Sélectionner une page

PSG – Lens 2-2, 22/02/86, Division 1 85-86

Dominique Rocheteau prend Gardié à contre-pied: 1-1

Samedi 22.02.1986, Championnat de France, Division 1, 30e journée (1re place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – R.C. LENS  2:2 (1:1)
– 19 744 spectateurs. Buts : Vénancio Ramos, 1′, Dominique Rocheteau, 38′ sur penalty ; Vénancio Ramos, 54′ sur penalty, Dominique Rocheteau, 61′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Joёl Bats – Michel Bibard, Jean-Marc Pilorget, Philippe Jeannol, Franck Tanasi – Fabrice Poullain, Luis Fernandez, Oumar Sène (Jean-François Charbonnier, 77′), Safet Sušić – Dominique Rocheteau, Pierre Vermeulen. Entraîneur : Gérard Houllier.
Avertissements à Philippe Jeannol et Jean-Marc Pilorget.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1985-86 (collection MaillotsPSG)


Programme :


Photos du match :

Deplanche fauche Safet Susic dans la surface...

Deplanche fauche Safet Susic dans la surface…

… penalty!

… penalty!

Dominique Rocheteau prend Gardié à contre-pied: 1-1

Dominique Rocheteau prend Gardié à contre-pied: 1-1

Luis Fernandez

Luis Fernandez

Le Kop de Boulogne à l'entrée des joueurs, avec une des premières banderole des Boys

Le Kop de Boulogne à l’entrée des joueurs, avec une des premières banderole des Boys


Vidéo :


Compte-rendu (F. Balédent/A. Leiblang) :

Est-ce parce que son nom rime presque avec penalty ? En tout cas l’arbitre Monsieur Benali ne va pas y aller avec le dos de la cuiller. Il siffle dans la soirée la bagatelle de quatre penalties du reste tous justifiés. Si l’on se rappelle les trois autres déjà accordés au match-aller, cela nous donne le total peu banal de sept penalties entre Parisiens et Lensois ! Sur les sept, six seront d’ailleurs transformés. Mais repre-nons le match du Parc des Princes par son commencement. Cela s’impose puisque dès la première minute, sur une longue balle de Vercruysse, Ramos s’en va tout seul tromper Bats sorti à sa rencontre. Ce départ en fanfare met en confiance les Nordistes d’autant que le terrain gelé et en piteux état désavantage, comme toujours en pareil cas, l’équipe qui attaque. En l’occurrence, celle du P.S.G. Mais on ne va pas tarder à constater que sur cette patinoire les fautes vénielles peuvent devenir des péchés capitaux. Aussi, lorsqu’à la 38e minute, Susic accroché par Deplanche s’étale dans les seize mètres, l’arbitre désigne sans hésitation le point de penalty. Sans sourciller, Rocheteau égalise. 54e minute : penalty cette fois pour Lens à la suite d’une faute de Jeannol sur Gillot. Ramos redonne l’avantage à son équipe. Sept minutes plus tard, à la suite d’un carambolage, Fernandez et Dewilder roulent au sol. L’arbitre qui a vu une main lensoise siffle son troisième penalty. Rocheteau qui avait tiré tout à l’heure sur la gauche choisit cette fois le côté droit. Et ça fait deux partout. Enfin, à la 70e minute sur une faute de Senac sur Poullain, ce sera le quatrième penalty de la soirée. Mais Gardié, le jeune gardien nordiste, choisit le bon côté et il stoppe la troisième tentative de Rocheteau. Dommage… Il n’y avait jusqu’alors que les Strasbourgeois à avoir raflé un point au Parc des Princes. Lens était ainsi le second visiteur à réussir ce petit exploit que les Parisiens n’appréciaient pas vraiment.

Réactions :

Luis Fernandez : « La journée est importante : c’est la naissance de mon fils. En ce qui concerne le match, nous offrons deux buts aux Lensois sur deux erreurs, ça ne pardonne pas. »


Le stade :

Le Parc des Princes

Le Parc des Princes


 

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)