Sélectionner une page

PSG – Marseille 1-1, 02/09/07, Ligue 1 07-08

Jérôme Rothen devance Ziani (G. Jeffroy)

Dimanche 02.09.2007, Championnat de France, Ligue 1, 7e journée (13e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – OLYMPIQUE DE MARSEILLE  1:1 (1:1)
– 43 419 spectateurs. Buts : Dj.Cissé, 11′, Péguy Luyindula, 20′.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Bernard Mendy, Grégory Bourillon, Zoumana Camara, Sylvain Armand – Pierre-Alain Frau, Didier Digard (Clément Chantôme, 78′), Jérémy Clément, Jérôme Rothen – Amara Diané, Péguy Luyindula (Pedro Pauleta, 80′). Entraîneur : Paul Le Guen.


Maillot utilisé :

dom0708

Maillot domicile 2007-08 (collection MaillotsPSG)


Photos du match :

Didier Digard face à Nasri

Didier Digard face à Nasri

Jérôme Rothen

Jérôme Rothen

La joie d'Amara Diane après le but de Luyindula

La joie d’Amara Diané après le but de Luyindula

Péguy Luyindula vient d'égaliser, pour la plus grande joie de Diané et au désarroi de Mandanda

Péguy Luyindula vient d’égaliser, pour la plus grande joie de Diané et au désarroi de Mandanda

Duel entre Jérémy Clément et Nasri

Duel entre Jérémy Clément et Nasri

Intervention spectaculaire de Sylvain Armand

Intervention spectaculaire de Sylvain Armand

Jérôme Rothen devance Ziani (G. Jeffroy)

Jérôme Rothen devance Ziani (G. Jeffroy)

Le tifo du Virage Auteuil

Le tifo du Virage Auteuil

Et celui du Kop de Boulogne

Et celui du Kop de Boulogne


Vidéo :


Compte-rendu (psg.fr) :

Un nul logique

Auteurs d’un début de saison mitigé, le PSG et Marseille avaient à cœur de renverser la vapeur avant la trêve internationale. Et dans un Parc des Princes en effervescence, Djibril Cissé a tenté de refroidir l’ambiance (11e), mais la réplique de Péguy Luyindula (20e) a remis les Parisiens sur les rails.

Au Parc des Princes, le dimanche 2 septembre

Si le contexte de ce « Clasico » s’est fortement dépassionné, le Parc des Princes n’en est pas moins plein à craquer et tout de Rouge et Bleu vêtu. Comme à leur habitude, les supporters parisiens ont réservé un accueil tout particulier à l’Olympique de Marseille, dont 2000 fans ont effectué le déplacement. Dans ce climat bouillonnant, Paul Le Guen a choisi de reconduire l’équipe victorieuse au Mans, mercredi dernier (2-0). Les Olympiens enregistrent quant à eux le retour de Djibril Cissé en pointe.

De part et d’autre le marquage est serré et, pendant les cinq premières minutes, les joueurs peinent à dépasser le milieu de terrain. Péguy Luyindula, qui s’est rasé le crâne, allume alors la première mèche. L’attaquant parisien parvient à dévier de la tête un coup franc de Rothen et manque de peu de lober Mandanda qui claque le cuir en corner (6e). Les Marseillais rendent coup pour coup et Landreau doit intervenir dans les pieds de Niang, bien lancé par Cana dans les seize mètres parisiens (7e).

Mais les visiteurs ne vont pas en rester là. Sur un corner rentrant de Nasri, Cissé place un bon coup de tête. Landreau repousse le tir, mais l’attaquant tricolore persiste et réussit à pousser le ballon dans le but parisien (0-1, 11e). Paris tente de réagir et va trouver les ressources pour revenir à la marque. Rothen lobe la défense olympienne et trouve la tête de Luyindula qui, en total déséquilibre, dévie le ballon au fond des filets de Mandanda (1-1, 20e). Le Parc en folie salue ce but égalisateur !

Un duel à distance Landreau-Mandanda

Le pressing mis en place n’encourage pas le beau jeu, mais les deux formations parviennent tout de même à se créer quelques occasions. Rodriguez oblige ainsi Landreau à intervenir sur sa ligne (27e), avant que Frau ne réplique par deux fois, de la tête d’abord (29e), puis sur un ballon relâché par Mandanda devant son but (41e), sans pour autant parvenir à aggraver le score. Les deux rivaux regagnent finalement leurs vestiaires dos à dos à la mi-temps, alors que dans les tribunes, l’ambiance redouble de ferveur.

Malgré les encouragements du public, la seconde période sera beaucoup moins intense. Les deux équipes sont prudentes et il faut attendre une bonne vingtaine de minutes pour voir la rencontre s’enflammer à nouveau. A la suite d’un corner en deux temps, Frau transmet le cuir à Diané au point de penalty. Masqué, l’Ivoirien sert Digard dans la course. L’ancien havrais n’hésite pas une seconde à allumer son ex-coéquipier normand, qui boxe ce tir puissant (68e). Dans la foulée, Nasri bénéficie d’un coup franc plein axe et oblige Landreau à sortir une énorme parade sur sa ligne (70e).

A dix minutes du coup de sifflet final, Paul Le Guen insuffle du sang frais à son équipe avec les entrées de Chantôme (78e) et Pauleta (80e). Et le Parc va y croire jusqu’à la dernière seconde. Le coup-franc de Rothen rebondit dans surface. Le silence se fait dans le stade, mais Mandanda capte le cuir devant Diané et Monsieur Lannoy siffle la fin du match sur ce résultat nul somme toute logique. Les deux meilleurs ennemis du championnat se partagent les points, avant une trêve internationale de quinze jours. Rendez-vous le 16 septembre sur PSG.FR et PSG.TV pour un Monaco-PSG prometteur !

Réactions :

Paul Le Guen (Entraîneur du PSG) :
« Je pense que nous avons réalisé de bonnes choses. Nous avons eu le mérite de revenir dans le match alors que nous étions mal partis. Nous subissions, nous concédions trop de coups de pieds arrêtés et nous prenons un but sur l’un d’entre eux. Je pense que nous avons fait l’effort de revenir et nous nous sommes libérés progressivement. Par la suite, nous nous sommes créés des occasions et nous avons logiquement égalisé. Le reste de la partie était équilibré. Le bilan comptable n’est pas fameux, mais la manière est meilleure qu’il y a quelques semaines. Il faut être patient et soutenir les joueurs. Il faut les encourager à poursuivre leurs efforts. »

Albert Emon (Entraîneur de l’OM) :
« Le courage était là, l’agressivité était là et la volonté aussi. Je pense que nous n’avons rien lâché, mais nous n’avons pas été bon et nous n’avons pas réalisé un bon match. En général, ces matches là sont assez fermés et c’était encore une fois le cas ce soir. Nous avons répondu présents dans les duels aériens, malheureusement la finition n’a pas été très précise sans doute à cause d’un manque de lucidité. Mes joueurs ont fait un match courageux, fort et ça c’est encourageant. »

Sylvain Armand (Défenseur du PSG) :
« C’est une déception de ne pas avoir pris les trois points. Il y a eu de bonnes choses contrairement à nos derniers matches au Parc des Princes. Nous avons vu une équipe solidaire. Même menés, nous ne nous sommes pas affolés et nous avons continué à jouer. Nous avons égalisé et nous nous sommes procurés de bonnes occasions. Nous étions compacts et solidaires et ça c’est très intéressant. »

Jérôme Rothen (Milieu de terrain du PSG) :
« Il y a de bonnes choses. Nous ratons un peu notre entame de rencontre. Une fois le but encaissé, nous avons bien réagi et ça c’est positif. Après notre égalisation, nous avons emballé le match et nous aurions même mérité de marquer un second but. Il nous a manqué une bonne dernière passe ou un bon dernier geste. C’est malgré tout de bon augure pour la suite. Nous avons confirmé notre bonne performance au Mans. Nous avons été à la hauteur de l’évènement et de l’ambiance. Il nous manque un but pour prendre les trois points, mais ça va venir. Nous avons également prouvé que nous n’avons pas peur de jouer au Parc des Princes. »


Le stade :

Le Parc des Princes

Le Parc des Princes


Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)