Martigues – PSG 2-4, 08/11/95, Division 1 95-96

Martigues – PSG 2-4, 08/11/95, Division 1 95-96

Alain Roche à la lutte pour le ballon

Mercredi 08.11.1995, Championnat de France, Division 1, 17e journée (1re place), à Martigues, au Stade Francis-Turcan :
F.C. MARTIGUES – PARIS ST-GERMAIN F.C.  2:4 (0:1)
– 7 000 spectateurs environ. Buts : Youri Djorkaeff, 43′ ; Flachez, 51′, Julio Dely Valdés, 55′, Youri Djorkaeff, 60′, Ichoua, 80′ sur penalty, Pascal Nouma, 90′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – Francis Llacer, Bruno Ngotty, Paul Le Guen, Patrick Colleter – Laurent Fournier, Daniel Bravo, Vincent Guérin, Youri Djorkaeff – Raï Oliveira, Julio Dely Valdés (Pascal Nouma, 66′). Entraîneur : Luis Fernandez.
Avertissements à Vincent Guérin, Bernard Lama et Raï Oliveira.


Maillot utilisé (à manches longues) :

Maillot extérieur 1995-96 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot extérieur 1995-96 (collection MaillotsPSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Contrôle de Raï (A. Lecoq)
Contrôle de Raï (A. Lecoq)
Youri Djorkaeff (A. Lecoq)
Youri Djorkaeff (A. Lecoq)
Le mur parisien (A. Lecoq)
Le mur parisien (A. Lecoq)
Alain Roche à la lutte pour le ballon
Alain Roche à la lutte pour le ballon
Le parcage parisien (A. Lecoq)
Le parcage parisien (A. Lecoq)

Compte-rendu (Alexandre Hostin, « Champions d’Europe! ») :

Le réalisme parisien

On n’arrête plus Paris ! Le leader du championnat, qui vient de signer une impressionnante série de victoires, n’a pas été stoppé à Martigues où, sans faire un grand match, il a à chaque fois donné un coup de col-lier pour se mettre hors de portée de son adversaire du jour.

Après un début de match assez moyen, l’équipe de Luis Fernandez ouvre le score en fin de première période. Ça commence par un ballon perdu par Tiéhi que récupère Dely Valdes. Le Panaméen décale Youri Djorkaeff, qui trompe Durand. Paris rentre aux vestiaires avec un petit avantage, qu’il va très vite le perdre, sur une tête puissante et rageuse de Flachez au premier poteau (51e). Mais quatre minutes plus tard, Rai effectue un slalom digne d’Alberto Tomba, et sert Djorkaeff, dont la frappe, repoussée par Durand est reprise victorieusement par Dely Valdes.

Dans la foulée, sur un coup franc apparemment anodin sur la droite, le gardien martégal anticipe le centre de Youri Djorkaeff. A tort, puisque celui-ci glisse le ballon au premier poteau et marque. On joue l’heure de jeu et le PSG est enfin tranquille. Durant vingt minutes en tout cas et un pénalty transformé par lchoua. L’équipe de Fernandez va-t-elle lâcher deux points importants ? Pas du tout, car la défense tient et Pascal Nouma, bien lancé par Rai, inscrit le quatrième but du PSG…

Réactions :

Luis Fernandez : « On a eu la chance de mener à la pause alors qu’on était pas très bons. Après l’égalisation de Martigues, j’ai eu l’impression que l’équipe se réveillait définitivement. Je constate que nous marquons encore quatre buts, malgré notre manque de fraîcheur. C’est bien. Il faut continuer. Et ne pas croire que c’est arrivé. »

Les notes des joueurs (Paris Go!) :

LAMA : 12. Certes, il a encaissé deux buts mais on ne peut reprocher quoi que ce soit au Guyanais. En première période, il s’est surtout évertué à ne pas céder à la tentation et refuser tous les cadeaux de ses admirateurs provençaux… Et lors de la seconde période, il n’a guère été sollicité…
LLACER : 11. Souvent mis à contribution face au virevoltant SOW, CISCO a un peu pêté les plombs, ce qui a provoqué le second but martégal. Vu les conditions de jeu, on ne peut lui en faire le reproche.
LE GUEN : 11. Un peu en moins en évidence, surtout en raison du retour de N’GOTTY. En effet, le poste de libero décroché lui convient bien mieux que la couverture alternée. Il est apparu plus hésitant dans tout ce qu’il a entrepris.
N’GOTTY : 11.Face au joker de Martigues, Joël TIEHI, il n’a connu aucune difficulté au point de vue défensif. En revanche, il s’est encore montré trop imprécis dans ses relances.
COLLETER : 11. Il s’est surtout contenté de remplir au mieux sa tâche défensive, ce dont il s’est parfaitement acquitté. Irréprochable dans toutes ses interventions. Une prestation comme à son habitude.
FOURNIER : 12. Un départ assez quelconque pour ne pas dire mauvais pour s’améliorer au fil des minutes. Toutefois, FOURNIER est un peu en deçà de ses performances du début de saison. Une prestation moins… habituelle !!!
BRAVO : 13. Encore une très bonne prestation pour le fan de Johan CRUYFF. D’avoir arrêté le golf semble lui avoir particulièrement réussi !!! Toujours aussi actif, il a récupéré de nombreux ballons, animant parfaitement le milieu de terrain parisien. Une
prestation… habituelle !
GUERIN : 12. Le capitaine de l’équipe de France, du moins pour le match face aux Israëliens, a livré sa partie habituelle, avec sa hargne, son activité incessante, bref une production… habituelle !!!
DJORKAEFF : 15. Deux buts, un tir à l’origine de celui de DELY VALDES, un match excellent pour le numéro 6. Après une petite baisse de régime, l’ancien Monégasque retrouve tout son tonus au meilleur moment.
RAI : 13. Un peu en berne lors de la première période, le Brésilien s’est régalé après l’heure de jeu. Après avoir grandement facilité le travail sur le premier but de DJORKAEFF, RAI a superbement joué le coup par sa faculté à distiller d’excellents ballons pour ses partenaires. Toujours aussi précieux.
DELY VALDES : 13. Un but et une passe décisive, la prestation… habituelle pour « Panagol » ! Onzième but de la saison en douze rencontres jouées. Paris a trouvé un oiseau rare, un joueur travailleur et humble qui apporte sa pierre au collectif.


Le stade :

Vue aérienne du stade Francis-Turcan
Vue aérienne du stade Francis-Turcan

 

Loic
Suivez-moi
Les derniers articles par Loic (tout voir)

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die! Voir la bio de Loic...

2 réflexions sur “Martigues – PSG 2-4, 08/11/95, Division 1 95-96

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.