Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/2/d680593513/htdocs/app680593652/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 5812
PSG - Lyon 2-0, 01/08/15, Trophée des Champions 15-16 - Histoire du #PSG


   


   

Sélectionner une page

PSG – Lyon 2-0, 01/08/15, Trophée des Champions 15-16

Photo ch. Gavelle, PSG.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3130/52182/match/Paris-Lyon-2-0/Paris-Lyon-2-0)

Samedi 01.08.2015, Trophée des Champions, à Montréal, au Stade Saputo :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – OLYMPIQUE LYONNAIS  2:0 (2:0)
– 20 057 spectateurs. Buts : Serge Aurier, 11′, Edinson Cavani, 17′.
L’Équipe du PSG : Kevin Trapp – Serge Aurier, Thiago Silva, David Luiz, Maxwell Scherrer – Marco Verratti (Benjamin Stambouli, 70′), Blaise Matuidi, Adrien Rabiot – Edinson Cavani (Jean-Kévin Augustin, 63′), Zlatan Ibrahimović, Lucas Moura (Jean-Christophe Bahebeck, 82′). Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissements à David Luiz et Marco Verratti.
Expulsion : Gonalons, 64′.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2015-16

Maillot extérieur 2015-16


Photos du match :

Photo ch. Gavelle, PSG.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3130/52182/match/Paris-Lyon-2-0/Paris-Lyon-2-0)

Les Parisiens avant le coup d’envoi( Ch. Gavelle)

Photo ch. Gavelle, PSG.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3130/52182/match/Paris-Lyon-2-0/Paris-Lyon-2-0)

Serge Aurier, désigné homme du match, vient d’ouvrir le score (Ch. Gavelle)

Photo ch. Gavelle, PSG.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3130/52182/match/Paris-Lyon-2-0/Paris-Lyon-2-0)

Quelques minutes plus tard, Edinson Cavani double la mise d’une superbe reprise, à la grande joie d’un stade acquis à la cause parisienne! (Ch. Gavelle)

Photo ch. Gavelle, PSG.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3130/52182/match/Paris-Lyon-2-0/Paris-Lyon-2-0)

Blaise Matuidi butte sur un excellent Lopes, qui aura évité une humiliation à son équipe (Ch. Gavelle)

Photo ch. Gavelle, PSG.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3130/52182/match/Paris-Lyon-2-0/Paris-Lyon-2-0)

Les parisiens soulèvent leur 2ème trophée en quelques jours, le 1er officiel! (Ch. Gavelle)

Les supporters parisiens des fans clubs de Montréal et New York

Les supporters parisiens des fans clubs de Montréal et New York


Vidéo (cliquez sur sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris seul au monde

Le PSG a tranquillement dominé l’OL 2-0 dans le Trophée des Champions grâce à deux buts précoces d’Aurier (11e) et Cavani (17e) avant de gérer le reste du match. L’OL a même fini à 10 après l’expulsion de Gonalons à l’heure de jeu.

Sous le soleil de Montréal, le début de match est très tranquille entre des Parisiens sereins et des Lyonnais qui tirent de loin dès qu’ils sont à trente mètres ou moins du but parisien, sans réussite. La rencontre bascule finalement assez vite puisqu’un coup-franc excentré de Lucas est mal repris par Rabiot mais récupéré par David Luiz dans la surface. Il centre fort aux 6m pour Aurier qui marque d’une tête piquée imparable (1-0, 11e).

Ce but fait du bien au PSG qui prend alors complètement le contrôle de la partie et fait courir l’OL, sonné par ce but rapide alors qu’il n’avait concédé aucun occasion franche jusque là. Paris fait donc tourner et met en route quand il le sent. Aurier, très actif, est servi sur son côté droit et voit Zlatan partir en profondeur. Du milieu du terrain, il le lance vers le but et le Suédois est trouvé dans la surface, dans un angle très fermé. Il frappe quand même et Lopes repousse sur Cavani, seul à 8m, qui claque une demi-volée impeccable pour faire le break (2-0, 17e)

Ce but achève des Lyonnais déjà dans le dur après l’ouverture du score et le PSG continue de jouer très tranquillement, n’hésitant pas à faire tourner derrière vu que les joueurs d’Hubert Fournier défendent désormais plus bas. Sur un corner mal repoussé, ces derniers ont une vague occasion par Benzia d’une frappe à l’entrée de la surface mais Trapp n’est pas inquiété, le ballon étant hors du cadre. Au contraire, Beauvue, d’une mauvaise passe en retrait, offre à Cavani une belle opportunité de 3-0 mais, pour une fois, sa défense revient plus ou moins bien et repousse jusqu’à Rabiot qui tire à côté en bonne position. La fin de mi-temps est toujours à sens unique et le PSG rate alors un but de rêve de peu. Lucas est lancé côté droit et déborde puis offre un centre parfait à Zlatan qui réussit une Madjer aérienne de toute beauté dans les 6m, malheureusement repoussée par Lopes. Matuidi est là pour reprendre mais, sur son bon pied et à 8m des buts, il loupe de façon incroyable le cadre. A la pause, le PSG mène donc 2-0 de façon très logique, avec la possession, la maîtrise, les occasions et le score en sa faveur.

Le début de seconde période confirme cette mainmise parisienne avec Matuidi contré par Lopes dans la surface ou Silva qui voit sa tête piquée être déviée alors qu’elle semblait bien partir. L’OL sent le souffle de la claque passer à l’heure de jeu quand Matuidi intercepte une relance et lance Ibra au but. Légèrement excentré côté gauche et sur son mauvais pied, l’attaquant loupe le cadre de façon assez incroyable. Quelques instants plus tard, et après qu’Augustin ait remplacé Cavani, Ibrahimovic se fait attraper le pied par Gonalons qui prend alors un deuxième carton jaune bien mérité et retourne donc aux vestiaires prématurément (64e). Tout le monde est à la fête côté parisien et Rabiot prend d’ailleurs sa chance de loin, ratant de peu le cadre. La fin de match est une lente agonie pour l’OL et les vagues parisiennes continuent de déferler, même après l’entrée de Stambouli à la place d’un Verratti déjà très au point. Rabiot fait régulièrement mal aux Gones mais le score ne bougera plus, les Parisiens faisant régulièrement preuve d’un peu trop de gourmandise, à l’image de Zlatan qui choisit la frappe écrasée aux 20m plutôt que le décalage ou d’Augustin qui tire un peu vite en bonne position. A la dernière seconde, sur un contre, Zlatan tente une frappe envelopée qui frôle le poteau et clôt le match.

Paris s’impose finalement 2-0 sans avoir tremblé une seule seconde et en ayant parfaitement géré son premier match officiel. Le premier trophée de la saison est déjà là et semble en appeler d’autres vu l’écart entre le premier et le deuxième du dernier championnat.

Réactions :

Laurent Blanc : «Il y a beaucoup de motifs de satisfaction. Nous nous sommes créés beaucoup de situations favorables, nous avons marqué deux fois et nous aurions pu en marquer beaucoup plus, nous avons eu la maîtrise quasi totale du jeu et nous n’avons pratiquement rien concédé à l’adversaire. Il y a des satisfactions dans tous les secteurs de jeu, que ce soit individuel ou collectif. Ça a été un bon après-midi pour nous. Il faut toujours essayer de progresser, le vouloir et c’est ce qui me plaît. Collectivement, on a un bloc qui joue très haut. Je veux qu’on impose notre jeu à l’adversaire.»

Maxwell : «On démarre bien la saison. Mais c’est encore trop tôt pour juger si on est meilleur que la saison dernière ou pas.De toute façon, vous allez nous critiquer c’est sûr (il sourit). Il reste encore beaucoup beaucoup de matches à jouer. Ce n’était pas un match parfait, on l’a contrôlé c’est vrai. On a marqué deux buts, et on aurait pu en marquer encore plus. On peut toujours mieux faire. »

Kevin Trapp : « Même si je n’ai pas eu trop de travail ce soir, il a fallu rester concentré tout le match. Tout le monde est très heureux de cette victoire. C’est le premier titre de la saison et un objectif du club. On doit continuer à travailler car il y a déjà un match dans une semaine. »

Serge Aurier : « C’était important de gagner ce soir. On a fait une très bonne préparation. Le match d’aujourd’hui était dans la continuité de ce stage. On est très heureux de gagner comme ça avec une belle possession de balle. Cela prouve qu’on monte en puissance et qu’on est en forme. Sur le plan personnel, je suis très content. Je me sens bien. J’ai fait une bonne préparation. »

Blaise Matuidi : «Ce Trophée est mérité au vu du match qu’on a maîtrisé. On est très content d’enchaîner les titres et de conclure ce stage par une victoire en compétition. Maintenant, il ne faut pas se relâcher, continuer de travailler comme on l’a fait pendant le stage. On sait que Paris a toujours du mal à commencer en Championnat. On va essayer de changer un peu tout ça. En attendant, on est content de rentrer en France après dix-huit jours loin de chez nous.»


Le stade:

Le stade Saputo

Le stade Saputo


 

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)