Sélectionner une page

PSG – Amiens 5-0, 20/10/18, Ligue 1 18-19

Samedi 20.10.2018, Championnat de France, Ligue 1, 10ème journée (1ère place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – AMIENS S.C. 5:0 (2:0)
– 47 497 spectateurs. Buts : Marcos Marquinhos, 12′, Adrien Rabiot, 42′ ; Julian Draxler, 80′, Kylian Mbappé, 82′, Moussa Diaby, 87′. Arbitre : M. Lesage.
L’équipe du PSG : Alphonse Aréola – Juan Bernat, Thilo Kehrer, Marcos Marquinhos, Christopher Nkunku – Adrien Rabiot (Kevin Rimane, 86′), Marco Verratti (Lassana Diarra, 46′) – Angel Di Maria (Moussa Diaby, 59′), Julian Draxler, Kylian Mbappé – Edinson Cavani. Entraîneur : Thomas Tuchel.
L’équipe d’Amiens : Gurtner – Krafth, Gouano, Adenon, Dibassy – El Hajjam (Konaté 67′), Gnahoré, Monconduit, Ghoddos – Ganso (Bodmer, 74′) – Otero. Entraîneur : Pélissier.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2018-19


Photos du match :

La joie de Marcos Marquinhos après son 1er but de la saison (F. Denat, CulturePSG)

Kylian Mbappé y ira aussi de son but (Made in Parisiens)

La joie d’Adrien Rabiot, Thilo Kehrer et Kylian Mbappé après le but du 1er nommé (Made in Parisiens)

Juan Bernat balle au pied (Made in Parisiens)

Edinson Cavani consolé par Kylian Mbappé après un loupé devant le but vide (Made in Parisiens)

« Commission LFP : Ballon d’Or de l’incompétence. Vous ne méritez que notre silence ».
Les supporters parisiens (et amiénois) sont restés silencieux durant le 1er 1/4 d’heure, comme sur tous les autres stades de Ligue 1, pour protester contre la politique de la Ligue…


Vidéo (cliquez sur « visionner sur YouTube » dans la vidéo) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Tranquille retour à la L1 pour le PSG

Le PSG recevait Amiens ce samedi à l’occasion de la 10ème journée de Ligue 1 (17h) et le club de la capitale s’est très facilement imposé 5-0. Deux buts de Marquinhos et Rabiot sur corner avant la pause, trois de Draxler, Mbappé et Diaby en fin de match et Paris s’impose très tranquillement face à des Picards inoffensifs.

Le match :

C’est parti, avec le PSG en 4-2-3-1 finalement et Paris prend de suite le ballon face à un adversaire très défensif. Un long ballon de Marquinhos offre un bon corner repoussé sur Bernat qui s’infiltre mais voit son une-deux avec Cavani ne pas fonctionner (3e). Le PSG parvient peu à peu à s’approcher mais la volée de Di Maria est hors-cadre sur une passe de Mbappé (5e). Le rythme est très tranquille mais Cavani décale en retrait Di Maria qui frappe des 20m. Gürtner repousse en corner. Sur celui-ci, Di Maria tire fort au premier poteau et Marquinhos coupe parfaitement pour ouvrir le score (1-0, 12e). La première occasion aura donc été la bonne pour Paris.

Alors que les chants démarrent au quart d’heure de jeu, le PSG est toujours aussi tranquille mais Di Maria tire son coup-franc dans le mur (15e). Le PSG accélère parfois par Mbappé mais Adenon et Guano se percutent pour sauver leur but (18e). Paris a le match bien en main et accélère par séquqences, avec Di Maria qui est servi dans la surface et frappe mais Gürtner capte bien (21e). Amiens a un semblant d’opportunité sur un coup-franc excentré mais Rabiot dégage (26e). Nkunku se met aussi en évidence mais son centre au second poteau est repoussé en corner. C’est finalement Kehrer qui tente sa chance de très loin, mais au-dessus (31e). C’est sur un corner que le PSG est dangereux mais la tête de Cavani au premier poteau est repoussée par Gürtner, solide sur sa ligne (34e).

Amiens tente aussi sa chance de loin mais Ghoddos est contré par un de ses propres partenaires (39e). Adenon est aussi proche de marquer contre son camp sur un excellent centre de Nkunku, concédant un corner (42e). Le PSG double la mise sur un corner parfaitement identique à celui de l’ouverture du score, avec Rabiot qui reprend le corner de Di Maria au premier poteau (2-0, 42e). Le 3-0 passe tout près dans la foulée : Bernat déborde et délivre un ballon parfait aux 6m mais Cavani loupe le cadre de façon incroyable, s’excusant même auprès de ses partenaires (45e). A la pause, Paris a fait le plus dur avec ces 2 buts d’avance face à un Amiens SC bien timide.

Alors que tout allait bien, la tuile arrive dès la mi-temps avec la sortie de Verratti, touché derrière la cuisse et remplacé par Diarra (46e). La partie a à peine repris que Ganso envoye une grosse frappe. Areola repousse sur Ghoddos mais le portier gagne un nouveau duel de près (47e). Paris répond par un bon coup-franc excentré de Di Maria que Cavani coupe mais il n’attrape pas le cadre (49e). Amiens va toutefois mieux et Otero force Kehrer à un gros duel défensif, gagné par l’Allemand (55e). Le PSG reprend peu à peu la maîtrise et Di Maria tente sa chance directement sur corner mais Gürtner repousse sur son poteau (57e). L’Argentin est intenable mais il sort dès la 59e minute, visiblement après s’être légèrement plaint de la cuisse.

Le match est plus équilibré qu’avant la pause et Rabiot sert Cavani dans la surface mais l’Uruguayen se fait un peu bosuculer dans la surface, sans que l’arbitre ne siffle de penalty pour autant (66e). Paris ne se foule pas et la défense est de plus en plus sollicitée, Kehrer puis Bernat concédant des corners qui ne donnent rien (71e). Diaby tente aussi de se montrer et percute balle au pied avant de tirer mais c’est au-dessus (76e). Amiens pense réduire le score sur un corner mais la tête d’Otero dans le petit filet du mauvais côté (79e). C’est finalement Draxler qui marque après avoir décalé Bernat. Le centre est dévié et l’Allemand est là pour reprendre de la tête (3-0, 80e).

Amiens a à peine le temps d’engager que Diaby décale Mbappé dans la surface. Le joueur français trouve un trou de souris pour frapper et tromper Gürtner de façon imparable (4-0, 82e). Le match a basculé dans une autre dimension vaec ses deux buts coup sur coup et RImane a droit à ses premières minutes de L1 cette saison, Rabiot lui laissant sa place (86e). Le festival continue grâce à Moussa Diaby qui s’offre une jolie percée conclue par une faute au ras du poteau (5-0, 87e) !

Alors qu’Amiens tente une dernière fois d’être dangereux sur un coup-franc excentré, c’est Kehrer qui dégage le coup-franc qu’il avait condédé (91e). Paris finit plutôt fort et Bernat envoie un long centre au second poteau. Cavani remet et cela frôle la ligne de de but sans rentrer (93e). Le PSG s’impose finalement 5-0 dans un match joué très tranquillement. Paris a assuré avant la pause avec deux buts sur corner puis a fait parler son talent en fin de partie.

Réactions :

Thomas Tuchel :

Encore un 5-0 pour le PSG :
«Oui, le jeu était sérieux. Ce n’était pas une grande performance mais c’était sérieux, avec un bon effort collectif, et c’est pour cela que la victoire était méritée. Mais c’était un peu trop (au niveau du score).»

Verratti sorti sur blessure ?
«Marco Verratti et Angel Di Maria sont un peu blessés mais j’espère que ce n’est pas grave. J’espère qu’ils pourront jouer contre le Napoli mais c’est comme ça. Comme je l’avais dit en conférence de presse, on doit aménager les minutes des joueurs car ils jouent tout le temps. Ils jouent avec leurs équipes nationales, ils font des longs voyages et c’est dangereux ces moments après la trêve.» Selon les informations de Canal+, le staff parisien ne se montrait pas trop inquiet pour les blessures à la cuisse des deux joueurs, évoquant des mesures de précaution.

Les choses sérieuses débutent pour le PSG
«Naples arrive et c’est très important que nous ayons la même équipe. J’espère que Thiago Silva, Marco Verratti et Angel Di Maria pourront jouer. C’est un match difficile mais très important pour nous. C’est une bon sentiment et je pense que nous sommes prêts.»

Thilo Kehrer :

Pas un match exceptionnel mais 5-0 à la fin :
«On savait que ça allait être difficile après la sélection et la trêve internationale de revenir ensemble mais je pense qu’on était bien organisés aujourd’hui. On a fait la structure comme le coach l’avait demandé et c’est pour ça qu’on a gagné 5-0. On est contents de ça aujourd’hui.»

Pas un grand Paris dans le jeu ?
«Oui, ce n’est pas possible de toujours faire des trucs exceptionnels mais je pense qu’on a bien travaillé aujourd’hui. On était une équipe, tous ensemble, et c’est ce qui fait le 5-0.»

Un Paris qui sait gérer les matches ?
«On sait qu’on a beaucoup de qualités et des joueurs exceptionnels. On sait qu’on doit travailler dur car si on ne le fait pas c’est difficile pour nous contre chaque équipe. On l’a fait aujourd’hui et on a gagné.»

PSG/Naples ou OM/PSG plus important ?
«(il rigole) Pour moi ou pour l’équipe ? Je ne sais pas. Le classique est très important mais le prochain match est toujours le plus important. Si on joue bien le prochain match, on sera aussi bien préparés pour le suivant.»

Marquinhos :

Le sans faute en Ligue 1
«10 sur 10, beaucoup de buts, de bonnes prestations… On est sur le bon chemin. C’est de cette manière que l’on se prépare bien pour les grands défis qui nous attendent. Après la treve internationale, c’était un match de reprise. Certains joueurs ont eu des journées « off », d’autres ont enchainé les voyages. On sait que les matchs avant et après la période internationale sont toujours compliqués. Mais on a fait ce qu’il fallait. C’etait un match serré face à Amiens, on réussit à marquer deux buts sur corner. On savait que ces phases arrêtées pouvait débloquer le match. A la fin, il y avait plus d’espace, donc plus de possibilités de marquer et on en a profité. »

Ce qui a changé cette saison
«On savait qu’on avait des joueurs de talent. Ce qui a changé, c’est surtout la mentalité, la philosophie, surtout le pressing haut que l’on fait quand on perd le ballon. Et on voit le résultat à la fin des matchs. Il faut continuer comme cela. Ce n’est que le début de la saison. On a deja fait des grandes choses mais il nous reste de très grands défis à aller chercher. D’autant qu’un mois très important pour nous arrive avec de grands matchs. Il faut poursuivre ainsi pour faire de bons resultats.»

Le PSG sous pression face à Naples ?
«Il faut penser comme si on n’avait plus le droit à l’erreur. Si on veut terminer premier de notre groupe, il faut gagner chaque match. Ici à la maison, on connait notre force. Et on sait que les matchs à l’extérieur sont toujours très difficiles. Alors il faut d’abord penser à ce match contre Naples au Parc des Princes. Faire une bonne prestation, avoir la bonne mentalité. C’est comme ça qu’il faut aborder ce match très important. En face, il y a une équipe de Naples déjà habituée à jouer ensemble. On a vu contre Liverpool qu’ils avaient fait une super prestation. On va voir ce que le coach va nous donner comme stratégies, comme informations pour faire un bon match et gagner.»

Marseille aussi dans les têtes des supporters :
«Ce n’est pas important que pour eux, pour nous aussi. On sait c’est une semaine très spéciale, un mois très spécial même avec la double confrontation contre Naples, ce match très spécial à Marseille dimanche puis Lille et Monaco. Que des grands matches et des bons défis sur notre chemin. C’est là où on va mesurer notre force, notre talent et jusqu’où on peut arriver. Il faut surtout faire des bons résultats pour gagner en confiance pour la suite de la confiance.»

Gagner tous les matches de la saison en L1, un objectif réalisable ?
«On sait que c’est très difficile… Mais tant qu’on peut continuer comme ça, on le fera. Ce sera très difficile de tout gagner mais on va essayer.»


Le stade :

Le Parc des Princes


Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)