Sélectionner une page

Monaco – PSG 1-1, 02/11/85, Division 1 85-86

Samedi 02.11.1985, Championnat de France, Division 1, 18e journée (1re place) à Monaco, au Stade Louis II :
A.S. MONACO – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  1:1 (0:1)
– 16 699 spectateurs. Buts : Omar Da Fonseca, 27′ ; Dib, 80′.
L’Équipe du PSG : Joёl Bats – Michel Bibard, Jean-Marc Pilorget, Philippe Jeannol, Franck Tanasi – Fabrice Poullain, Luis Fernandez, Oumar Sène, Safet Sušić – Robert Jacques (Jean-François Charbonnier, 88′), Omar Da Fonseca. Entraîneur : Gérard Houllier.
Avertissement à Michel Bibard.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 1985-86


Programme :


Photos du match :

Joël Bats, l’homme du match, protégé par sa défense (ici Philippe Jeannol et Luis Fernandez)

Dégagement de Jeannol sous les yeux de Bats

Jean-Marc Pilorget

Oumar Sène, Franck Tanasi et Bijotat convoitent tous le ballon

Démarrage de Fabrice Poullain sous les yeux du jeune Bravo

Oumar Sène balle au pied

Oumar Sène balle au pied


Vidéo :


Compte-rendu (F. Balédent/A. Leiblang) :

Jamais deux sans trois. Après Nice et Toulon, la troisième escale du P.S.G. au bord de la Méditerranée va se solder par un nouveau match nul.

Pourtant ce voyage en Principauté s’annonce plein de turbulences. La semaine précédente il y a eu face à Strasbourg le premier point perdu au Parc des Princes. Et au stade Louis-Il il y a onze Monégasques remontés comme des pendules et bien décidés à terrasser le leader. La tempête va souffler et il faudra savoir faire le gros dos. Heureusement il y a dans la cage parisienne le meilleur gardien de France et il va en apporter l’éclatante démonstration. Ce sera un véritable match Bats-Monaco. D’un calme impérial dans les situations chaudes, et Dieu sait s’il y en aura, il va réaliser tout au long de la soirée d’époustouflantes prouesses. Quelques exemples parmi d’autres : ce coup franc de Bellone (14e) qu’il va chercher en pleine lucarne, cet autre coup franc de Genghini d’une rare violence qu’il dégage en manchette (38e) ou encore lorsqu’il se couche à ras de terre en fin de partie pour faire échec à Fofana. Absolument imbattable à tel point qu’il faudra la complicité du malheureux Tanasi déviant au passage un tir de Dib pour que Joël Bats s’avoue enfin vaincu à la 80e minute. C’est l’égalisation après laquelle les Monégasques cou-raient depuis la 27e minute. Contre le cours du jeu alors et sur une contre-attaque éclair menée par Fernandez sur le côté gauche du terrain, Da Fonseca avait vu une première fois son tir repoussé par Ettori. Mais le ballon revient dans les pieds du capitaine parisien qui redonne à Da Fonseca. Le tir du gauche de l’Argentin cette fois ne pardonne pas. Son second but pour trois matches disputés, pas mal, non ? En tout cas avec la baraka et surtout grâce à Bats, P.S.G. va s’en sortir.


Le stade :

Le stade Louis II


 

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)