Sélectionner une page

Mulhouse – PSG 2-1, 05/10/73, Division 2 73-74

Vendredi 05.10.1973, Championnat de France, Division 2, Groupe B, 8e journée (3e place), à Mulhouse, au Stade de Bourtzwiller :
F.C. MULHOUSE – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  2:1 (0:1)
– 5 174 spectateurs. Buts : Éric Renaut, 42′ ; J.Sanchez, 67′, Subiat, 77′. Arbitre : M. Mâchin.
L’équipe du PSG : Camille Choquier – Éric Renaut, Jacky Bade, Jean-Louis Léonetti, Louis Cardiet – Jacky Laposte, Jean Deloffre, Bernard Dumot – Jean-Louis Brost, Michel Marella, Othniel Dossevi. Entraîneurs : Just Fontaine et Robert Vicot.
L’équipe de Mulhouse : Holvoet – Jobert, Zimmermann, Clauss, Duval – Hackl, Wenger – Deladerière, Sanchez, Subiat, Siffert. Entraîneur : Alonso.


Maillot probablement utilisé :

Maillot domicile 1973-74, 1ère version (rouge uni)


Programme :


Compte-rendu :

[Pour la 6ème journée, les parisiens se déplacent en Alsace pour y affronter le Football Club de Mulhouse, qui pointe alors à la douzième place du classement. Ce sont les Parisiens qui vont ouvrir la marque par Renaut, à quelque minutes du retour aux vestiaires, sur un coup-franc qui frappera la barre transversale avant d’entrer. Mais les Mulhousiens ne vont pas s’en laisser compter, égalisant par Sanchez avant de prendre, définitivement, l’avantage par Subiat, de la tête.

 

Presse (merci à Stéphane Grandvalet) :

Mulhouse intouchable

Fidèle à son image de marque, l’intelligence, la compétence, la sympathie et la popularité de Just Fontaine, ne sont pas de vains mots. Ce que nous avions pu constater une fois encore vendredi soir, à Mulhouse. Tout en distribuant avec beaucoup de gentillesse de nombreux autographes Justo, directeur sportif de Saint-Germain, analysait calmement les séquences choc qui firent basculer la rencontre en faveur de Mulhouse.

« Il n’y a rien à dire : le résultat est logique, les Alsaciens ont mieux exploité que nous les occasions de but qu’ils ont su se créer. Mulhouse pratique un très bon football et je ne m’explique pas son classement actuel. Je ne dis pas cela pour diminuer l’ampleur de la défaite de mon équipe. J’ai apprécié l’équipe mulhousienne. Certes, le deuxième but des Alsaciens a été obtenu sur un mauvais placement de notre défense, que Vicot et moi avions dû remanier à la suite de la blessure de Renaut, mais avec des « si »… on peut faire beaucoup de choses et ce n’est pas mon genre de trouver ces excuses. Mulhouse c’est tout bon, d’autres que le Paris Saint-Germain viendront encore subir sa loi à Bourtzwiller où le public est très correct. »

Les Mulhousiens méritent un grand coup de chapeau pour leur magnifique réaction, car les Saint-Germanois qui menaient au score depuis la quarante et unième minute, à la suite du coup franc victorieux tiré par Renaut, contrôlaient les opérations et manquaient même d’aggraver la marque par l’excellent Bade dont le tir de la tête sur corner frôla la transversale (63′). En l’espace de dix minutes l’espoir avait changé de camp, ce fut tout d’abord Sanchez qui exploitant (67′) à merveille un « une-deux » avec Siffert, égalisa pour Mulhouse. A la 71′ minute, le même Siffert tira, d’excellente manière un corner repris de la tête par Nestor Sibiat. Fidèle à la tradition, Mulhouse venait de remporter une victoire à panache sur le leader du Championnat. C’est ça Mulhouse !


Le stade :

Le Stade de Bourtzwiller

Le Stade de Bourtzwiller


Loic

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)