Sélectionner une page

Nice – PSG 2-1, 04/10/75, Division 1 75-76

Ilja Pantelic se saisit du ballon, protégé de Sanchez par Humberto

Samedi 04.10.1975, Championnat de France, Division 1, 9e journée (11e place) à Nice, au Stade du Ray :
O.G.C. NICE – PARIS ST-GERMAIN F.C.  2:1 (1:0)
– 18 280 spectateurs. Buts : J.-Fr.Douis, 42′ ; Musemić, 60′, Humberto Coelho, 73′.
L’Équipe du PSG : Ilja Pantelić – Dominique Lokoli, Jacques Novi, Humberto Coelho, Denis Bauda – Dominique Berthaud, Francis Piasecki, Jean-Pierre Dogliani – Jean-Pierre Tokoto, François M’Pelé, Mustapha Dahleb. Entraîneur : Just Fontaine.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 1975-76


Photos du match :

Humberto Coelho poursuivi, devant Francis Piasecki (Presse Sports)

Un Niçois à terre sous les yeux de Monsieur Wurtz

Musemic inscrit le second but niçois, sous les yeux de Jacques Novi et d’Ilja Pantelic, impuissants…

Le portier Parisien est battu…

Ilja Pantelic se saisit du ballon, protégé de Sanchez par Humberto

Ilja Pantelic se saisit du ballon, protégé de Sanchez par Humberto


Compte-rendu (France Football) :

Ce n’est pas sans mal que Nice est parvenu à obtenir une nouvelle victoire aux dépens de Paris-S.G. Les Niçois, déjà handicapés par l’absence de Huck, furent en effet privés au bout de vingt minutes da jeu, des services de Jouve souffrant d’une élongation.

Ils obtinrent leur premier but peu avant la mi-temps par l’arriére droit Douis, opportunément monté à l’attaque et qui parvint à reprendre du pied gauche une très bonne passe de la tête de Molitor.

En seconde mi-temps, le jeu se stabilise longtemps au milieu du terrain, puis Nice parvint à augmenter son avance grâce à Musemic, profitant d’une interception et d’un excellent service de Sanchez.

Pendant quelques Instants, on crut que Nice, sur sa lancée, pourrait obtenir le point supplémentaire du bonus, mais Paris S.-G. se reprit fort bien, se montra à son tour dangereux pour Baratelli et ce dernier, sur un corner, fut battu par une reprise de la tête d’Humberto.

Sur la fin, les Parisiens faillirent rnême égaliser et c’est le jeune arrière Zambelli qui dut sauver Baratelli en éloignant le danger devant Humberto, encore monté à l’attaque.


Le stade :

Le stade Léo-Lagrange, dit "Stade du Ray"

Le stade Léo-Lagrange, dit « Stade du Ray »


 

Loic

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)