Sélectionner une page

PSG – Monaco 0-0, 03/05/72, Division 1 71-72

Mercredi 03.05.1972, Championnat de France, Division 1, 34e journée (15e place) à Saint-Ouen, au Stade de Paris (Bauer) :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – A.S. MONACO  0:0 (0:0)
– 6 340 spectateurs. Arbitre : M. Wurtz.
L’équipe du PSG : Guy Delhumeau – Jean Djorkaeff, Daniel Guicci, Roland Mitoraj, Claude Arribas – Sylvain Léandri, Jean-Louis Leonetti – Jacques Rémond, Michel Prost, Bernard Guignedoux, Gérard Hallet. Entraîneur : Pierre Phélipon.
L’équipe de Monaco : Carayon – Mosca, Guesdon, Chomet, Villa – Suurendonk, Pasero (Dos Santos, 67′) – Dalger, Petit, Floch, Belghilt. Entraîneur : Luciano.


Maillot utilisé, visiblement avec un col échancré, rouge ou blanc :

Réédition second maillot 1971-72, (collection MaillotsPSG)


Programme :


Photos du match :

Gérard Hallet à la lutte avec Pasero, sous les yeux de Mosca et de Jean-Louis Leonetti (archives Pierre Lanfranchi)

Michel Prost face à Chomet (archives Pierre Lanfranchi)

Sylvain Léandri devance Dos Santos (archives Eric Betti)


Compte-rendu (France Football) :

P.-S.-G. MALADROIT

C’est une rencontre que le Paris-S. G. aurait pu remporter une bonne quinzaine de fois et que, finalement en deux ou trois occasions, il fallit perdre bêtement.

On ne s’attendait évidemment pas avec ce match de mal classés à une opposition en sommet ni à une rencontre aussi insipide d’ailleurs. Les Parisiens qui viennent d’effectuer une jolie remontée et pratiquement de sauver leur peau en Division I, semblèrent l’aborder de façon assez décontractée, ce qui faililt leur coûter cher. Ils rectifièrent d’ailleurs très vite le tir et cela nous valut un P.-S.-G. mieux dans sa propre tradition de courage et de volonté mais, malheureusement pour lui, assez maladroit.

La deuxième période sur tous les plans fut bien supérieure à la première, les Monégasques ayant senti qu’ils avaient leur chance. C’est ainsi, que Floch se créa plusieurs occasions qui, toujours échouèrent d’extrême justesse. Du côté des Parisiens Guignedoux accomplissait une excellente performance et tentait à la fois d’organiser et de finir. Il échoua dons son entreprise, la défense monégasque courageuse et bien articulée autour de l’impeccable Guesdon se tirant toujours d’affaire.

En fin de match, le petit attaquant de Monaco, Dalger jusque là très dangereux percute Delhumeau. Victime d’une entorse du genou avec arrachement des ligaments, il restera indisponible toute la fin de saison.


Le stade :

Vue aérienne du stade de Paris à Saint-Ouen

Vue aérienne du stade de Paris à Saint-Ouen


Loic

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)