Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/2/d680593513/htdocs/app680593652/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 5812
PSG - Nîmes 3-0, 11/08/19, Ligue 1 19-20 - Histoire du #PSG


   


   

Sélectionner une page

PSG – Nîmes, 11/08/19, Ligue 1 19-20

Dimanche 11.08.2019, Ligue 1, 1ère journée à Paris au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – NIMES OLYMPIQUE 3:0 (1:0)
– 47 151 spectateurs. Buts : Edinson Cavani, 24′ ; Kylian Mbappé, 56′, Angel Di Maria, 69′. Arbitre : M. Turpin.
L’équipe du PSG : Alphonse Areola – Thilo Kehrer (Meunier, 75′), Thiago Silva (Leandro Paredes, 80′), Abdou Diallo, Juan Bernat – Marco Verratti, Marquinhos, Julian Draxler – Pablo Sarabia (Angel Di Maria, 64′), Edinson Cavani, Kylian Mbappé. Entraineur : Thomas Tuchel.
L’équipe de Nîmes : Bernardoni – Alakouch, Briançon, Martinez, Miguel – Bobichon, Paquiez (Valdivia, 80′) , Valls (Sainte-Luce, 89′) – Ferhat, Ripart, Philippoteaux (Duljevic, 73′). Entraineur : Blaquart.
Avertissements : Blaquart, 25′, Marco Verratti, 45’+1′, Julian Draxler, 61′.


Maillot utilisé :

Premier maillot 2019-20


Photos du match :

Marco Verratti (Ch. Gavelle, psg.fr)

Ouverture de Thiago Silva (Ch. Gavelle, psg.fr)

Pablo Sarabia sous ses nouvelles couleurs (Ch. Gavelle, psg.fr)

Kylian Mbappé en dribble (Ch. Gavelle, psg.fr)

L’ouverture du score d’Edinson Cavani sur penalty (Ch. Gavelle, psg.fr)

Kylian Mbappé vient de doubler la mise : le PSG mène 2-0 (Ch. Gavelle, psg.fr)

Le tifo du Collectif Ultra (B. Quarez)


Vidéo (cliquez sur « visionner sur YouTube ») :


Compte-rendu (CulturePSG) :

le champion a tenu son rang

Le PSG recevait le Nîmes Olympique ce dimanche soir (21h) à l’occasion de la première journée de Ligue 1 et les Parisiens ont fait le métier pour la première de la saison. Cavani a ouvert le score sur penalty en première période avant que Mbappé et Di Maria ne creusent l’écart après l’heure de jeu.

Le match :

C’est parti au Parc et le PSG est finalement en 4-3-3 avec Mbappé et Sarabia en ailiers mais c’est Nîmes qui provoque un premier corner (2e). Paris s’installe peu à peu et c’est Mbappé qui fait peur à Nîmes sur deux accélérations. Paris accélère, Sarania sert Draxler qui trouve Cavani dans la surface. L’Uruguayen réussit un contrôle superbe avant de centrer au cordau mais personne ne coupe (5e). Parius joue vite et bien, étouffant Nîmes qui souffre (9e). Sarabia est bien trouvé dans la surface mais il est contré dans la surface par Martinez (13e). C’est surtout Mbappé qui fait mal et il s’offre un grand pont dans la surface adverse avant de frapper mais Bernardoni repousse (16e) !

Nîmes se montre sur une attaque rapide mais Silva repousse le centre puis le corner ne donne rien (20e). Paris répond avec un autre corner tiré par Sarabia et repoussé. Marquinhos rate le ballon et l’action continue. Quelques secondes après, c’est la VAR qui appelle l’arbitre principal et M. Turpin siffle un penalty pour une main de Martinez (23e) ! Cavani transforme sans trembler la sentence, d’une frappe puissante (1-0, 24e). C’est mérité mais le but arrive au bon moment alors que Nîmes parvenait désormais à empêcher les occasions parisiennes.

Nîmes tente bien de repartir de l’avant et Ferhat provoque un corner, d’abord repoussé par Marquinhos. Le corner qui suit est mal dégagé et Areola doit intervenir devant Miguel (33e). Le PSG frôle le break par Sarabia qui reprend de près un centre au second poteau de Mbappé. Bernardoni réussit un arrêt superbe sur la ligne pour repousser (34e) ! Bernardoni et Briançon réussissent un petit miracle sur une percée de Marquinhos conclue par Draxler (37e). Nîmes se montre dangereux sur un bon centre de Ferhat que Ripart coupe devant Thiago Silva mais il n’attrape pas le cadre (40e). Le PSG réussit une action superbe avec Diallo qui trouve parfaitement Mbappé devant lui. Le centre est parfait et Cavani rate une occasion dure à louper en ne frappant pas assez le ballon (42e) ! A la pause, le PSG mène 1-0 sur penalty de façon logique vu le nombre d’occasions. Nîmes a beaucoup défendu et n’est sorti que très peu mais les Crocos n’ont pas si mal défendu face à un PSG qui manque de percussion dans les 30 derniers mètres.

Aucun changement n’a lieu à la pause et la partie repart. Le PSG a toujours le ballon mais peine à être dangereux malgré plusieurs centres de Sarabia que personne ne reprend (51e). Alors que le PSG s’agace et perd des ballons, l’action du break est limpide : Marquinhos envoie un long ballon parfait dans le dos de Ferhat que Bernat récupère bien. Le contrôle est parfait, le centre en retrait précis et Mbappé fusille Bernardoni du gauche (2-0, 56e).

Le PSG continue de dominer mais peine à se créer des occasions, Nîmes défendant toujours en masse devant sa surface, et Di Maria remplace Sarabia (64e). Il ne faut pas longtemps à l’Argentin pour lancer Mbappé vers le but mais Bernardoni gagne son duel, même si Mbappé était en fait largement hors-jeu (67e). C’est la suivante qui est la bonne : Verratti se bat et récupère un ballon dans les 20 derniers mètres adverses. Il trouve Mbappé qui décale de façon superbe Di Maria qui se met sur son pied gauche et trompe Bernardoni (3-0, 69e).

Alors que le match est en passe d’être gagné, Kehrer s’arrête soudainement et demande à sortir, touché à la cheville (73e). Alors que Paris joue à 10, Di Maria danse sur l’aile droite et envoie un centre fabuleux sur la tête de Mbappé, juste à côté du cadre (75e). Nîmes n’abandonne pas tout espoir mais les Crocos jouent bien mal un contre alors que tout s’ouvrait vers le but du PSG (77e). Paris voit aussi Mbappé tenter sa chance de loin mais le Français rate le cadre et se fait mal au mollet au passage (80e)… Il reprend finalement la partie et c’est Cavani qui se met en position sur un ballon récupéré. Il feinte la frappe puis tire fort mais n’attrape pas le cadre (82e).

Le PSG tente vaguement de marquer un quatrième but mais c’est Nîmes qui contre et Marquinhos doit bien couper le centre de Ferhat pour Ripart (88e). Bobichon tente aussi sa chance de loin mais c’est juste à côté (89e). Dans la foulée, c’est Ripart qui reprend un centre mais Areola se couche sans problème sur cette tentative vaine (90e). Le PSG s’impose finalement 3-0 de façon tout à fait logique vu la physionomie du match. Les Parisiens ont dominé tout du long et n’ont rien laissé à leurs adversaires.

Les réactions :

Kylian Mbappé :

Les doutes sur son mollet en fin de match :
« C’était une crampe, ça va, ce n’est rien.»

Un bon début sur le plan collectif :
« C’est bien, on monte en puissance. Comme je disais, on est bien, on fait une bonne préparation. On essaye d’être le plus performant possible le plus rapidement possible parce que ça vient vite. L’enchaînement des matches va arriver vite donc on est très contents et on a une semaine de travail pour bien en profiter. »

Encore un but et une passe décisive :
« Il faut donner, mes coéquipiers me donnent beaucoup de ballons et j’essaye de leur rendre du mieux que je peux. Bien sûr que j’aime marquer des buts et faire des stats mais c’est bien aussi de voir le copain heureux d’avoir marqué un but.»

Une équipe parisienne compétitive à attendre cette année ?
« Cela dépend. On va essayer d’être le plus compétitif possible. Après, on ne va pas se mentir et on va voir ce qui va se passer avec la situation de Neymar car ce n’est pas la même équipe… Mais on va continuer et on va essayer de donner le meilleur de nous-mêmes, pour nous et nos proches. Si je veux que Neymar reste ? J’ai déjà répondu et tu le sais très bien (rires). Va lui parler si tu veux, je te donne son numéro (rires).»

Marquinhos :

Le match :
« Il fallait débuter par une victoire à la maison. On a enchaîné les efforts et on n’est pas encore totalement bien physiquement. Il y a des joueurs qui sont revenus en retard par rapport à d’autres mais je pense qu’on a essayé de bien débuter le match avec une bonne agressivité, ce qu’on a réussi à faire aujourd’hui. Surtout, la victoire était la clé ce soir.»

De l’intensité demandée par l’entraîneur ?
« Oui. C’est ce qu’on cherche à chaque entraînement et lui est souvent sur ce point-là. Je pense qu’on a vraiment eu une amélioration par rapport à l’an dernier, on a bien débuté. On avait eu quelques difficultés en début de saison dernière et on démarre bien sur ce point.»

Plus d’exigence en interne ?
« L’exigence a toujours été là, on sait maintenant avec Leo qu’il a une bonne philosophie pour le club. Je pense que, nous ensemble, on peut faire des belles choses, les joueurs, la direction et le coach si on marche tous ensemble. Il y a de belles choses à aller chercher. »

Heureux au milieu de terrain ?
« Je prends vraiment du plaisir, je laisse le choix au coach afin qu’il puisse m’utiliser comme il veut : dans l’axe ou au milieu, peu importe. Mais ce n’est pas que moi, tous les joueurs doivent se mettre à disposition pour jouer à n’importe quel poste avec la philosophie du coach. »

Une tension apportée par le cas Neymar dont l’issue est incertaine ?
« Tout le monde est concentré sur notre plan de jeu, notre philosophie. On sait qu’on a des objectifs à aller chercher là-bas, on laisse ça de côté pour la direction. Eux savent très bien quoi faire et, nous, on doit vraiment penser à ce qu’on doit faire sur le terrain, nous entraîner, améliorer notre plan de jeu plutôt que de penser à des transferts et à des choses qui vont se passer en dehors. »

La banderole de félicitations pour lui et Thiago Silva à la Copa America :
« Je l’ai vue et ça fait plaisir, en plus en portugais, ils ont fait l’effort de faire ce message pour nous et je pense que les supporters aiment qu’on donne tout sur le terrain. Quand on est avec notre sélection, on ramène aussi le nom du PSG et il y a aussi un public à Paris qui est content quand on fait de bonnes choses en sélection. »


Le stade :

Le Parc des Princes

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)