Sélectionner une page

PSG – Laval 5-1, 07/12/85, Division 1 85-86

Thierry Bacconnier

Samedi 07.12.1985, Championnat de France, Division 1, 23e journée (1re place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – STADE LAVALLOIS  5:1 (2:1)
– 24 445 spectateurs. Buts : Dominique Rocheteau, 14′, Oumar Sène, 37′ contre son camp, Dominique Rocheteau, 43′ ; Dominique Rocheteau, 65′ sur penalty, Oumar Sène, 73′, Philippe Jeannol, 89′.
L’Équipe du PSG : Joёl Bats – Thierry Bacconnier, Jean-Marc Pilorget, Philippe Jeannol, Claude Lowitz – Jean-François Charbonnier, Luis Fernandez, Oumar Sène, Safet Sušić – Dominique Rocheteau, Pierre Vermeulen. Entraîneur : Gérard Houllier.
Avertissement à Jean-Marc Pilorget.
Expulsion : Pérard, 73′.


Maillot utilisé :

IMG_0390

Maillot domicile 1985-86 (collection MaillotsPSG)


Billet :


Programme :

8586_PSG_Laval_programme


Photos du match :

But de Philippe Jeannol sur coup-franc

Coup-franc de Philippe Jeannol qui atterrira sur le poteau

Dominique Rocheteau fera trembler à trois reprises les filets d'Osmond

Dominique Rocheteau fera trembler à trois reprises les filets d’Osmond

Thierry Bacconnier

Thierry Bacconnier

Un des trois buts de Dominique Rocheteau (tango.free.fr)

Un des trois buts de Dominique Rocheteau (tango.free.fr)

Sene en discussion avec ses anciens coéquipiers (tango.free.fr)

Sène, en discussion avec ses anciens coéquipiers, aura été magnanime en marquant un but pour chaque équipe! (tango.free.fr)


Vidéo :


Compte-rendu (F. Balédent/A. Leiblang) :

Dans la série des records en tout genre du P.S.G., en voici un autre. Marquer cinq buts au cours du même match à la suite de cinq coups de pied arrêtés, ce n’est pas si fréquent. C’est pourtant ce qui va se produire à l’occasion de la venue de Laval au Parc des Princes. Trois coups francs, un corner et un penalty seront à l’origine de la très large victoire que vont s’octroyer les Parisiens. Plus original encore, le numéro un et le numéro deux de la série (14e et 43e minutes) seront presque des frères jumeaux. A chaque fois un coup franc direct que tire Jeannol. Le ballon atterrit sur le poteau gauche puis revient en jeu devant la cage lavalloise. Il retombe exactement au même endroit à quelques centimètres près et à chaque fois Rocheteau qui a suivi surgit pour marquer. L’avant-centre parisien qui va d’ailleurs réaliser le « hat-trick », le coup du chapeau en marquant une troisième fois à la 65e minute sur penalty pour faute de Pérard sur Susic. Avec un total de quatorze buts, il en profite pour prendre seul le commandement du classement des buteurs. A la 73e minute c’est sur un corner adressé par Susic que Sène signe le quatrième but. L’ex-Lavallois qui auparavant s’était distingué en permettant à son ancienne équipe de revenir un moment à la hauteur du P.S.G. 11 avait malencontreusement détourné une reprise de volée de Stefanini (37e). li faut du reste signaler que le score final apparaîtra un peu lourd pour Laval qui a développé un football plutôt bien ficelé et qui a souvent porté le danger du côté de chez Bats. Le cinquième et dernier sera sans doute le plus beau but de la soirée. C’est un coup franc de face à la limite de la surface de réparation (87e minute). Combinaison Rocheteau-Susic-Jeannol et cette fois le libero parisien ne va pas toucher du bois. Sa frappe du gauche d’une grande pureté trouve directement la lucarne d’Osmond. Le tonnerre aura grondé ce soir au Parc des Princes.

Réactions :

Luis Fernandez : « C’est la fameuse soirée des coups francs. C’est bizarre un match de football, non? Avouons que nous avons la réussite de notre côté. »


Le stade :

Le Parc des Princes


 

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)