PSG – Lille, 22/11/19, Ligue 1 19-20

Vendredi 22.11.2019, Ligue 1, 14ème journée (1ère place) à Paris au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – LILLE O.S.C. 2:0 (2:0)
– 47 446 spectateurs. Buts : Mauro Icardi, 17′, Angel Di Maria, 31′. Arbitre : M. Delajod.
L’équipe du PSG : Keylor Navas – Juan Bernat, Presnel Kimpembe, Thiago Silva, Thomas Meunier (Colin Dagba, 65′) – Idrissa Gueye, Marcos Marquinhos, Julian Draxler – Neymar (Kylian Mbappé, 64′), Mauro Icardi (Edinson Cavani, 78′), Angel Di Maria. Entraineur : Thomas Tuchel.
L’équipe de Lille : Maignan – Celik, Djalo, Fonte, Gabriel, Reinildo – André, Soumaré, Xeka (Renato Sanches, 60′) – Ikoné (Rémy, 70′), Luiz Araujo (Yazici, 78′). Entraineur : Galtier.
Avertissements : Presnel Kimpembe, 20′, Thomas Meunier, 30′.


Maillot utilisé :

Premier maillot 2019-20


Photos du match :

Keylor Navas, toujours invaincu au Parc en championnat (psg.fr)

Tentative de Julian Draxler (psg.fr)

Nouveau but de Mauro Icardi (psg.fr)

Marquinhos a du champ (psg.fr)

Neymar (psg.fr)

Edinson Cavani balle au pied (psg.fr)

La tribune Auteuil (Le monde des tribunes ultras parisiennes)

Gros plan… (Le monde des tribunes ultras parisiennes)


Vidéo (cliquez sur « visionner sur YouTube ») :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris peut toujours compter sur ses Argentins

Le PSG affrontait le LOSC ce vendredi soir (20h45) en ouverture de la 14ème journée de Ligue 1, et les Parisiens se sont imposés 2-0 grâce à des buts d’Icardi et de Di Maria en première période. Paris n’a pas spécialement brillé, à l’image de Neymar qui a fait son retour, mais les troupes de Tuchel ont fait le boulot avant de défier le Real Madrid.

Le match :

Le PSG donne le coup d’envoi en 4-3-3 et Gueye est à gauche du milieu. La première grosse occasion est lilloise avec une frappe de Xeka dans la surface un gros arrêt de Navas sur son petit côté (2e) ! Le corner est heureusement mal repris et Paris répond en en récupérant un par Bernat, pas très bien tiré à deux (4e). Le LOSC est bien en place et attaque aussi avec un centre dévié qu’André reprend juste à côté du poteau (9e). Alors que Paris peine à s’approcher du but adverse, la première vraie longue séquence est la bonne : Di Maria décale Gueye côté droit qui offre un centre parfait à Icardi, présent au second poteau pour marquer de près (1-0, 17e) !

Paris met en route et fait mal : Neymar trouve Bernat dans le dos de la défense et centre en retrait pour Gueye. Il frappe mais Maignan sort un gros un arrêt sur sa ligne (19e) ! Le LOSC tente de réagir et une frappe de loin sur un corner repoussé sollicite Navas (21e). Le PSG est loin de dominer la partie mais Neymar trouve Di Maria dans la surface d’une jolie action, offrant un corner qui ne donne rien (27e).

Le PSG double finalement la mise sur un ballon récupéré haut par Draxler. L’Allemand sert Di Maria qui aligne Maignan sans trembler (2-0, 31e) !

Cela peut paraître dur pour un LOSC loin d’être ridicule mais le PSG est bien meilleur dans les derniers mètres et cela fait la différence. Paris accélère quand il récupère le ballon et Di Maria centre pour Icardi qui se déplace bien et frappe mais est contré dans la surface (37e). La fin de première période est aussi marquée par un tacle franchement douteux de Fonte sur Icardi qui partait au but. Le Portugais prend le ballon entre les jambes de l’Argentin (45e). Ce sera la dernière action de cette mi-temps dominée par le réalisme parisien.

La partie reprend sans changement et Lille tente toujours de revenir au score. Paris joue en contre de façon claire mais le centre de DI Maria pour Icardi est trop long (52e). Alors que Paris est passé en 442, c’est Di Maria plein axe qui trouve Draxler dans la surface mais l’Allemand ne cadre pas en très bonne position (55e) ! Di Maria donne aussi une passe en retrait ratée et interceptée par Araujo. Navas brille et repousse la frappe adverse (58e). Draxler crée aussi du danger et son une-deux avec Icardi aboutit à une frappe juste à côté du cadre (60e).

A l’heure de jeu, Neymar est remplacé par Mbappé tandis que Dagba prend la place de Meunier (65e), le PSG repassant en 4-3-3 avec Mbappé ailier gauche. Le jeune Français se met vite en route et sollicite Maignan de façon immédiate d’une frappe puissante repoussée en corner (67e). Di Maria se loupe aussi défensivement et Loïc Rémy se retrouve face à Navas mais rate sa frappe (76e) ! C’est encore le LOSC qui est dangereux avec Yazici qui frappe de loin mais c’est de peu à côté (82e). Côté Paris, c’est Draxler qui frappe et sa tentative ricoche sur la base du poteau (83e). Le PSG ne joue plus vraiment et Yazici tente encore sa chance de loin, sans être dangereux (86e).

Le PSG reprend un peu le ballon en fin de match et Di Maria trouve Cavani dans le dos de la défense mais l’Uruguayen ne cadre pas sa tentative sans contrôle face à Maignan, bien sorti (90e). Jose Fonte répond par une grosse tête sur corner, au-dessus (92e). Ce sera la dernière occasion d’une rencontre qui s’est jouée en première mi-temps grâce à des buts d’Icardi et Di Maria. Le PSG n’a pas forcé mais su être meilleur dans les zones clés.

Les réactions :

Thomas Tuchel

Un PSG dans la gestion, comme contre Marseille :
« Oui un peu mais nous avons eu beaucoup d’occasions en deuxième mi-temps même si nous n’avons pas controlé totalement le match, on a perdu trop de ballons faciles dans notre camp. Mais ce n’était pas facile non plus car Lille a bien défendu, serré, agressif, compact et ils ont beaucoup couru, vraiment. Je n’attendais pas trop de mon équipe car j’ai beaucoup de respect pour Lille, c’est une équipe qui joue la Ligue des champions. Quant à nous, un match le vendredi après une trêve c’est vraiment compliqué donc je suis satisfait et content car on a gagné de façon méritée et nous n’avons pas pris de but. Voilà, c’est un bon début, même s’il y a des choses à améliorer, c’est clair. »

Un PSG encore une fois un peu dans la gestion :
« Je n’aime pas trop ça mais ce n’est pas quelque chose qu’on dit dans la mi-temps ou dans le vestiaire, cela ne marche pas comme ça. Tout le monde a dit (qu’on devait continuer sur le même rythme) mais on a commencé à se relâcher. Si Draxler marque le troisième but en suivant le plan de jouer comme ça entre les lignes, ça facilite aussi le match. Mais quand tu perds beaucoup de ballons faciles dans ton camp, tu n’es jamais super confiant. Mais j’ai eu l’impression dans l’ensemble qu’ on a contrôlé le match, pas comme en première mi-temps mais sans réel danger. »

Des vrais choix à faire à Madrid avec tous les joueurs disponibles :
« Oui, c’est rare. On doit attendre pour voir si Marco (Verratti) et Ander Herrera sont disponibles, ce n’est pas encore sûr. J’espère que tous les autres sont disponibles, c’est nécessaire. C’est une autre manière, Madrid joue dans un autre style que Lille et jouer à Bernabeu, c’est peut-être le terrain le plus difficile du monde.

Neymar sur le banc à Madrid ?
« Oui, toutes les choses sont possibles (rires). Pourquoi pas ? »

Les quatre joueurs offensifs (Di Maria, Icardi, Neymar et Mbappé) sur le terrain à Madrid ?
« A Madrid ? Cela va être très courageux (de le faire) mais c’est peut-être le moment. On doit décider, je dois dormir quelques nuits et ensuite prendre une décision mais pas aujourd’hui. Jouer avec tous les quatre à Madrid, c’est une petite différence entre avoir confiance et avoir trop de confiance. Je sors qui (des quatre) ? On doit attendre et on prendra après des décisions mais c’est vraiment difficile si on décider de jouer avec seulement trois des quatre. Cela va être difficile mais ce n’est pas encore mardi. »

Idrissa Gueye :

Un PSG par mi-temps ?
« Ce sont deux mi-temps complètement différentes. En première mi-temps, on a su monter le rythme et marquer ces deux buts-là. Une fois qu’on a marqué les deux buts, on a levé un peu le pied. C’est la reprise après la trêve donc ce genre de matches est toujours compliqué mais l’essentiel aujourd’hui était de prendre les trois points et on l’a fait. »

Un PSG à l’économie en vue de Madrid ?
« Non, pas à l’économie. Je pense que c’est le match qui l’a demandé aujourd’hui. On avait face à nous Lille qui joue très bien au foot et qui nous a posé des problèmes dans la conservation du ballon. Après, on a travaillé en équipe et on n’a pas pris de buts. On a pris les trois points. »

Des places dans le onze de départ qui deviennent chères côté PSG :
« C’est ça les grandes équipes, il y a de la concurrence partout mais du moment où elle est saine, c’est l’essentiel. C’est ensuite au coach de faire ses choix et on est tous prêts à jouer et à se donner à fond pour nos couleurs. »

Real Madrid/PSG, un match qui va compter ?
« Tous les matches comptent. On essaye de tous les gagner, du début jusqu’à la fin. Celui-là un peu plus ? Non, tous les matches sont pareils pour nous, on est déjà qualifiés mais ce sera important de gagner pour terminer premier de notre poule. »

Thiago Silva :

Un match maitrisé mais pas le meilleur de la saison :
« Oui, ce n’était pas le meilleur match de la saison, surtout après une trêve, c’est toujours difficile de revenir. Surtout un match de Ligue des Champions, c’est toujours comme ça. C’est dommage, mais je crois qu’on a maitrisé le match. On était dangereux en contre attaque mais on a pas eu l’efficacité pour marquer le troisième but pour finir le match. Mais bon, le résultat est là, on pris trois points. Maintenant, il faut se reposer, parce que mardi, on a un autre match à jouer.»

Une équipe prête à jouer au Bernabeu :
« Oui je crois que l’équipe est prête. On a travaillé pour ca. C’est vrai qu’après la trêve c’est toujours difficile de revenir. Mais on a quatre jours pour mettre en place notre visage, notre qualité. Aujourd’hui, on a fait beaucoup d’erreurs techniques que nous ne sommes pas habitués à faire. Mais bon, le résultat est là. On a pris encore trois points contre une bonne équipe du championnat. Mardi, il faut jouer mieux qu’aujourd’hui bien sûr et mériter de gagner là-bas parce que c’est très difficile.»

Le retour de Neymar :
« Je crois qu’il n’est pas encore à 100%. C’est normal. Il a passé deux ou trois mois sans jouer, je ne sais pas exactement combien de jours il est resté sans jouer. Aujourd’hui, il a bien contré. Mais bien sûr qu’il lui manque quelque chose au niveau physique surtout. Mais petit à petit, il va revenir. J’espère que pour la phase la plus importante de la saison, il pourra être prêt pour nous aider à arriver plus haut encore.»

Les sifflets visant Neymar à sa sortie :
« Je n’ai pas écouté ça, j’étais concentré sur le match. Je crois qu’avec tout ce qui s’est passé, petit à petit, il faut laisser les sifflets. Avec Neymar, c’est déjà difficile d’y arriver, sans lui, c’est encore pire. J’espère que les supporters peuvent comprendre la situation, d’essayer de le pousser vers l’avant. Si lui est bien sur le terrain, le PSG aura des choses à gagner. (Neymar agaçé ?) Je n’ai pas vu cela. Je ne peux pas en parler, je n’ai pas vu sa réaction. J’ai entendu des gens en parler. Mais le plus important, c’est qu’il a joué 60/65 minutes , il est rentré pour faire des soins et être en forme pour mardi contre le Real.»


Le stade :

Le Parc des Princes


Suivez-moi

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic
Suivez-moi

Les derniers articles par Loic (tout voir)