Sélectionner une page

PSG – Red Bull Salzbourg 3-1, 15/09/11, Ligue Europa 11-12

Jeudi 15.09.2011, Ligue Europa, Groupe F, 1re journée (1re place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – F.C. RED BULL SALZBOURG (Aut.)  3:1 (2:0)
– 23 039 spectateurs. Buts : Nenê Carvalho, 35′ sur penalty, Mathieu Bodmer, 44′ ; Jérémy Ménez, 67′, Sekagya, 87′.
L’Équipe du PSG : Nicolas Douchez – Christophe Jallet, Diego Lugano, Zoumana Camara, Sylvain Armand – Mathieu Bodmer (Neeskens Kebano, 64′), Blaise Matuidi – Jérémy Ménez (Marcos Ceará, 85′), Javier Pastore, Nenê Carvalho – Mevlüt Erding (Kévin Gameiro, 64′). Entraîneur : Antoine Kombouaré.
Avertissement à Mathieu Bodmer.


Maillot utilisé (avec les sponsors en configuration Europe) :

IMG_3184

Réplique du maillot 2011-12 (collection MaillotPSG)


Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2283/27307/match/PSG-Salzbourg/PSG-Salzburg-3-1)

L’ouverture du score de Nenê sur penalty (Ch. Gavelle)

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2283/27307/match/PSG-Salzbourg/PSG-Salzburg-3-1)

Reprise de volée de Mathieu Bodmer, 2-0! (Ch. Gavelle)

Contrôle acrobatique de Javier Pastore (Ch. Gavelle)

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2283/27307/match/PSG-Salzbourg/PSG-Salzburg-3-1)

La joie des parisiens après le 3ème but, signé Jérémy Menez (Ch. Gavelle)

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2283/27307/match/PSG-Salzbourg/PSG-Salzburg-3-1)

A nouveau Pastore dans ses oeuvres (Ch. Gavelle)


Vidéo (cliquez sur l’image) :


Compte-rendu (lequipe.fr) :

Paris au petit trot

Paris n’a pas manqué son entame de Ligue Europa en battant Salzbourg (3-1). Nene, Bodmer et Menez ont marqué pour un PSG qui a fait de la C3 l’un de ses objectifs.

Paris n’aurait pas eu besoin d’aligner Pastore, Menez, Nene ou encore Lugano (encore loin de son meilleur niveau) pour disposer de Salzbourg jeudi soir (3-1). Mais il l’a fait quand même, histoire de prouver que la Ligue Europa allait être prise au sérieux cette saison. «Nous sommes ambitieux. Nous avons l’effectif pour aller le plus loin possible. Cette compétition est très importante», a même déclaré Antoine Kombouaré ces derniers jours. «Ce PSG a été conçu pour jouer toutes les compétitions», lui avait fait écho un Sylvain Armand titulaire à gauche de la défense. Le leader autrichien n’a pas fait illusion et s’est créé seulement quatre occasions, Douchez en arrêtant trois mais se faisant surprendre par la tête de Sekagya à la 87e.

Dans cette rencontre, Paris (qui n’avait plus gagné six matches officiels d’affilée depuis 16 ans) a mis un peu moins de dix minutes pour prendre les choses en main. Pastore a encore illuminé le match de sa classe, multipliant les petits ponts et se créant des espaces à n’en plus finir. Par deux fois, à la 39e, il aurait pu marquer de bien belle manière : après un slalom à la Messi et suite à un petit pont en pleine surface. Et il a manqué un but tout fait à la 93e… Mais il est sûrement écrit que l’ancien joueur de Palerme ne doit pas marquer trop, trop vite. Comme s’il était déjà suffisamment au-dessus des autres. Alors, ne pouvant faire trembler les filets, il a orienté le jeu, distribué les passes parfaites. Notamment à Erding qui a trop croisé sa frappe à la 63e avant de sortir et d’être remplacé par Gameiro.

Et si Paris devenait le premier club français à gagner la C3 ?

Mais Paris, ce n’est pas seulement Pastore. C’est aussi un Matuidi qui gratte un nombre énorme de ballons au milieu. Auteur d’un beau déboulé non décisif à la 8e, Nene, lui, avait ouvert le score sur un penalty obtenu par Menez (35e). Ce dernier, très actif, a inscrit le troisième but du PSG sur une erreur défensive adverse (68e). Entretemps, Bodmer avait régalé le Parc d’une magnifique volée victorieuse sur un centre d’Erding (44e). Invaincu devant son public en Ligue Europa depuis 17 matches, Paris pourrait bien s’enticher de cette compétition qui n’a jamais réussi à la France dont le bilan est de quatre finales perdues par Bordeaux et Marseille.


Le stade :

Le Parc des Princes

Le Parc des Princes


 

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)