Sélectionner une page

PSG – Bordeaux 1-1, 15/04/86, Coupe de France 85-86

Omar Da Fonseca, entré en seconde mi-temps

Mardi 15.04.1986, Coupe de France, 14/2 finale, match aller à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – GIRONDINS DE BORDEAUX F.C.  1:1 (1:1)
– 37 461 spectateurs. Buts : Oumar Sène, 13′, Reinders, 36′.
L’Équipe du PSG : Joёl Bats – Michel Bibard (Omar Da Fonseca, 68′), Jean-Marc Pilorget, Philippe Jeannol, Thierry Bacconnier – Fabrice Poullain, Luis Fernandez, Oumar Sène, Pierre Vermeulen – Dominique Rocheteau, Safet Sušić. Entraîneur : Gérard Houllier.
Avertissement à Luis Fernandez.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1985-86


Billet :


Programme :


Photos du match :

Safet Susic dépossédé du ballon

Safet Susic dépossédé du ballon

Action confuse sur les buts bordelais...

Action confuse sur les buts bordelais…

Luis Fernandez mettant le pression sur Dropsy

Luis Fernandez mettant le pression sur Dropsy

Oumar Sène

Oumar Sène

Girard, qui avant de devenir un entraîneur insupportable fût un joueur… insupportable.

Girard, qui avant de devenir un entraîneur insupportable fût un joueur… insupportable.

Omar Da Fonseca, entré en seconde mi-temps

Omar Da Fonseca, entré en seconde mi-temps, « touchera du bois » avec un tir sur le poteau


Compte-rendu (F. Balédent/A. Leiblang) :

Pour la quatrième fois en l’espace de cinq ans — une sacrée performance —, P.S.G. se retrouve donc dans le dernier carré des demi-finales. Le choc qui va l’opposer à Bordeaux a d’ailleurs des allures de finale avant la lettre.

Au cours de la première manche au Parc des Princes, devant près de 40000 spectateurs, on va assister à un véritable cavalier seul des Parisiens. Le tableau d’affichage cependant ne traduira pas cette très nette domination. Résultat final un but partout. C’était pourtant bien parti avec, dès la 13e minute, un but de Sène. Sur un centre de la gauche de Bacconnier, sa reprise de l’extérieur du droit avait trompé Dropsy. Mais à la 36e minute, sur l’une des rares incursions girondine, Reinders allait égaliser. Continuant à imprimer un train d’enfer, P.S.G. devait se créer en seconde période une bonne demi-douzaine d’occasions de prendre le large. Il y aura notamment deux tirs de Jeannol et de Da Fonseca qui échoueront sur le poteau. Dommage…


Le stade :

Le Parc des Princes

Le Parc des Princes


Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)