Sélectionner une page

PSG – Montpellier 4-0, 27/01/18, Ligue 1 17-18

Samedi 27.01.2018, Championnat de France, Ligue 1, 23ème journée (1ère place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – MONTPELLIER H.S.C. 4:0 (2:0)
– 47 379 spectateurs. Buts : Edinson Cavani, 11′, Neymar, 40′ sur penalty ; Angel Di Maria, 70′, Neymar, 82′. Arbitre : M. Schneider.
L’Équipe du PSG : Alphonse Aréola – Layvin Kurzawa, Persnel Kimpembe, Thiago Silva (Marquinhos, 46′), Thomas Meunier – Adrien Rabiot (Christopher Nkunku, 77′), Giovani Lo Celso, Julian Draxler (Javier Pastore, 67′) – Neymar, Edinson Cavani, Angel Di Maria. Entraîneur : Unai Emery.
L’Équipe de Montpellier : Lecomte – Mukiélé (Dolly, 77′), Pedro Mendès, Hilton, Congré, Cozza – Sambia, Skhiri, Lasne – Mbenza (Ninga, 64′), Sio (Camara, 64′). Entraîneur : Der Zakarian.
Avertissement : Edinson Cavani, 12′, Mendes, 39′, Skhiri, 55′.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 17-18


Photos du match :

Edinson Cavani, meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain ! (Made in Parisiens)

La joie de Cavani et de Neymar (Made in Parisiens)

Très beau moment de communion entre Cavani et les supporters parisiens (M. Paganon)

Neymar face à Mendes (Made in Parisiens)

Julian Draxler (Made in Parisiens)

Javier Pastore balle au pied (Made in Parisiens)

Adrien Rabiot (Made in Parisiens)

Presnel Kimpembe prend le dessus sur Sambia (Made in Parisiens)

Le tifo du Collectif Ultras Paris (J. Satin)


Vidéo (cliquez sur le lien « Visionner sur YouTube » qui s’affiche dans la vidéo) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris se remet la tête à l’endroit

Le PSG recevait Montpellier à l’occasion de la 23ème journée de Ligue 1 ce samedi après-midi (17h) et les Parisiens ont réglé beaucoup de leurs soucis : Cavani a battu le record de buts d’Ibrahimovic, Neymar s’est offert un doublé pour son retour au Parc et le PSG reprend 11 points d’avance en tête de la L1 avant les matches de demain.

Le match :

Dans un Parc loin d’être plein, Paris prend vite le ballon et Kurzawa tente une première montée, bien contrée (2e). La première occasion est pour Draxler avec un grand pont enchaîné d’un ballon piqué devant Lecomte mais le cadre n’est pas là d’un rien (3e) ! Le PSG est bien entré dans le match et Di Maria déborde mais son centre est repoussé (5e). Alors que Neymar fait des fautes autant qu’il en subit, Montpellier tente sa chance de loin et Areola capte (7e). Paris ouvre finalement le score de façon superbe par l’intermédiaire de son buteur Edinson Cavani : Neymar est servi côté gauche et décale Rabiot dans la surface. Il centre pour l’Uruguayen qui conclut de près (1-0, 11e). Il fête ce but qui fait de lui le meilleur buteur de l’histoire du club en explosant de joie, enlevant son maillot devant le Virage Auteuil.

Dans la foulée de ce but longuement célébré, Draxler est envoyé vers le but d’une belle ouverture mais c’est Lecomte qui gagne son duel face à l’Allemand, encore bien entré dans la surface (13e). Alors que le ton monte entre Neymar et Mukiélé, Di Maria provoque un bon coup-franc sur l’aile opposée mais il le tire à ras de terre sans réussite (16e). Alors que tout va bien, Neymar sort de lui-même du terrain pour se faire soigner le dos après avoir reçu un peu trop de coups (21e)… Pendant ce temps, Meuneir s’échappe côté droit sur une belle passe de Lo Celso et centre mais Mendes coupe du bout du pied devant Cavani (21e). Le MHSC ne contre que très peu mais Sambia parvient à s’avancer et à frapper mais Areola se couche bien (26e). Alors que Neymar s’énerve du traitement reçu et se fait finalement contrer devant la surface, c’est Rabiot qui coupe un bon contre (30e). Le match s’équilibre un peu et Skhiri provoque le 1er corner des visiteurs sur une frappe de loin, finalement boxé par Areola (32e).

Pour autant, la plus belle occasion de la demi-heure de jeu est pour Di Maria qui s’échappe côté droit et centre parfaitement pour la tête de Draxler au point de penalty. Seul, l’Allemand décroise beaucoup trop et n’attrape pas le cadre (37e). C’est encore l’Allemand qui est trouvé sur le débordement suivi de l’Argentin. Draxler frappe mais une main adverse repousse et M.Schneider siffle un penalty logique (39e). Cavani offre la balle à Neymar et le Brésilien transforme d’un joli contre-pied (2-0, 40e). On retrouve encore Neymar dans la surface sur un bon centre de Meunier : Neymar se retourne, enchaîne un passement de jambes et frappe à ras de terre mais Lecomte se couche bien (44e). Ce sera la dernière occasion de la première période. Paris mène 2-0 tranquillement face à la meilleure défense de L1. Pas énormément d’occasions mais un beau réalisme côté parisien.

Alors que tout allait bien, première surprise à la pause avec la sortie de Thiago Silva dès la pause, ce dernier ayant senti une petite gêne à la cuisse et préférant sortir. La 1e frappe du 2e acte est pourtant parisienne mais Lecomte capte facilement la tentative de Lo Celso (46e). Si Paris domine toujours la partie, Hilton reprenant Cavani dans la surface, le MHSC obtient un corner facilement dégagé (51e). Si Paris manque un peu de précision dans les 30 derniers mètres, Montpellier joue régulièremenet dur et Skhiri découpe un Neymar en pleine accélération (55e). La partie est bien moins enlevée qu’avant la pause et le PSG multiplie les petites fautes, notamment Kurzawa côté gauche (58e). Le MHSC y croit encore malgré le score mais joue mal les corners successifs (60e).

Montpellier sort ses deux attaquants mais la première occasion est pour un milieu, Sambia, qui s’avance et tire fort des 18m mais Areola repousse (67e). Dans la foulée, Draxler demande le changement en raison d’un pépin au dos et Pastore le remplace. Paris semble un peu fatigué en cette seconde période et Montpellier pousse de plus en plus mais Areola est serein sur un corner adverse (69e). C’est pourtant le PSG qui marque encore : Pastore délivre un ballon superbe dans la course de Meunier qui s’avance et donne en retrait à Di Maria, chirurgical dans la surface de réparation (3-0, 70e). Neymar pense même marquer le 4e peu après : Pastore centre mais c’est repoussé par un défenseur. Neymar contrôle de façon pas très propre, avec une main au passage qui semble involontaire, et il marque mais c’est refusé (74e).

Alors que le match est entré dans le dernier quart d’heure, Nkunku remplace Rabiot tandis que Donny prend la place de Mukiele (77e). C’est finalement Paris qui marque un joli 4e but: Di Maria s’arrache à son poteau de corner pour récupérer un ballon et repart de l’avant. Cavani est trouvé en profondeur et, face au gardien qui est sorti face à lui, centre pour Neymar qui conclut dans le but vide (4-0, 82e).

Montpellier tente bien de réagir et envoie un centre compliqué qu’Areola repousse en allant au sol (84e). Les visiteurs n’y sont plus du tout et tentent leur chance de loin sans y croire, donc sans aucune chance de marquer… Paris est en revanche tout proche de marquer un 5e but : Nkunku décale Di maria qui envoie un centre parfait pour Cavani qui tacle mal et ne marque donc pas. Dommage avec Neymar juste derrière lui prêt à marquer (90e). Paris s’impose finalement 4-0 dans un match à sens unique. Le PSG a parfaitement géré son match et s’est offert un bon bol d’air : Cavani a remarqué, Neymar s’est offert un doublé et Paris reprend de l’avance en tête du championnat.

L’impact au classement :

PARIS SG 59 points (+55)
LYON 48 points (+27)
MARSEILLE 48 points (+23)

Réactions :

Edinson Cavani :

Ce que représente ce nouveau record de buts :
«C’est quelque chose qui te donne beaucoup de motivation. Entrer dans l’histoire de ce club, de cette équipe, de ces supporters, c’est quelque chose de magnifique. Je suis sincèrement très heureux du but de ce soir. J’espère continuer comme ça et aller chercher encore plus pour le PSG.»

Son explosion de joie avec le public :
«C’est quelque chose de très beau, sincèrement. D’un point de vue émotionnel, quand tu regardes le public comme ça, c’est quelque chose dont il faut profiter parce que ce n’est pas tout le temps que la vie te donne de la chaleur comme ça. Je suis sincèrement très content et très heureux d’être ici. Je veux continuer, j’attends ça, j’espère donner encore plus pour mon équipe, les supporters. Cette équipe m’a donné beaucoup de confiance et de possibilités d’être comme ça.»

Encore là pour longtemps ?
«Oui, j’espère. C’est quelque chose de magnifique car il n’y a pas beaucoup de beaux moments comme ça dans la vie donc il faut en profiter. J’espère encore beaucoup de moments comme ça avec l’équipe et les supporters.»

Des sifflets durs pour Neymar contre Dijon
«Oui, j’imagine que c’est difficile à vivre pour un joueur. Mais c’est le football et on a toujours besoin de travailler même s’il y a parfois des moments difficiles. Le travail, c’est l’unique chose qui te fait surmonter ces moments. Il a beaucoup fait et il fait beaucoup pour cette équipe. On a besoin de rester tous ensemble, les supporters, l’équipe, car on a beaucoup d’objectifs à atteindre. Et pour gagner, il faut être ensemble.»

Thomas Meunier :

Cavani nouveau meilleur buteur de l’histoire du PSG :
«Qu’il en profite, j’espère qu’il va bien fêter ça ce soir. Il entre dans le cercle fermé des joueurs à la réputation mondiale. Il fait partie des plus grands. Je suis très fier et honoré de pouvoir participer indirectement à son record. Une fête de prévue ? Je ne sais pas. De mon côté, ce sera en famille mais probablement de son côté.»

4-0 face à la meilleure défense de L1 :
«On a été très impliqués. On voit des joueurs offensifs en grande forme comme Angel ou Edi. Même les milieux de terrains : Draxler, Rabiot, Lo Celso. Tout le monde a à coeur de faire le job quand il est sur le terrain, au vue de la concurrence en général mais aussi du fait qu’on joue au PSG et la pression est constante. On a vu une très grande équipe, autant défensivement qu’offensivement et c’était vraiment une bonne soirée.»


Le stade :

Le Parc des Princes


Loic

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)