Sélectionner une page

PSG – Juventus 2-3, 26/07/17, match amical 17-18

Mercredi 26.07.2017, match amical à Miami, au Hard Rock Stadium :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – JUVENTUS F.C. (Ita.)  2:3 (0:1)
– 44 444 spectateurs. Buts : Higuain, 45′ ; Gonçalo Guedes, 54′, Marchisio, 62′, Javier Pastore, 80′, Marchisio, 89′, sur penalty. Arbitre : M. Unkel.
L’Équipe du PSG : Alphonse Areola (Rémy Descamps, 61′) – Thomas Meunier (Dani Alvès, 46′), Thiago Silva, Presnel Kimpembe (Marcos Marquinhos, 46′), Yuri Berchiche (Layvin Kurzawa, 46′) – Marco Verratti (Giovani Lo Celso, 46′), Thiago Motta (Lorenzo Callegari, 46′), Blaise Matuidi (Christopher Nkunku, 46′) – Lucas Moura (Gonçalo Guedes, 46′), Edinson Cavani (Jesé Rodriguez, 46′), Angel Di Maria. Entraîneur : Unai Emery.
L’Équipe de la Juventus : Buffon (Pinsoglio, 65′) – Lichsteiner (De Sciglio, 46′), Benatia (Barzagli, 46′), Chiellini (Mandragora, 46′), Alex Sandro (Asamoah, 46′) – Khedira (Pjanic, 46′), Bentancur (Rincon, 46′) – Cuadrado (Sturaro, 46′), Dybala (Marchisio, 46′), Mandzukic (Caligara, 46′)- Higuain (Kean, 46′). Entraîneur : Allegri.
Avertissements : Bentancur, 23′, Gonçalo Guedes, 59′.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 17-18


L’affiche :


Photos du match :

Les Parisiens arborant un maillot jaune inédit dans l’histoire du club (madeinparisiens.com)

Marco Verratti (madeinparisiens.com)

Yuri Berchiche (madeinparisiens.com)

La joie de Javier Pastore (madeinparisiens.com)

Le jeune Lorenzo Callegari balle au pied (madeinparisiens.com)


Vidéo (cliquez sur l’image) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

du mieux sauf en défense

Le PSG défiait la Juventus Turin à l’occasion de l’International Champions Cup et les Parisiens se sont inclinés 3-2. Bien meilleurs que face à Tottenham quelques jours plus tôt, les Parisiens s’inclinent malgré tout 3-2 (buts de Guedes et Pastore) avec encore de nombreux buts concédés et surtout des erreurs individuelles importantes.

Le match :

C’est parti, la Juventus a donné le coup d’envoi et la première action est turinoise mais le PSG se dégage finalement (1e). La Juve est très saignante dans les premiers instants et gêne le PSG, elle est même très dangereuse : Dybala est trouvé côté droit sur un renversement, il défie Berchiche qui recule et tente sa chance mais sa frappe passe de peu à côté (4e). Paris entre peu à peu dans sa partie et commence à avancer sur le terrain mais les occasions n’arrivent pas et Meunier doit concéder un corner sur un contre (10e). La partie s’équilibre mais la Juve reste plus saignante dans les 30 derniers mètres, à l’image d’un centre tendu d’Alex Sandro ou d’un corner de Dybala (16e). La 1e occasion parisienne part d’un bon jaillissement de Matuidi aux 40m, il transmet à Cavani qui trouve Di Maria mais la frappe des 20m passe juste à côté (18e).

Suite à un bon temps fort parisien, Meunier trouve Matuidi tout seul au second poteau d’un bon centre mais il loupe sa tête. Dans la foulée, le PSG continue de travailler dans les 30m turinois et Verratti sert en retrait Di Maria aux 20m. La frappe est belle maus Buffon est attentif et repousse (26e). La Juve a lâché la balle et joue en contre, forçant Yuri à un bon retour sur Dybala (27e). Le même Dybala se signale par un excellent coup-franc claqué par Areola (29e). Mais Verratti a dévié de la main et le coup-franc est redonné, plus près, et il passe au ras du cadre, avec Areola qui semblait proche (30e). Le PSG marque finalement un but quand Di Maria intercepte une passe de Benatia et sert Cavani mais c’est refusé pour un hors-jeu limite (33e).

Le PSG a globalement la mainmise sur la partie et Buffon repousse un ballon qui traîne des deux poings, signe d’un PSG haut sur le terrain (35e). La Juve est toutefois encore dangereuse sur une frappe lointaine de Cuadrado qu’Areola repousse de façon propre (37e). Paris arrive bien à s’approcher mais les frappes des joueurs d’Emery, notamment Di Maria, sont souvent contrées devant la surface (40e). Cavani l’est aussi dans la surface, sur un bon ballon de Verratti (44e). C’est pourtant la Juve qui ouvre le score : Higuan décroche et sollicite un une-deux avec Dybala. C’est réussi et l’Argentin conclut parfaitement devant Areola, juste avant la pause (0-1, 45e). A la mi-temps, le PSG se retrouve mené en ayant eu la maîtrise une grande partie de la partie. La Juve s’est en revanche montrée plus tranchante dans les zones de vérité.

A la pause, de nombreux changements ont lieu : Kurzawa, Alves, Marquinhos, Nkunku, Callegari, Lo Celso, Guedes ou encore Jesé entrent en jeu. C’est globalement une toute autre équipe côté PSG mais Paris garde la balle et tente toujours de jouer, sans se montrer réellement dangereuse (51e). Paris frôle même le 2-0 avec une frappe en angle fermée de Sturaro qui touche le poteau, Areola frôlant le contre-son-camp avec le rebond. Sur le contre, Lo Celso part, profite des feintes et tire mais Buffon repousse (52e). Le PSG égalise finalement dans la foulée : Kruzawa trouve Di Maria côté gauche qui s’enfonce et, face à Buffon, il décale Guedes au second poteau qui pousse au fond (1-1, 54e).

Après cette égalisation, le PSG passe tout près de prendre l’avantage au score : Nkunku envoie un centre parfait pour Jesé qui loupe la balle en très bonne position, le ballon étant légèrement dévié par un Buffon bien sorti (55e). La Juventus est aussi dangereuse quand, sur un coup-franc de Pjanic, Areola doit s’employer au ras du poteau (60e). Le gardien laisse ensuite sa place à Descamps tandis que Pastore remplace Di Maria. Le malheureux Descamps se fait fusiller d’entrée : Kurzawa loupe une relance et Kean en profite, il décale Marchisio aux 18m qui envoie une mine sous la barre (1-2, 62e).

Après ce but largement évitable et un petit temps de flottement, c’est Dani Alves qui sonne la révolte côté PSG d’une frappe lointaine pas loin de la lucarne (68e). Pastore met bien le feu aux poudres d’une très jolie percée mais l’Argentin n’obtient qu’un corner (73e). Pastore est encore là pour envoyer Guedes au but mais le remplaçant de Buffon sort bien (74e). C’est encore Pastore qui trouve Jesé en parfaite solution dans les 6m mais la tête piquée de l’Epsagnol est repoussée (74e). Paris domine et accélère : Kurzawa envoie un centre parfait en retrait pour Lo Celso qui contrôle et frappe mais Pinsoglio brille encore dans ses buts (76e). Paris égalise finalement logiquement : Lo Celso renverse le jeu avec à propos pour Kurzawa qui remise au centre : Pastore met la tête devant le pied adverse et égalise (2-2, 80e)

La fin de match voit le PSG se faire siffler un penalty évitable sur un ballon en profondeur tout simple pour Kean. Kimpembe fait une faute en l’empêchant de tirer et Marchisio transforme la sentence d’une frappe en force plein axe (2-3, 89e). Le penalty fait mal et Paris tente d’égaliser, à l’image d’une belle frappe cadrée d’Alves repoussée en corner par Pinsoglio (90e). Malgré quelques centres dangereux en toute fin de rencontre, le PSG s’incline finalement 3-2 dans un match agréable. Le PSG s’est créé de nombreuses occasions, marquant d’ailleurs deux buts, mais en a encore beaucoup trop concédées.


Le stade :

Le Hard Rock Stadium


Lien :

les photos ci-dessus en taille d’origine ainsi que d’autres clichés du match


Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)