Sélectionner une page

PSG – Nancy 1-4, 16/01/72, Division 1 71-72

Dimanche 16.01.1972, Championnat de France, Division 1, 21e journée (18e place) à Saint-Ouen, au Stade de Paris (Bauer) :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – A.S. NANCY-LORRAINE  1:4 (1:2)
– 9 911 spectateurs. Buts : Jean-Claude Bras, 17′, Kuzowski, 29′, Castronovo, 44′ ; Kuzowski, 56′, Kuzowski, 70′. Arbitre : M. Vigliani.
L’équipe du PSG : Guy Delhumeau – Jean Djorkaeff, Jean-Paul Rostagni, Roland Mitoraj, Claude Arribas – Jean-Louis Léonetti, Joёl Camargo – Jean-Claude Bras, Michel Prost, Bernard Guignedoux, Gérard Hallet. Entraîneur : Pierre Phélipon.
L’équipe de Nancy : Magiera – Palka, Lopez, Lemerre, Formica – Gasparini, Vicq – Herbet, Castronovo, Wiberg, Kuszowski. Entraîneur : Redin.


Maillot utilisé :

Réédition maillot domicile 1970-72, version hiver, collection http://maillotspsg.wordpress.com

Réédition maillot domicile 1971-72 (collection MaillotsPSG)


Photos du match :

Les Nancéiens posant avant le coup d’envoi (archives Pierre Lanfranchi)

Jean-Claude Bras, qui marquera le 1er but du match, à la lutte avec Lopez, sous les yeux de Jean Djorkaeff, Wiberg et Joël Camargo (archives Pierre Lanfranchi)

Guy Delhumeau se couche devant Vicq, observé par Roland Mitoraj, Gasparini et Lemerre (archives Pierre Lanfranchi)

Jean-Claude Bras s’échappe, poursuivi par Formica (archives Pierre Lanfranchi)

Kuszowski, bourreau des Parisiens avec un triplé ! (archives Pierre Lanfranchi)

Lemerre et Gérard Hallet à l’arrière-plan (archives Pierre Lanfranchi)

Jean-Louis Leonetti face à Lemerre, balle au pied (archives Pierre Lanfranchi)

Juste avant la mi-temps, les visiteurs passent devant au tableau d’affichage grâce à Castronovo. Jean-Paul Rostagni, Claude Arribas et Guy Delhumeau ne peuvent que constater les dégâts (archives Pierre Lanfranchi)

Herbet, ici à terre, n’aura pas été ménagé par Claude Arribas (archives Pierre Lanfranchi)

Guy Delhumeau face à Castronovo (archives Pierre Lanfranchi)

Michel Prost devant Vicq (Presse Sports)

Jean-Paul Rostagni éliminé par une combinaison entre Kusowski et Wiberg (archives Pierre Lanfranchi)

Jean Djorkaeff échappe à Wiberg sous les yeux de Kuszowski, Lopez et Joël Camargo (archives Pierre Lanfranchi)

Les Nancéiens Lemaire, Formica, Lopez, Vick, Palka et Gasparini salent leurs supporters au coup de sifflet final (archives Pierre Lanfranchi)


Compte-rendu :

Le Paris-SG, 16ème et restant sur 6 matchs sans victoire, poursuit son difficile apprentissage de l’élite avec la réception de l’AS Nancy-Lorraine, à peine mieux classée.

Les Nancéiens sont particulièrement revanchards après un match aller remporté par les joueurs parisiens dans des conditions qu’ils jugent injustes… Dominés d’entrée de match, les locaux vont cependant ouvrir le score par Jean-Claude Bras, mais ne seront pas en mesure de conserver cet avantage. Ils rejoindront les vestiaires menés 2-1 et un doublé Kuszowski, déjà buteur, donnera à cette défaite des airs de déroute…

Réactions :

Jean Djorkaeff : « Lorsqu’on commence à douter, à avoir peur de faire mal, on n’ose plus rien tenter. On est de plus paralysés, avant le match nous avions six matches sans victoire et c’est difficile d’avoir le moral ».

Pierre Phélipon, entraîneur : « Mes joueurs ont perdu confiance en eux-mêmes, ils doutent et c’est grave. Ils ont peur de faire mal. Ils font mal. C’est un enchaînement irrémédiable. De plus, ils redoutent la pression du Parc des Princes pour la saison prochaine ».


Le stade :

Vue aérienne du stade de Paris à Saint-Ouen

Vue aérienne du stade de Paris à Saint-Ouen


Loic

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)