Sélectionner une page

Nice – PSG 0-0, 30/08/85, Division 1 85-86

8586_Nice_PSG_FernandezvsMassaVendredi 30.08.1985, Championnat de France, Division 1, 9e journée (1re place) à Nice, au Stade du Ray :
O.G.C. NICE – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  0:0 (0:0)
– 16 030 spectateurs.
L’Équipe du PSG : Joёl Bats – Michel Bibard, Jean-Marc Pilorget, Philippe Jeannol, Claude Lowitz (Thierry Bacconnier, 46′) – Robert Jacques (Jean-François Charbonnier, 62′), Fabrice Poullain, Luis Fernandez, Safet Sušić – Dominique Rocheteau, Pierre Vermeulen. Entraîneur : Gérard Houllier.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1985-86


Programme :


Photos :

8586_Nice_PSG_Vermeulen

Pierre Vermeulen

8586_Nice_PSG_PilorgetvsMarguerite

Jean-Marc Pilorget à la lutte avec Marguerite

8586_Nice_PSG_FernandezvsMassa

Massa tente de s’interposer devant Luis Fernandez


Vidéo :


Compte-rendu (F. Balédent/A. Leiblang) :

Encore les voyous. Les mêmes qui se sont déjà illustrés ailleurs ou bien des imitateurs; cette fois, voilà que l’OGC Nice, futur adversaire du P.S.G., est à son tour la cible des voyous sans visage. Les vandales causent de gros dégâts aux installations du stade du Ray. Y a-t-il comme le suggérera Gérard Houllier après le match un rapport de cause à effet ? (« Les joueurs, dit-il, sont traumatisés et perturbés par ces actes commis au nom du club »). Toujours est-il que Paris livre face aux Niçois sa plus mauvaise production depuis le début du championnat. Un match terne et sans âme où l’on ne reconnaît pas le sémillant leader. La machine crachote et tourne au ralenti. Le P.S.G. se laisse même imposer sa loi par une équipe de Nice volontaire mais pourtant diminuée par l’absence de plusieurs titu-laires. La pression que vont exercer les Aiglons sera cependant toute platonique et rarement dangereuse pour la défense parisienne. Une tête plongeante du jeune Mège à la 22e minute sur laquelle Bats doit se coucher, c’est à peu près tout ce qui soit digne d’être noté pour ce qui concerne la première période. Un bon centre de ce même Mège échappant à Pilorget et ponctué par un tir de Françoise, une belle échappée de Massa qui échoue de peu sur Bats et quelques déboulés mal terminés de Marguerite, voilà pour la seconde mi-temps. Du côté parisien, il y aura bien un but marqué par Vermeulen à la 33e minute mais il sera annulé par l’arbitre pour une position de hors-jeu pas évidente de l’un de ses partenaires. Bref, le 0-0 qui sanctionne les débats en dit plus qu’un long discours. A défaut d’avoir la satisfaction du devoir accompli, les Parisiens se contentent de ce point grappillé à l’extérieur. Il n’y a pas de petits profits. D’autant que Nantes battu à Marseille et Bordeaux piégé lors de la précédente journée à Strasbourg sont maintenant à trois points.


Le stade :

Le stade Léo-Lagrange, dit "Stade du Ray"

Le stade Léo-Lagrange, dit « Stade du Ray »


 

Loic

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)