Sélectionner une page

Monaco – PSG 1-1, 07/05/11, Ligue 1 10-11

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2038/25727/match/Monaco-PSG/Monaco-PSG-1-1)

Samedi 07.05.2011, Championnat de France, Ligue 1, 34e journée (4e place) à Monaco, au Stade Louis II :
A.S. MONACO F.C. – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:1 (1:0)
– 9 338 spectateurs. Buts : Adriano, 24′ ; Mevlüt Erding, 51′.
L’Équipe du PSG : Grégory Coupet – Marcos Ceará (Neeskens Kebano, 81′), Sylvain Armand, Zoumana Camara, Siaka Tiéné – Clément Chantôme, Claude Makélélé – Christophe Jallet, Mathieu Bodmer (Ludovic Giuly, 69′), Nenê Carvalho – Mevlüt Erding. Entraîneur : Antoine Kombouaré.
Avertissements à Mathieu Bodmer et Claude Makélélé.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2010-11 (collection MaillotsPSG)

Maillot extérieur 2010-11 (collection MaillotsPSG)


Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2038/25727/match/Monaco-PSG/Monaco-PSG-1-1)

Sylvain Armand (Ch. Gavelle)

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2038/25727/match/Monaco-PSG/Monaco-PSG-1-1)

Nenê de retour à Louis II (Ch. Gavelle)

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2038/25727/match/Monaco-PSG/Monaco-PSG-1-1)

La joie des parisiens après l’égalisation de Mevlut Erding (Ch. Gavelle)

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2038/25727/match/Monaco-PSG/Monaco-PSG-1-1)

Claude Makélélé à la lutte avec Gosso (Ch. Gavelle)


Compte-rendu (psgmag)

Début d’une série de matches rapprochés pour le PSG — cinq en deux semaines —, et Antoine Kombouaré partait à Monaco avec son groupe au complet, à l’exception de Luyindula, toujours blessé. L’entraîneur parisien, qui pouvait compter sur le retour de Grégory Coupet, a laissé Sakho, Hoarau et Giuly sur le banc au coup d’envoi, en prévision des rencontres à venir. Camara, Cearà et Erding retrouvaient donc une place dans le onze de départ. De son côté, Monaco déplorait de nombreux absents dont Ruffier, Park et Niculae. Laurent Banide avait aligné une équipe très défensive avec Muratori, arrière gauche de formation, en ailier gauche et Gosso, habituellement milieu défensif, en meneur de jeu.

Le match en bref
La rencontre commence plutôt bien pour Paris, même si Monaco se montre finalement un peu plus joueur que prévu. Dès la 2e minute, une combinaison Nenê-Bodmer amène une frappe du second qui passe largement au-dessus. Puis, sur un corner de Nenê, Erding saute plus que tout le monde mais n’arrive pas à cadrer sa tête. L’attaquant parisien, plutôt en forme, se distingue encore quelques minutes après, puisque suite à un coup franc joué vite et un bon décalage de Nenê, il adresse une frappe contrée par Puygrenier que le gardien monégasque, Chabbert, repousse.

Une fois les vingt premières minutes passées, Monaco parvient à mettre en danger Coupet : sur une frappe puissante et lointaine de Haruna, le portier parisien est obligé de mettre les deux poings pour dégager le ballon. Paris repart de l’avant ensuite, avec Bodmer qui adresse une louche au second poteau pour Erding ; après le rebond, le Turc envoie une volée en angle fermée que Chabbert parvient à repousser. Puis, sur un coup franc monégasque, Haruna envoie le ballon dans la surface, Adriano devance Camara et trompe Coupet d’une tête en arrière (1-0, 25e).

Paris veut réagir de suite, et manque l’égalisation après une superbe combinaison : Erding dévie de la tête pour Bodmer, qui remet instantanément sur Chantôme. Le milieu parisien s’emmène le ballon et, du point de penalty, effectue un tir du gauche en bout de course. Mais Chabbert a le bon réflexe et préserve ses cages. Dans la minute qui suit, Jallet effectue une tête hors-cadre. Le dernier quart d’heure n’offre rien de spectaculaire. Monaco sait bien faire fructifier son avantage, et Paris joue trop lentement pour inquiéter une équipe qui aime défendre. À la mi-temps, le PSG rentre donc aux vestiaires mené d’un but.

Dès la reprise, les intentions deviennent différentes. Paris semble vouloir accélérer le jeu, et Monaco veut tout miser sur le contre. La rencontre prend vite la tournure d’un attaque-défense à l’avantage de l’équipe visiteuse. Sur un raid de Nenê côté gauche, le Brésilien sert en retrait Bodmer, qui manque complètement sa reprise. Puis sur un autre centre venu de la gauche, Erding effectue une volée du gauche, sauvée par la main d’Hansson — mais de façon complètement involontaire. C’est ensuite Bodmer qui centre depuis le côté gauche sur Jallet ; Muratori renvoie de la tête dans l’axe, Erding se place bien et arme une volée imparable, à la Bodmer, et égalise (1-1, 51e).

Pendant que Laurent Banide multiplie les changements encore plus défensifs, Paris poursuit sa domination. Nenê tire un coup franc en force qui passe largement à côté puis, sur un jeu à une touche de balle parfait de Bodmer, Erding parvient à reprendre le ballon, mais Chabbert était une fois de plus bien sorti. Le gardien remplaçant de l’AS Monaco continue de sauver les siens, puisque sur un centre de Tiéné, Erding effectue une nouvelle tête que Chabbert sort du but.

Antoine Kombouaré lance alors Giuly puis Kebano ; les centres et situations chaudes s’empilent. Malheureusement, Paris n’obtient plus d’occasion franche dans les quinze dernières minutes, si ce n’est une tête de Kebano captée très facilement par le portier monégasque. La rencontre s’achève donc sur un match nul qui place Paris provisoirement à la troisième place.


Le stade :

Le stade Louis II

Le stade Louis II


 

Loic

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)