PSG – Bruges 1-0, 06/11/19, Ligue des Champions 19-20

PSG – Bruges 1-0, 06/11/19, Ligue des Champions 19-20

Mercredi 06.11.2019, Ligue des Champions, 4ème journée (1ère place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – F.C. BRUGES (Bel.) 1:0 (1:0)
– 47 418 spectateurs. Buts : Mauro Icardi, 22′. Arbitre : M. Madden.
L’équipe du PSG : Keylor Navas – Juan Bernat, Presnel Kimpembe, Thiago Silva, Colin Dagba – Marco Verratti (Pablo Sarabia, 90′), Marquinhos, Idrissa Gueye – Kylian Mbappé (Julian Draxler, 83′), Mauro Icardi (Edinson Cavani, 71′), Angel Di Maria. Entraîneur : Thomas Tuchel.
L’équipe de Bruges : Mignolet – Kossounou, Mechele, Deli, Ricca – Rits (De Ketelaere, 87′), Balanta, Vanaken – Diatta (Schrijvers, 77′), Okereke (Diagne, 66′), Dennis. Entraîneur : Clément.
Avertissements : Balanta, 26′, Marco Verratti, 54′, Thiago Silva, 74′.


Maillot utilisé (avec les sponsors au format Europe) :

3ème maillot 2019-20

Photos du match :

Les Parisiens avant le coup d’envoi (psg.fr)
Accélération de Marquinhos (psg.fr)
Angel Di Maria (psg.fr)
Mauro Icardi bat Mignolet pour ce qui sera le seul but de la soirée (psg.fr)
Idrissa Gueye (psg.fr)
Keylor Navas et sa défense : toujours invaincus en Champions League cette saison (psg.fr)
Marco Verratti (psg.fr)

Vidéo (cliquez sur l’image) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Encore plus compliqué qu’à l’aller

Le PSG recevait le Club Bruges ce mercredi 6 novembre (21h) à l’occasion de la quatrième journée de la phase de poules de la Ligue des Champions et les Parisiens se sont imposés 1-0 grâce à un but d’Icardi en première période. Les Belges ont opposé une très belle résistance, frôlant même l’égalisation sur un penalty stoppé par Keylor Navas. Paris est en huitième de finale mais ce fut dur !

Le match :

C’est parti avec Bruges qui donne le coup d’envoi et les Belges se montrent offensifs avec un centre que Kimpembe dévie pour Navas (1e). Paris entre peu à peu dans la partie et Mbappé provoque un coup-franc axial et bien placé. Di Maria le tire fort et Mignolet doit s’employer pour repousser (5e). Bruges répond par une relance interceptée et Okereke frappe de peu à côté (7e). Bruges gêne clairement le PSG et Silva doit encore s’employer sur un centre (10e) tandis que le suivant est repris par Okereke, hors-cadre (12e). Le PSG est bien gêné par les Belges et Marquinhos doit repousser un centre très dangereux (15e). Alors que Paris a bien du mal à avancer, il ouvre pourtant le score un peu par hasard : Dagba centre, cela passe entre Di Maria et un défenseur et Icardi est derrière eux pour conclure de près (1-0, 22e). Le but est célébré mais la VAR entre en jeu car la position de l’Argentin est polémique au début de l’action. Le but est finalement accepté.

Paris a une bonne occasion de creuser l’écart surune bonne passe de Di Maria mais Mbappé gère mal sa conduite de balle en partant au but (25e). Les Belges ne s’avouent pas vaincus et Dennis tente sa chance de loin, forçant Navas à dévier du bout des gants en corner (28e). Di Maria répond par une autre frappe de loin qui n’attrape pas la lucarne (30e). La partie est équilibrée avec un PSG qui peine à créer et un Bruges qui défend bien mais peine à contrer et c’est au milieu que cela se joue (40e). Sur un corner direct, Di Maria force bien Mignoler à intervenir mais c’est repoussé (41e). C’est encore l’Argentin qui conclue d’une frappe à côté une bonne action parisienne (44e). Il est à la conclusion de la dernière avant la pause mais est hors-jeu sur son une-deux avec Icardi (45e+1). A la mi-temps, le PSG est devant d’un but mais Bruges a plus que rivalisé.

Aucun changement n’a lieu à la pause et la partie repart. Alors que Paris semble mieux rentré dans la partie, c’est Bruges qui est dangereux sur une frappe déviée que Navas, pourtant pris à contre-pied, repousse, ainsi que la reprise de près (50e) ! Paris répond par une belle attaque avec Di Maria qui trouve Bernat dans la surface pour centrer mais Mbappé rate la reprirse dans l’axe. Cela arrive jusqu’à Dagba qui touche le montant au second potea (53e). Le match devient soudainement ouvert et Verratti est averti pour un tacle qui coupe un contre. Le coup-franc ne donne rien (54e). A l’heure de jeu, Bruges est encore complètement dans le match et Navas doit par exemple intervenir sur un centre à l’issue d’un contre (65e).

Alors qu’on attaque le dernier quart du match, Icardi se fait mal tout seul et peine à récupérer (68e). Il reste sur le terrain et est là pour dévier vers Di Maria à l’entrée de la surface mais sa frappe est déviée en corner (71e). C’est le dernier ballon d’Icardi, remplacé par Cavani (72e). Le PSG se met finalement tout seul dans la panade : une mauvaise relance, Thiago Silva qui s’y prend mal sur Diagne et le met au sol. Le contact est léger mais l’arbitre siffle penalty (74e) ! Le VAR confirme alors qu’il n’y a certes pas grand-chose mais bien un petit contact. Navas s’élance du bon côté face à Diagne et capte même la frappe (76e) ! Le Parc rugit et Paris repart à l’attaque mais c’est encore un corner qui est obtenu, rien de plus (78e).

Le PSG souffre en cette fin de match et Tuchel sort même Mbappé, vraiment pas inspiré, pour Draxler (83e). C’est Dagba qui se montre le plus dangereux sur un centre-tir que Mignolet repousse du bout des gants (84e). Alors que Paris est passé en 5-3-2 après l’entrée de Draxler, la rencontre est incertaine jusque dans ses dernières secondes avec des Belges toujours en vie (92e). Le PSG s’impose finalement 1-0 dans un match qui aura été compliqué jusqu’au bout face à une très bonne équipe de Bruges.

Réactions :

Marco Verratti :

Content de la victoire ?
« Assurément, on est content de la victoire, on est content des trois points. Finalement, on aurait pu faire mieux surtout en deuxième mi-temps. Si on arrivait à mieux gérer les ballons, on aurait pu avoir des occasions. En plus, Bruges est une équipe qui joue très haut, c’est pour ça qu’on avait beaucoup de possibilités de jouer en contre, avec les joueurs qu’on a. On doit améliorer ça. Parce qu’après, si Navas n’est pas là, on peut parler d’un match nul. Quand on joue à la maison, je pense qu’on est meilleurs et c’est pour cela qu’on devait faire un peu mieux. Mais les matchs de Champions League sont un peu comme ça, toutes les équipes sont très organisées, ils sont forts, ils sont les meilleurs dans leur nation. C’est pour ça qu’on va toujours avoir des matchs difficiles. C’est à nous de faire mieux mais on est heureux pour le parcours qu’on a fait en Champions League aujourd’hui. On vient de gagner 4 rencontres, encaissé 0 but, on a rencontré de bonnes équipes, c’est pour ça qu’on est contents. On peut faire mieux mais on aura le temps.»

Premier en poules puis éliminé en 8e ?
« Oui c’est pour ca, en Champions League, on peut parler de tout ou de rien. Ce sont des matchs ou tu joues contre les meilleures équipes du monde. Il peut tout arriver dans ces matchs. C’est pour ca qu’il faut jouer à 120%, il faut jouer sur les petits détails, il ne faut rien laisser jusqu’à la dernière minute, parce qu’il peut tout se passer. Cette année, je suis sûr qu’on va aller loin parce que je le vois aussi dans des matchs où on n’est pas très performant, on joue en équipe. Et dans ce genre de compétition, je pense que c’est très important. On arrive jamais à surclasser un adversaire mais bon, on a vu City faire match nul contre l’Atalanta, il y a beaucoup d’autres équipes fortes qui sont en difficulté, c’est normal. Il faut jouer en équipe quand on ne fait pas une grosse prestation. Il ne faut pas prendre de but, et jusqu’à aujourd’hui, on a fait un très bon parcours.»

Un Icardi impressionnant
(Impressionné ?) « Moi, non. Parce que je suis beaucoup la Serie A, je regarde tous les matchs. J’ai regardé beaucoup de matchs de Mauro, de l’Inter. Et je sais que c’est un attaquant qui joue pour marquer des buts. Tu ne le vois jamais loin de la surface, c’est pour ça que quand il y a eu l’occasion, il est vraiment buteur. On est vraiment content qu’il soit là, on a deux grands attaquants, lui et Cavani. C’est pour cela qu’on doit profiter des deux joueurs.»

Colin Dagba :

Satisfait de la qualification
«C’est sûr que ce soir, on est satisfait. Ce soir, on est qualifiés. On n’a pas encore encaissé de but dans la compétition donc c’est un point positif. Après, c’est sûr, le match n’était pas parfait du début à la fin. On a globalement une bonne maîtrise du jeu. Après, on sait que Bruges, techniquement, ils sont très bons. Ils ont excercé un bon pressing. Des fois, on a eu quelques moments de flottement. Mais on est restés bons défensivement aussi. Après, il y a eu ce penalty aussi, où Navas nous sauve. C’était un bon match.»

Une illustration des difficultés actuelles du PSG
«Non, pas les difficultés. On va dire que des fois, les matchs sont compliqués. Il faut aussi se concentrer défensivement. Et c’est ce qu’on a fait ce soir. C’est une bonne chose.»

Icardi impressionnant
«Personnellement, oui, il m’impressionne. Depuis qu’il est arrivé, il ne fait que marquer. C’est vraiment bien pour l’équipe. Il fait gagner les matchs et franchement, c’est bien pour ce soir.»

Les mots pour Navas dans le vestiaire
«Personnellement, je ne lui ai rien dit parce que je ne parle pas espagnol et il ne parle pas encore le français (rires). Mais franchement, il a fait encore un super match. Il a encore fait des parades qui nous ont sauvés. Et c’est sûr que d’avoir un gardien de cette envergure, ça fait du bien au groupe.»


Le stade :

Le Parc des Princes

 

Loic
Suivez-moi
Les derniers articles par Loic (tout voir)

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die! Voir la bio de Loic...

3 réflexions sur “PSG – Bruges 1-0, 06/11/19, Ligue des Champions 19-20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.