PSG – Lens 2-1, 02/05/98, Coupe de France 97-98

Le capitaine Raï soulève la Coupe de France

Samedi 02.05.1998, Coupe de France, finale à Saint-Denis, au Stade de France :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – R.C. LENS  2:1 (1:0)
– 77 000 spectateurs environ. Buts : Raí Oliveira, 24′ ; Marco Simone, 53′, Šmicer, 83′.
L’Équipe du PSG : Vincent Fernandez – Jimmy Algérino, Alain Roche, Paul Le Guen, Éric Rabésandratana, Didier Domi – Pierre Ducrocq, Raí Oliveira, Franck Gava – Marco Simone, Florian Maurice (Laurent Fournier, 87′). Entraîneurs : Ricardo Gomes et Joёl Bats.
Avertissements à Didier Domi et Pierre Ducrocq.


Maillot utilisé :

(collection AviPSG)

(collection AviPSG)


Billet :


Programme :


Photos du match :

Les Parisiens avant le coup d'envoi: Fernandez, Le Guen, Alerino, Domi, Rabesandratana, Roche, Simone, Gava, Ducrocq, Raï et Maurice

Les Parisiens avant le coup d’envoi: Fernandez, Le Guen, Alerino, Domi, Rabesandratana, Roche, Simone, Gava, Ducrocq, Raï et Maurice

L'équipe du RC Lens

L’équipe du RC Lens

Paul Le Guen

Paul Le Guen

Raï, dont ce sera le dernier match sous les couleurs parisiennes

Rai, dont ce sera le dernier match sous les couleurs parisiennes

Pierre Ducrocq et Eric Rabésandratana face à Vairelles

Pierre Ducrocq et Eric Rabésandratana face à Vairelles

Raï dispute le ballon

Raï dispute le ballon

Intervention de Vincent Fernandez

Intervention de Vincent Fernandez

Marco Simone à la lutte avec Wallemme

Marco Simone à la lutte avec Wallemme

La joie de Simone après son but

La joie de Simone après son but

2-0 avant l’heure de jeu, les affaires semblent bien engagées

Le capitaine Raï soulève la Coupe de France

Le capitaine Rai soulève la Coupe de France

Paul Le Guen lors de la cérémonie

Paul Le Guen lors de la cérémonie

La joie des parisiens

La joie des parisiens

Franck Gava et Florian Maurice savourent la victoire dans les vestiaires

Franck Gava et Florian Maurice savourent la victoire dans les vestiaires


Vidéo :


Compte-rendu (psg1970) :

« La fin d’une époque »

Trois ans après le doublé Coupe de France/Coupe de la Ligue, le Paris Saint Germain est en passe de réaliser la même performance en cette saison 1997/98. Malmenés en Championnat avec une décevente 8ème place, et en Ligue des Champions (éliminés en poule derrière le Bayern Munich et Besiktas), les joueurs de la capitale vont honorablement sauver leur saison et le départ de Michel Denisot de la présidence.

A quelques semaines de l’ouverture de la Coupe du Monde, cette finale s’annonce riche en émotions pour un PSG qui reçoit le tout prochain Champion de France « Sang et Or ».

Forts de leur finale victorieuse en Coupe de la Ligue un mois plus tôt, les hommes de Ricardo abordent de la meilleur façon cette finale 98 par un bon pressing.

Cette domination est très vite payante. 25ème minute, Suite à une ouverture de Rabesandratana , Maurice il dépose le ballon sur la tête de Raï (qui joue là son avant dernier match avec le maillot parisien) au second poteau. Le brésilien devance Foé et lobe Warmuz. (1-0).

Les deux équipes se quittent sur ce score de 1-0 à la mi-temps dans ce Stade de France aussi Rouge et Bleu que Sang et Or.

Au retour des vestiaires, les hommes de la Capitale continuent leur pressing et doublent naturellement la mise. 53ème minute, bonne recupération de Ducrcoq qui transmet à Simone, lequel élimine Magnier qui glisse avant d’ajuster Warmuz en force (2-0).

Ce but de Simone permet aux parisiens de reculer sous la pression lensoise. La défense francilienne tient le bon bout jusqu’à cette 83ème minute. Suite à une mauvaise relance d’un défenseur parisien, Vairelles en profite pour s’enfoncer côté gauche avant de servir Smicer qui réduit le score. (2-1)

Quoi qu’il en soit, le PSG tiendra bon jus’au coup de sifflet finale. Cette Coupe de France est aujourd’hui perçue comme le symbole de la fin de la « génération 90 » et le début d’une longue crise.


Le stade :

Le Stade de France

Le Stade de France


 

Suivez-moi

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic
Suivez-moi

Les derniers articles par Loic (tout voir)