Sélectionner une page

Avant-match historique : Anderlecht – PSG

L’AVANT-MATCH HISTORIQUE DE PARIS SG – ANDERLECHT

Pour la 4ème journée de la Ligue des Champions, le PSG reçoit Anderlecht pour confirmer son excellente phase aller. Faisons ensemble un retour sur les confrontations entre le club belge et Parisiens dans le traditionnel « avant-match historique ».

 

IL A JOUE POUR LES DEUX EQUIPES :

Seulement un seul joueur a joué pour les deux équipes, il s’agit de James Debbah en 1997.

le libérien James Debbah, 7 matchs à Anderlecht et 12 au PSG (Photo Getty)

.

HISTORIQUE :

Parisiens et mauves se sont rencontrés à deux reprises au Parc des Prices en matchs officiels, retour sur ces confrontations.

 

1992/93, PSG 0-0 Anderlecht : Tout reste à faire

Pour ce huitième de finale aller de Coupe de l’UEFA, Paris recevait un habitué des compétitions continentales. Pourtant, Paris n’a pas peur. Ils sont 45 000 agglutinés au Parc pour assister à cette rencontre face à Anderlecht. 45 000 qui rêvent d’un exploit avant le déplacement au Parc Astrid. Mais, tout commence comme un mauvais roman. David Ginola, le beau gosse du PSG, reçoit deux cartons en quelques minutes et regagne les vestiaires. L’élan est coupé. Valdo qui avait eu une bonne occasion à l’entame sur une percée plein champ, va se multiplier. Courir comme quatre. A la mi-temps, Paris qui joue en infériorité numérique, reste dans le coup. Il se relance même totalement quand M. Mendolia expulse Albert pour une faute inexistante sur Valdo. A 10 contre 10, le match reprend sur un autre tempo. Paris va se créer des occasions. Fournier qui se présente seul face à De Wilde, mais croise trop son tir. Un score nul et vierge qui permet aux Parisiens d’être encore dans le coup pour le match retour.

 

2013/14, PSG 1-1 Anderlecht : Zlatan sauve Paris

Large vainqueur à l’aller (0-5), les hommes de Laurent Blanc avaient l’occasion de valider leur qualification en cas de résultat favorable face aux Belges.

Après une première heure de jeu assez insipide, et alors que Paris était dans un temps fort, c’est Anderlecht qui va glacer le Parc en ouvrant le score à la surprise générale. Partis en contre, De Zeeuw hérite du ballon  sur un centre en retrait côté gauche pour tromper Sirigu (0-1, 68′). Mal embarqué, le PSG n’a pas vacillé longtemps et il s’en est une nouvelle fois remis à son génie Zlatan pour remettre les pendules à l’heure.

Le PSG, qui n’a plus perdu au Parc depuis 2006 en Coupe d’Europe, contre l’Hapoël Tel Aviv (2-4), va vite égaliser grâce à la force et la vista de son Suédois, buteur en deux temps après que le ballon fut repoussé par le poteau (1-1, 70′). Malgré les entrées de Thiago Silva, Ménez et Pastore, Paris n’a finalement pas trouvé la faille. Les Parisiens étaient pourtant en supériorité numérique suite à l’expulsion de Kljestan (82e). Mais rien n’y a fait. Le club de la capitale pourra au moins se consoler avec un record battu, celui de l’invincibilité à domicile pour un club français en Coupe d’Europe. Au Parc, le PSG est en effet sur une série de 26 matches sans défaite sur la scène européenne.

 

UN HOMME DANS LE MATCH :

Javier Pastore. Avec probablement une équipe remaniée mardi soir, Unai Emery va pouvoir faire tourner un peu son effectif. El Flaco aura très certainement quelques minutes pour s’exprimer. L’Argentin, revenu dans le groupe depuis trois rencontres, se contente pour l’instant de ronger son frein sur le banc.

Javier Pastore (Iconsport)

 

LES STATS DE GRICHKA :

 

  • 10 matchs sans défaite au Parc des Princes en Ligue des Champions, série en cours, en route vers un 11ème match ? Le record est de 14 matchs entre septembre 2012 et février 2015.

 

  • Si Paris ne perd pas mardi, il enchainera un 40e match sans défaite au Parc des Princes toutes compétitions confondues, série en cours. C’est déjà le record.

 

  • Aucune défaite en match officiel contre un club belge au Parc des Princes.

 

  • Bilan à domicile en match officiel face à Anderlecht : 2 matchs nuls

 

  • Ne pas encaisser de but ce mardi permettrait au PSG de battre un record : celui du nombre de matchs consécutifs sans encaisser de buts en Ligue des Champions, qui serait porté à 4.

 

  • Si Presnel Kimpembe joue et qu’il marque il s’agira alors de son premier but en pro. On attend cela avec impatience…

 

  • Si Paris l’emporte, il s’agira de sa 50ème victoire en Ligue des Champions (en 92 matchs)

 

Marco Verratti, sous les yeux d’Adrien Rabiot, au sol, et de Dani Alves (L. Evrard, RSCA.be)

Les derniers articles par BSoenen (tout voir)