PSG – Marseille 5-1, 08/01/78, Division 1 77-78

Dimanche 08.01.1978, Championnat de France, Division 1, 23e journée (10e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – OLYMPIQUE DE MARSEILLE  5:1 (2:1)
– 33 386 spectateurs. Buts : S.Boubacar, 12′ sur penalty, François Brisson, 29′, Mustapha Dahleb, 44′ ; Trésor, 46′ contre son camp, François M’Pelé, 49′ sur penalty, François M’Pelé, 82′. Arbitre : M. Wurtz.
L’équipe du PSG : Daniel Bernard – Jean-Marc Pilorget, Thierry Morin, Ramón Hérédia, Gilles Brisson – François Brisson, Éric Renaut, François M’Pelé – Philippe Redon, Carlos Bianchi, Mustapha Dahleb. Entraîneur : Jean-Michel Larqué.
L’équipe de Marseille : Migeon – Baulier (Truqui, 60′), Zvunka, Trésor, Bracci – Fernandez, Bacconnier, Linderoth – Sarr, Berdoll, Emon (Lendo, 60′). Entraîneur : Markovic.


Maillot utilisé (version Pony, avec un RTL plus réduit) :

Maillot domicile des années 70 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)

Maillot domicile des années 70 (collection MaillotsPSG)


Programme :

7778_PSG_OM_programme


Photos du match :

Les parisiens posant avant le coup d'envoi

Les parisiens posant avant le coup d’envoi

7778_PSG_OM_Bianchi3

L’OM mène 1-0: montée rageuse de carlos Bianchi dans son style caractéristique

7778_PSG_OM_Bianchi

Toujours le goleador… qui restera muet ce soir là

7778_PSG_OM_Bianchi2

Reprise du même Bianchi malgré la tentative d’intervention du défenseur phocéen

Eric Renaut balle au pied

Bianchi protège sa balle (Vintage Football Club)

Bianchi protège sa balle (Vintage Football Club)

Percée de l'argentin (Vintage Football Club)

Percée de l’argentin (Vintage Football Club)

Mustapha Dahleb et Trésor, duel de capitaines (Vintage Football Club)

Duel aérien entre Gilles Brisson et Trésor (Vintage Football Club)

Le capitaine marseillais, Trésor

Tout est bon pour tenter d'arrêter Bianchi!

Tout est bon pour tenter d’arrêter Bianchi!

7778_PSG_OM_butBrisson

Egalisation de François Brisson!

7778_PSG_OM_Migeon

Migeon, ou la solitude du gardien de but…

7778_PSG_OM_penaltyMPeleMK

Penalty de François M’Pelé… (archives de MK)

7778_PSG_OM_MK

… et de 4! La joie du buteur, vers lequel se précipitent Eric Renaut et Carlos Bianchi, sous le regard de Philippe Redon.

7778_PSG_OM_Redon

Montée de Philippe Redon

Intervention de Trésor

Intervention de Trésor

7778_PSG_OM_Bianchi4

Drible de Carlos Bianchi

Mustapha Dahleb balle au pied

7778_PSG_OM_voirjoueurs

5-1! Mustapha Dalheb, suivi de Justier, Bianchi, Morin, Renaut et Brisson (de gauche à droite) s’apprête à monter en tribune pour aller offrir le balon du match au président Hechter, tout recement devenu l’ex-président, pour les causes que l’on sait… (archives MK)


Vidéo :


Compte-rendu (psgmag.net) :

Douzième à la trêve, le Paris SG accueille le leader du championnat en pleine « affaire Hechter ». Le président du club parisien a été suspendu à vie par la Fédération française de football deux jours plus tôt suite au scandale de la double billetterie du Parc des Princes — sa peine sera réduite par la suite, lui permettant de diriger le RC Strasbourg. Dans son ouvrage Histoire du Paris Saint-Germain FC (1904-1998), Thierry Berthou raconte ce match particulier :

« Le terrain reprend ses droits le dimanche 8 janvier avec un match explosif au Parc entre des Parisiens bien décidés, malgré la tempête, à réussir leur deuxième partie de championnat et des Phocéens obnubilés par un nouveau titre de champion de France. 33 386 spectateurs payants sont enregistrés. Même Roger Magnusson, vieille gloire marseillaise, est présent au stade pour assister au triomphe de l’équipe de la Méditerranée.

Dès la première minute, un penalty est accordé aux Parisiens. Le duel Carlos Bianchi-Gérard Migeon tourne à l’avantage du second et le tableau d’affichage reste vierge. Dix minutes plus tard, l’OM se voit accorder un penalty. Mais cette fois le tireur, en l’occurrence Saar Boubacar, prend le dessus sur le gardien. Marseille mène 1-0. Dès lors débute un ras de marée rouge et Bleu qui soulève le Parc d’admiration. François Brisson, juste avant la demi-heure de jeu, remet les deux équipes à égalité (1-1) tandis que Carlos Bianchi expédie une balle sur le poteau à dix minutes de la mi-temps. Mustapha Dahleb trouve la faille à la 44e minute et permet au PSG de regagner les vestiaires avec un avantage mérité d’un but (2-1).

La seconde période est encore plus étonnante. Par trois fois, les Parisiens trouvent le chemin des filets marseillais ! De plus, Carlos Bianchi, qui ne marqua pas, aurait pu, avec un soupçon de réussite, inscrire trois nouveaux buts. Cette victoire 5-1 sur l’OM est le fruit d’une prise de conscience du groupe joueurs-entraîneur sur les possibilités du club. Mustapha Dahleb fut l’auteur d’un match extraordinaire dont Marius Trésor doit encore se souvenir aujourd’hui. François Brisson réalisa à cette occasion le meilleur match de sa carrière.

A la fin de la rencontre, les joueurs portèrent en triomphe Daniel Hechter. Cet hommage du cœur fut très apprécié par le nombreux public du Parc. « Hechter président ! Sadoul démission ! » était le slogan de ces supporters surpris par la sévérité de la sanction fédérale. Daniel Hechter donnera sa vision de « l’affaire » dans un ouvrage qu’il dédiera « à Jennifer ; à Kareen ; et au public qui, le 8 janvier 1978, n’a pas été dupe ». »


Le stade :

Le Parc des Princes

Le Parc des Princes


 

Suivez-moi

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic
Suivez-moi

Les derniers articles par Loic (tout voir)