Sélectionner une page

PSG – Marseille, 27/10/19, Ligue 1 19-20

Dimanche 27.10.2019, Ligue 1, 11ème journée (1ère place) à Paris au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – OLYMPIQUE DE MARSEILLE 4:0 (4:0)
– 47 926 spectateurs. Buts : Mauro Icardi, 10′, Mauro Icardi, 26′, Kylian Mbapé, 32′, Kylian Mbapé, 44′. Arbitre : M. Bastien.
L’équipe du PSG : Keylor Navas – Juan Bernat, Presnel Kimpembe, Thiago Silva, Colin Dagba (Leandro Paredes, 61′) – Marco Verratti, Marcos Marquinhos, Ander Herrera (Pablo Sarabia, 79′) – Kylian Mbappé (Edinson Cavani, 71′), Mauro Icardi, Angel Di Maria. Entraineur : Thomas Tuchel.
L’équipe de Marseille : Mandanda – Sarr, Kamara, Caleta-Car, Sakai – Rongier, Strootman, Lopez (Amavi, 46′) – Germain (Sanson, 82′), Benedetto (Aké, 80′), Payet. Entraineur : Villas Boas.
Avertissements : Colin Dagba, 39′, Juan Bernat, 59′, Sakai, 62′.


Maillot utilisé :

Premier maillot 2019-20


Photos du match :

Kylian Mbappé balle au pied (psg.fr)

Angel Di Maria (psg.fr)

Mauro Icardi reprend un balle repoussée par Mandanda (YABML)

La joie de l’Argentin (psg.fr)

Keylor Navas, Thiago Silva et Ander Herrera, sereins (psg.fr)

Steve Mandanda en plein cauchemar (F. Denat, culturepsg.com)

Le superbe tifo parisien (psg.fr)

Tendu d’écharpes avec une bâche sans équivoque

Des fumigènes omniprésents et toujours inoffensifs quand ils sont bien utilisés

8ans…

Exhibition d’une bâche des Ultras (F. Denat, culturepsg.com)

La victoire célébrée comme il se doit


Vidéo (cliquez sur « visionner sur YouTube ») :


Compte-rendu (CulturePSG) :

une rouste en une mi-temps

Le PSG recevait l’OM ce dimanche soir (21h) à l’occasion de la 11e journée de Ligue 1 et Paris a étrillé l’OM en une mi-temps avec des doublés d’Icardi et Mbappé avant la pause, l’équipe de Thomas Tuchel affichant un niveau exceptionnel. La seconde mi-temps a été inutile.

Le match :

L’OM donne le coup d’envoi mais il ne faut que 20 secondes pour le PSG avant une frappe avec les trois attaquants impliqués mais Di Maria ne cadre pas (1e). Marseille est dangereux par Benedetto sur une mauvaise relance de Marquinhos mais il tarde trop à frapper (2e) ! L’OM joue haut et Icardi lance Mbappé qui obtient un corner. Il est vite joué et le Français tire, du mauvais côté du petit filet (4e). Paris a désormais pris le match en main et attaque mais le corner ne donne rien (6e). La première grosse occasion est toutefois pour l’OM avec un excellent centre en retrait de Payet pour Germain. Il ne cadre pas du gauche en très bonne position (10e) ! C’est finalement le PSG qui punit dans la foulée : Di Maria centre depuis la droite au second poteau pour la tête d’Icardi. Mandanda repousse mais l’Argentin est présent de près pour marquer d’une volée acrobatique (1-0, 10e) !

L’OM est dangereux par Payet sur un long coup-franc mais Caleta-Car loupe sa remise (13e). Le PSG est bien dans son match et se rapproche régulièrement du but adverse, récupérant des corners. Marquinhos en profite pour placer une tête de peu à côté (18e). Paris est aussi assez proche du 2-0 sur un bon ballon de Bernat pour Di Maria mais l’Argentin est hors-jeu (19e). Strootman l’est aussi sur un coup-franc long et indirect (21e). Paris passe tout proche du 2-0 sur une déviation géniale de Mbappé pour Icardi mais l’Argentin perd son duel face à Mandanda (23e) ! Icardi ne rate pas la suivante : Di Maria récupère le ballon aux 30m et donne à Verratti. Il voit Icardi dans le dos de la défense et lui dépose le ballon sur la tête, passant entre Sarr et Mandanda (2-0, 26e) !

Paris a même une balle de 3-0 pour Icardi qui va défier Mandanda en angle fermé mais le gardien marseillais évite la déroute (29e). Cela revient sur Mbappé qui tente un lob sans contrôle qui passe à côté. Dans la foulée, c’est Mbappé qui est envoyé au but par Di Maria mais Mandanda réussit encore un énorme arrêt (30e) ! Ce qui devait arriver arrive : Verratti envoie une balle dans le dos de la défense pour Di Maria, l’Argentin décale à Mbappé face au but qui marque dans le but vide (3-0, 33e) !

Le PSG piétine littéralement l’OM et fait mal pratiquement à chaque possession mais Marseille parvient enfin à une séquence de possession et c’est Dagba qui l’arrête, récoltant un carton jaune au passage (40e). Sarr trouve le même Payet dans la surface sur un centre mais c’est largement à côté du but (42e). Alors que les visiteurs semblent aller mieux, ce sont les Parisiens qui marquent un quatrième de but de rêve : Navas pour Marquinhos qui trouve Verratti. L’Italien voit Di Maria devant lui qui avance et lance Mbappé. Il défie Mandanda et gagne son duel même si le gardien touche le ballon (4-0, 44e) !

A la pause, le PSG mène donc 4-0 et piétine littéralement l’OM ! Villas-Boas remplace donc un joueur dès la pause, Amavi entrant à la place de Lopez pour passer en 4-4-2. Marseille commence par une belle possession mais c’est un contre parisien qui fait mal avec une remise de Di Maria pour Icardi un poil trop longue (50e). L’OM est mieux dans cette seconde période et Kimpembe doit par exemple sauver devant Germain (51e). Paris joue désormais au relanti et Silva doit dégager devant Benedetto, enfin trouvé (56e). A l’heure de jeu, Tuchel est même déjà dans le coaching avec la sortie de Dagba pour Paredes, Marquinhos passant arrière droit (61e). Le PSG joue en contre et Di Maria trouve Mbappé en profondeur, forçant Sakai à intervenir de façon douteuse au point de récolter un carton jaune (62e)…

Paris a le ballon et fait courir Marseille mais peine à se créer des occasions, gérant plus qu’il n’accélère (70e). Le PSG passe toutefois tout près du 5-0 sur une action superbe entre Icardi et Mbappé mais le Français loupe le cadre en bonne position, sa dernière action avant de sortir (71e). Cavani le remplace et il entre côté gauche, comme à l’époque de Zlatan (73e). Paris est dangereux sur un bon coup-franc de Paredes que Mandanda repousse avec les poings (76e). Le PSG joue par à-coups mais Bernat délivre un superbe centre dans les 6m que l’OM repousse. Sur le contre, c’est Silva qui repousse la frappe de Rongier en corner (78e).

Alors que le match ne ressemble plus à grand-chose, Paris joue à la baballe et est contré, cela revient sur Aké qui frappe dans la surface et frôle le montant de Navas (86e) ! Paris répond avec un bon contre et Di Maria tente de trouver Cavani qui essaye un ciseau, raté (88e). Ce sera la dernière action d’un match que le PSG a réglé dès la première mi-temps étrillant l’OM comme rarement.

Les réactions :

Thomas Tuchel

Le match :
« Il y a eu une grande différence entre la première et la deuxième mi-temps et je ne suis pas content de la deuxième, pas du tout. On peut dire honnêtement qu’il n’y avait rien. On a perdu aux frappes (NDLR : Marseille a plus tiré que Paris). »

Enervé après ses joueurs en seconde mi-temps :
« Le résultat est le résultat et la performance est la performance. Si on mène 4-0, on doit prendre le ballon et jouer avec notre intensité mais on n’a pas fait ça. Donc on a perdu sur les touches dans la surface, les frappes, les frappes cadrées, on a perdu sur toutes les statistiques et c’était mérité ! On a fini le match à la mi-temps et ce n’est pas ce qu’on veut. On est une équipe forte et un match dure 90 minutes et je n’aime pas ce qu’on a fait. »

Mauro Icardi :

Comment il a vécu son premier Classique :
« Je suis très content de la victoire, on savait l’importance qu’avait ce match pour le public. On aurait aimé faire une seconde période un peu meilleure mais avec un résultat pareil, 4-0, on est très contents. »

Deux buts de plus, une adaptation rapide pour lui :
« Je suis très content des deux buts et je suis venu avec cette envie de marquer. Je suis content de le faire et c’est ce qui s’est passé pour moi aujourd’hui. »

La meilleure équipe dans laquelle il a évolué ?
« Oui, sûrement. Il y a beaucoup de grands joueurs, c’est fantastique de jouer avec des joueurs pareils, je m’entends très bien avec tout le monde et je peux marquer des buts. »

Presnel Kimpembe :

Son analyse du match
«C’était un bon match, surtout en première période. On a su concrétiser nos occasions et creuser l’écart assez rapidement. Après, on a un peu géré en seconde, c’est dommage. On aurait dû enfoncer le clou un peu plus profond…»

Un peu de retenu en seconde période…
«C’est ça qui est dommage comme je l’ai dit. On a un géré un petit peu. On aurait dû être comme un rouleau compresseur et concrétiser encore plus nos occasions.»

… mais une première mi-temps de haut niveau
«Oui, bien sûr. On savait que c’était un Clasico, et que ça n’arrive pas tous les jours. Ça nous tient à cœur de le gagner, surtout à la maison. Ce sont de gros matches, des matches qu’on prend comme des matches de Ligue des champions. Tout le monde était prêt pour cette confrontation.»

Un rythme de croisière trouvé ?
«La saison est encore longue. On avance pas à pas et on essaie de garder notre chemin.»

Impressionné par Di Maria ?
«Bien sûr, c’est un joueur clé pour nous, un joueur très important. Avec une patte gauche vraiment incroyable. C’est un grand joueur, on a beaucoup de respect pour lui et on est tous très contents de l’avoir dans notre équipe.»

Mauro Icardi encore buteur ?
«C’est important pour lui, c’est un attaquant. Mettre des buts, c’est son job. On est tous derrière lui pour qu’il continue sur cette lancée.»


Le stade :

Le Parc des Princes


Loic
Suivez-moi
Les derniers articles par Loic (tout voir)