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – Francis Llacer, Antoine Kombouaré, Alain Roche, Oumar Dieng, Patrick Colleter – Paul Le Guen, Vincent Guérin, Valdo Filho (Daniel Bravo, 63′) – Patrick Mboma (George Weah, 70′), Pascal Nouma. Entraîneur : Luis Fernandez.
Avertissements à Vincent Guérin et Pascal Nouma.


Maillot utilisé (à manches longues) :

Maillot extérieur 1994-95 (collection MaillotsPSG)
Maillot extérieur 1994-95 (collection MaillotsPSG)

Billet :

9495_Martigues_PSG_billet


Programme :

(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Rush de Pascal Nouma
Le même Nouma (Ch. Gavelle)
Le parcage Parisien
Gros plan lors du craquage

Compte-rendu (Paris GO) :

Après s’être rendu à Cannes, à Nice et après avoir reçu Montpellier, le onze de Luis FERNANDEZ affrontait une nouvelle fois une équipe du Sud de la France, en l’occurrence le FOOTBALL CLUB DE MARTIGUES. Une équipe martégale ayant échappé à la rétrogradation « grâce » à la descente de l’OM en super D2. Cependant, cette saison, la formation entraînée par René EXBRAYAT ne présente en rien le visage d’un relégable. En effet, Martigues, avant cette soirée, n’est séparée de son hôte que de cinq points. Autant dire que la rencontre promettait …

Après un retard de vingt minutes dû à des incidents entre supporters parisiens et marseillais, les joueurs démarrèrent cette rencontre comptant pour la 16ème journée. Et ce sont les Martégaux qui, les premiers, entrèrent en action. Faisant circuler mieux le ballon, remportant la totalité des duels, les coéquipiers de THOLOT imposèrent leur fouge aux Parisiens. Après une tentative de BERTILSON bien captée par Bernard LAMA à la 6ème minute, le tandem « SANG ET OR » composé des joueurs précédemment cités, allait donner le tournis à la défense commandée par Alain ROCHE pour finalement servir BOUQUET qui, d’une magnifique du droit, trompait le gardien parisien.

MARTIGUES : 1 – PARIS SG : 0.

Une nouvelle défaite étant à exclure, Nantes jouant à domicile et pouvant prendre trois points, le PSG fit en sorte de remonter la pente et tenta bien de s’aventurer au-delà des seize mètres adverses. Mais, ce furent encore les joueurs des Bouches-du-Rhône qui se procurèrent l’occasion de doubler le score. Une longue balle en profondeur lobait Oumar DIENG et THOLOT, encore lui, envoyait un véritable missile passant de peu à gauche des buts défendus par LAMA.

On jouait alors depuis une demi-heure et mis à part une volée de Pascal NOUMA bien déviée par DURAND, le PSG n’eut nullement l’occasion de prouver sa valeur. Certes, Luis FERNANDEZ avait décidé de laisser sur la touche quatre pièces moteur de son effectif, à savoir George WEAH, RAI, Daniel BRAVO et José COBOS, mais l’équipe possédant un solide groupe, on était en droit d’espérer un revirement de situation. Ce qui heureusement se produisit.

Deux minutes après l’action de THOLOT, Paul LE GUEN servait Pascal NOUMA qui voyait une nouvelle fois son tir bien bloqué par le gardien martégal. Soixante secondes plus tard, le meneur de jeu brésilien, s’échappait côté droit et réussissait à centrer pour Pascal M’BOMA. L’ancien attaquant de Châteauroux armait sa reprise de la tête mais DURAND, d’un superbe réflexe, préservait ses cages inviolées. Pas pour longtemps. En cette fin de première période, le PSG contrôlait mieux la partie, se défaisait plus aisément de son adversaire et s’aventurait de plus en plus dans le camp des locaux. Cinq minutes avant la pause, ce fut au tour de Patrick COLLETER de s’engager côté gauche. Son centre trouvait une nouvelle fois M’BOMA dont le tir était repoussé, non pas par DURAND, mais par POUNEWTCHY. Cependant, le ballon revenait dans les pieds de l’attaquant parisien et la seconde frappe était la bonne.

MARTIGUES : 1 – PARIS SG : 1.

Premier but du joueur originaire du Cameroun en première division, mais troisième réalisation en ce début de saison (avec deux buts marqués en Coupe d’Europe). Après un dernier essai de NOUMA non cadré, l’arbitre M. DE PANDIS renvoyait les 22 acteurs au vestiaire. De retour sur la pelouse, les hommes de Luis FERNANDEZ avaient l’intérêt, voire l’obligation, de repartir de plus belle à l’attaque. En effet, l’écart à la mi-temps entre le PSG et le FCNA était de nouveau de huit points, les Canaris menant 1 à 0 à la Beaujoire. Malheureusement, cela ne fut pas chose facile. Les coéquipiers de Vincent GUERIN tentèrent bien de prendre le match à leur compte, cela était sans compter sur des Martégaux, désireux eux aussi de s’approprier les trois points de la victoire. La seconde période se résuma donc à un engagement assez équilibré, sans pour autant voir l’une des deux équipes se rendre maître du terrain et se procurer de dangeureuses occasions. Seule une frappe de George WEAH, rentré à la place du buteur M’BOMA, faillit réellement inquiéter le gardien du FCM. Bien maigre pour le leader du groupe B de la CHAMPIONS LEAGUE !


Le stade :

Vue aérienne du stade Francis-Turcan
Vue aérienne du stade Francis-Turcan

 

Loic
Suivez-moi
Les derniers articles par Loic (tout voir)

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die! Voir la bio de Loic...

Une réflexion sur “Martigues – PSG 1-1, 05/11/94, Division 1 94-95

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.