Sélectionner une page

PSG – Bordeaux 0-0, 18/08/71, Division 1 71-72

Mercredi 18.08.1971, Championnat de France, Division 1, 2e journée (17e place) à Saint-Ouen, au Stade de Paris (Bauer) :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – GIRONDINS DE BORDEAUX F.C.  0:0 (0:0)
– 11 812 spectateurs. Arbitre : M. Wurtz.
L’équipe du PSG : Guy Delhumeau – Jean Djorkaeff, Daniel Solas, Roland Mitoraj, Jean-Paul Rostagni – Jean-Louis Léonetti, Claude Arribas – Jean-Claude Bras, Michel Prost, Bernard Guignedoux, Daniel Horlaville (Gérard Hallet, 46′). Entraîneur : Pierre Phélipon.
L’équipe de Bordeaux : Rigoni – Papin, Dubouil, Desrémeaux, Merelle – Grabowski, Jensen – Gallice, Ruitier, Giresse, Wojciak. Entraîneur : Petyt.


Maillot utilisé :

Réédition du maillot domicile 1970-72, version été (collection http://maillotspsg.wordpress.com )

Réédition du maillot domicile 1971-72 (collection MaillotsPSG)


Programme :

7172_PSG_Bordeaux_programme


Photos du match :

Les Parisiens avant le coup d’envoi…

… et leurs homologues Girondins (archives Pierre Lanfranchi)

Tête du Bordelais Gallice contré par Claude Arribas, devant Jean-Louis Leonetti Jense (archives Pierre Lanfranchi)

Roland Mitoraj à la lutte avec Gallice et Ruiter devant Claude Arribas et Daniel Solas (archives Pierre Lanfranchi)

Jean-Louis Leonetti, au sol après un contact avec Papin, réclame avec véhémence un penalty que ne lui accordera pas Monsieur Wurtz (PresseSports L’Equipe)

Jean-Paul Rostagni semble faire une prise de Kung Fu à Papin, sous les yeux de Giresse (archives Pierre Lanfranchi)


Vidéo (cliquez sur l’image) :


Compte-rendu (le Miroir du Football) :

Il fut un temps encore récent où Bordeaux se créait une occasion de but dans le match et la transformait. Contre Paris-Saint-Germain, les Bordelais se sont présentés cinq fois devant Delhumeau, mais Gallice en quatre occasions et Ruiter manquèrent des buts faciles, même si en chaque circonstance Delhumeau, l’ancien gardien de but de l’équipe de France amateurs, parvint à dévier ou à intercepter l’ultime tentative de dribble de ses adversaires.

Bordeaux a laissé échapper un succès qu’il méritait d’obtenir sur son comportement de la première mi-temps, car si les Girondins dominèrent durant cette période, par contre au cours de la seconde, ils ne procédèrent plus que par contre-attaque. Rassemblement de joueurs de valeur, Bordeaux demeure limité par sa tactique défensive, dans la mesure où son bétonneur Desremeaux se tient nettement en retrait de ses partenaires et par conséquent les oblige à des efforts importants…


Le stade :

Vue aérienne du stade de Paris à Saint-Ouen

Vue aérienne du stade de Paris à Saint-Ouen


Loic

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)