Sélectionner une page

PSG – Bastia 7-1, 22/09/84, Division 1 84-85

Le même Susic devançant Nativi

Samedi 22.09.1984, Championnat de France, Division 1, 8e journée (15e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – S.É.C. BASTIA  7:1 (3:0)
– 18 381 spectateurs. Buts : Alain Couriol, 5′, Luis Fernandez, 19′, Nambatingue Toko, 25′ ; Nambatingue Toko, 54′, Luis Fernandez, 60′, Zimako, 61′, Richard Niederbacher, 75′, Jean-Claude Lemoult, 86′.
L’Équipe du PSG : Dominique Baratelli – Jean-Claude Lemoult, Gérard Janvion (William Njo-Léa, 61′), Dominique Bathenay (Thierry Bacconnier, 46′), Philippe Jeannol – Alain Couriol, Luis Fernandez, Safet Sušić – Nambatingue Toko, Dominique Rocheteau, Richard Niederbacher. Entraîneur : Georges Peyroche.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1984-85


Programme :


Photos du match :

Les Bastiais avant le coup d'envoi

Les Bastiais avant le coup d’envoi (Corse Football)

Un des 7 buts parisien du soir ! (JP Grandvalet, archives personnelles)

Les Parisiens se congratulent après un des nombreux but (JP Grandvalet, archives personnelles)

Luis Fernandez y ira de son doublé

Safet Susic, s'il ne marquera pas, sera impliqué dans cinq des sept buts parisiens!

Safet Susic, s’il ne marquera pas, sera impliqué dans cinq des sept buts parisiens!

Le même Susic devançant Nativi

Le même Susic devançant Nativi

Le Kop de Boulogne (JP Grandvalet, archives personnelles)


Vidéo :


Compte-rendu :

Les caviars de Susic

Avec ses trois attaquants virevoltants, son milieu très offensif (Susic, Fernandez, Couriol) et deux arrière latéraux (Lemoult et Jeannol) montant sans cesse, l’équipe parisienne prit tout de suite le contrôle du jeu, marquant un but dès la cinquième minute. A partir de ce moment, les bastiais allaient être sans cesse débordés, submergés par les vagues d’assaut éclatant de partout. Dans l’histoire de ce match, un Susic rayonnant et souverain joua un rôle capital par sa technique du dribble utile et de la passe judicieuse, par sa clairvoyance incomparable qui lui permit de faire marque cinq des sept buts à ses partenaires, en leur offrant le ballon comme sur un plateau.

L’équipe bastiaise, quant à elle, démontra de grosses lacunes en défense où son marquage fût sans doute trop aveugle et surtout au milieu de terrain où les mauvaise passes furent trop fréquentes. Seul Zimako toujours dangereux par sa vitesse et ses dribbles inquiéta parfois les arrières du Paris-Saint-Germain, avant et après les sorties de Bathenay et de Janvion, tous deux blessés


Le stade :

Le Parc des Princes

Le Parc des Princes


 

Loic

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)