PSG – Monaco 2-1, 09/09/95, Division 1 95-96

Julio Cesar Dely Valdes prend le meilleur sur le belge Scifo

Samedi 09.09.1995, Championnat de France, Division 1, 8e journée (1re place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – A.S. MONACO F.C.  2:1 (2:1)
– 39 317 spectateurs. Buts : Julio Dely Valdés, 23′, S.Anderson, 26′, Laurent Fournier, 38′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama (Richard Dutruel, 75′) – José Cobos, Oumar Dieng, Bruno Ngotty, Patrick Colleter – Francis Llacer, Paul Le Guen, Vincent Guérin, Laurent Fournier (Bernard Allou, 87′) – Youri Djorkaeff (Pascal Nouma, 82′), Julio Dely Valdés. Entraîneur : Luis Fernandez.
Avertissement à Oumar Dieng.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1995-96 (version du commerce, collection MaillotsPSG)

Maillot domicile 1995-96 (version du commerce, collection MaillotsPSG)


Billet :


Programme :


Photos du match :

Appel de Laurent Fournier

Appel de Laurent Fournier

Patrick Colleter

Patrick Colleter

Youri Djorkaeff devance Dumas

Youri Djorkaeff devance Dumas

Julio Cesar Dely Valdes prend le meilleur sur le belge Scifo

Julio Cesar Dely Valdes prend le meilleur sur le belge Scifo


Vidéo :


Compte-rendu (Alexandre Hostin, « Champions d’Europe! ») :

On n’arrête plus le PSG

Les jours se suivent et se ressemblent pour le Paris SC. Après avoir battu Nantes, Saint-Étienne, Gueugnon, Le Havie et Cannes, l’équipe de Luis Fernandez a ajouté Monaco à sa série. Une performance de choix, tant on sait que l’équipe de la Principauté est, avec Nantes, un des adversaires potentiels de Paris pour le titre. Et même si le PSG n’a pas donné, cette fois-ci, une démonstration de football, il a ajouté des qualités de coeur et de vaillance dignes d’un… champion. Le match au sommet entre les deux équipes qui s’est joué devant 40 000 spectateurs fut une pièce en deux actes. Le premier où les trois buts furent inscrits. Le second dans le dernier quart d’heure, où Monaco fut privé deux fois de l’égalisation. La joie et les larmes. Tout commence à la vingt-huitième minute, avec une magnifique déviation de Laurent Fournier pour Dely Valdes, « Monsieur But ». Le Panaméen qui tire sur tout ce qui bouge ouvre le score. Et après que Sonny Anderson ait profité d’une mésentente entre N.Gotty et Dieng, Paris va, dès la trente-huitième minute, reprendre l’avantage par Laurent Fournier, l’homme du match. Jusque-là, tout va bien. Même si Monaco sait placer ses contres, Paris maîtrise son sujet.

En deuxième période, et surtout dans le dernier quàrt d’heure, la situation va beaucoup changer. Paris recule et Monaco prend confiance. Paris veut garder son but d’avance et Monaco veut égaliser. A la soixante-quinzième minute, l’arbitre, M. Saules, oublie un pénalty pour Monaco à la suite d’une faute de Bruno N’Gotty sur Sonny Anderson. Douze minutts plus tard, il refuse cette fois-ci un but au Brésilien, l’accusant de s’être aidé de la main. Paris tient et conserve sa victoire. Seul petit hic Bernard Lama, victime d’une élongation, sera absent un mois.

Réactions (« Champions d’Europe! ») :

Luis Fernandez : « Ce fut un match difficile, mais c’est normal contre un adversaire de la qualité de Monaco. Je savais que mon pote Tigana allait tout faire pour m’embêter et il a réussi. Maintenant, j’ai beaucoup aimé la volonté de mes joueurs qui se sont battus jusqu’au bout pour conserver la victoire. On ne peut pas toujours faire le spectacle, comme face à Saint-Étienne, par exemple. Cette fois-ci, c’est la victoire en elle-même qui compte le plus. Depuis Nantes, on a pris confiance et ce, même si nous avons eu pas mal de malheurs. J’ai la chance d’avoir un groupe de valeur. »


Le stade :

Le Parc des Princes

Le Parc des Princes


Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)