Sélectionner une page

PSG – Porto 2-0 20/10/04, Ligue des Champions 04-05

L'incroyable but de Charles-Edouard Coridon

Mercredi 20.10.2004, Ligue des Champions, Groupe H, 3e journée (3e place), à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – F.C. PORTO (Por.)  2:0 (2:0)
– 43 000 spectateurs environ. Buts : Charles-Édouard Coridon, 30′, Pedro Pauleta, 31′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Stéphane Pichot, José-Karl Pierre-Fanfan, Mario Yepes, Sylvain Armand – Charles-Édouard Coridon, Lorik Cana, Modeste M’Bami, Jérôme Rothen (Branko Bošković, 49′) – Reinaldo da Cruz (Édouard Cissé, 73′), Pedro Pauleta (Daniel Ljuboja, 82′). Entraîneur : Vahid Halilhodžić.
Avertissement à Stéphane Pichot.


Maillot utilisé (en version Coupe d’Europe) :

Maillot dom 2004

Maillot domicile 2004-05 (collection MaillotsPSG)


Billet  :


Programme (non officiel) :


Photos du match :

Les parisiens avant le coup d'envoi (Ch. Gavelle)

Les parisiens avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)

On ne passe pas Sylvain Armand! (Ch. Gavelle)

On ne passe pas Sylvain Armand! (Ch. Gavelle)

L'incroyable but de Charles-Edouard Coridon

L’incroyable but de Charles-Edouard Coridon

Tout le monde semble incrédule… (Ch. Gavelle)

Tout le monde semble incrédule… (Ch. Gavelle)

But de Pauleta: le PSG mène 2-0 face au tenant du titre

But de Pauleta: le PSG mène 2-0 face au tenant du titre

La joie des parisiens (Ch. Gavelle)

La joie des parisiens (Ch. Gavelle)

La tribune G

La tribune G

Le Virage Auteuil (Ch. Gavelle)

Le Virage Auteuil (Ch. Gavelle)


Vidéo :


Compte-rendu (psg.fr) :

Paris fait tomber le champion

Pendant quatre-vingt-dix minutes, le Parc des Princes a de nouveau vibré au rythme des grands rendez-vous européens. Face au champion d’Europe, le PSG a sorti son match référence. Coridon, suivi de Pauleta, ont gratifié leurs supporters de deux superbes réalisations, et offrent ainsi ses trois premiers points au club de la capitale. A savourer.

Ce soir le PSG est encore monté en puissance. Devant le champion d’Europe en titre, les Parisiens ont affiché leur meilleur visage. Et il leur a suffit d’une minute pour que tout bascule. Coridon a mis le feu au stade, avec un but venu d’ailleurs. Avant que Pauleta et Reinaldo ne combinent bien, pour permettre au Portugais d’inscrire son premier but en Ligue des Champions, devant un public bouillonnant.

Pour la réception de Porto au Parc des Princes, Vahid Halilhodzic a choisi de revenir au 4-4-2. Si la défense reste la même qu’à Nantes, Cana revient au milieu de terrain, tandis que Coridon se positionne côté droit. Devant, Reinaldo et Pauleta sont chargés de débloquer le verrou portugais. Les supporters, eux, sont toujours titulaires.

Dès le début de partie, ça chauffe pour les Parisiens ! Diego se met en évidence avec une énorme frappe, que Letizi réussit à détourner en corner (3e). Il faudra attendre encore quelques minutes pour voir le PSG riposter par l’intermédiaire de Cana. Malheureusement le tir n’est pas cadré (10e). Paris se regroupe alors dans sa moitié de terrain, et procède en contres.

Et la stratégie du coach parisien va payer par deux fois. A la demi-heure de jeu, Coridon reprend un centre de Pichot à l’entrée de la surface. La talonnade en aile de pigeon du milieu Rouge et Bleu file droit dans le but de Baia (29e). Ouverture du score ! Les Portugais ont tout juste le temps d’engager que le PSG repart à l’attaque. Pauleta, encadré par Jorge Costa et Pepe, lance Reinaldo sur sa droite. Le Brésilien, accélère et remet le ballon à Pauleta qui aligne le portier du FC Porto (30e).

Le PSG gère son match

Paris mène 2-0, mais c’est bien Porto qui domine. Sur un corner de Diego, une tête portugaise surgit, et le cuir vient frôler le poteau de Letizi (31e). C’est passé très près pour les Parisiens ! Les coups-francs se multiplient devant les seize mètres du PSG, sans que Porto n’en profite. Mais juste avant la pause, Letizi va devoir étaler son talent. McCarthy devance son défenseur et vient défier le portier Rouge et Bleu à bout portant. Letizi s’impose (40e). Lorsque monsieur Collina indique le chemin des vestiaires, les écrans affichent toujours deux buts d’avance pour le PSG.

A l’entame de la deuxième mi-temps, le schéma n’a pas changé. Porto est toujours à l’initiative et Paris gère son avance. Rothen, touché en première période doit rapidement cèder sa place à Boskovic (48e). Victor Fernandez, lui, joue la carte tactique avec l’entrée de Quaresma (51e), qui va faire du bien à Porto. Très actif sur le côté gauche, il oblige Letizi à capter un nouveau tir (69e). Les deux équipes vont ensuite enchaîner les remplacements, plus que les actions. Même si les attaquants du PSG gênent régulièrement la défense de Porto.

En fin de match, Coridon tente même un slalom dans la surface portugaise (86e). Si le dribble n’aboutit pas, l’action a au moins le mérite d’enflammer le Parc. Du côté de Porto, le coup franc d’Helder Postiga survole les joueurs massés au point de penalty, et sort derrière le but parisien (89e). Sur une dernière occasion, à droite de la surface Rouge et Bleu, Letizi s’impose à nouveau (90e). L’homme en noir porte alors le sifflet à sa bouche, et tout le stade crie victoire.

Face au champion d’Europe, les Parisiens ont su maîtriser leur match. Porto a joué haut, comme le souhaitait son entraîneur, mais les occasions les plus franches ont été pour le PSG. Une bonne opération pour les Rouge et Bleu, qui profitent également de la victoire de Chelsea pour se relancer dans la compétition. Après avoir échangé leurs maillots, les joueurs de la capitale saluent leurs supporters et rentrent au vestiaire. Car il faut déjà se remettre au travail pour recevoir Ajaccio, samedi, avant de repenser à la Champions League et au déplacement à Porto.

Réactions:

Vahid Halilhodzic (Entraîneur du PSG)
« Ce soir, je suis fier de mes joueurs. Ils ont très bien contrôlé ce match, cela me satisfait pleinement. Maintenant nous avons une chance de nous relancer. Mais rien n’est fait, car il nous reste à disputer le match retour à Porto, où nous tenterons de réaliser un nouvel exploit. En attendant, je souhaite dédier cette victoire à nos supporters, qui ont souffert avec nous jusqu’ici. Aujourd’hui, nous pouvons fêter cela pleinement. »

Victor Fernandez (Entraîneur du FC Porto)
« Je ne m’attendais pas à un tel niveau de maturité de la part du PSG. Ils ont joué en contre, et ils ont profité d’une minute d’inattention pour inscrire deux buts. Cette défaite est délicate pour nous, d’autant que Chelsea a battu Moscou. Nous avons toutefois joué à un niveau satisfaisant. C’est le seul point positif. Mais le plus important ce sera le classement final. »

Charles-Edouard Coridon (Milieu de terrain du PSG)
« Nos efforts ont payé, et maintenant il ne faut pas se relâcher. A 2-0, nous avons bien conservé le ballon. Avec un peu plus de réussite, nous aurions même pu inscrire d’autres buts. Celui que j’inscris sort un peu de l’ordinaire, mais je n’irai pas jusqu’à dire que c’est le plus beau de ma carrière. Nous devons désormais nous concentrer sur la suite et le déplacement à Porto. Car si nous pensons avoir une chance de poursuivre l’aventure, Porto et Moscou n’abandonnent pas non-plus. Il faudra donc aller au charbon. »

Jérôme Rothen (Milieu de terrain du PSG)
« Cette victoire est un soulagement. Le résultat de ce soir reste dans la continuité de nos dernières prestations. Nous attendions un match référence, il est arrivé au bon moment. Car en cas de défaite, nous pouvions dire adieu à la Ligue des Champions. Toutefois, si nous reprenons espoir, rien n’est joué. Notre début de saison n’est pas effacé. Mais nous avons réussi des enchaînements que l’on avait pas encore aperçu jusque là. »


Le stade :

Le Parc des Princes

Le Parc des Princes


 

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)