Sélectionner une page

PSG – Reims 4-1, 26/09/18, Ligue 1 18-19

Mercredi 26.09.2018, Championnat de France, Ligue 1, 7ème journée (1ère place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – STADE DE REIMS 4:1 (3:1)
– 46 236 spectateurs. Buts : Chavalerin, 2′, Edinson Cavani, 5′, Neymar, 24′ sur penalty, Edinson Cavani, 44′ ; Thomas Meunier, 55′. Arbitre : M. Thual.
L’équipe du PSG : Gianluigi Buffon – Stanley N’Soki, Thiago Silva, Marcos Marquinhos, Colin Dagba (Thomas Meunier, 23′) – Adrien Rabiot (Angel Di Maria, 66′), Marco Verratti – Moussa Diaby, Edinson Cavani, Neymar, Julian Draxler (Christopher Nkunku, 59′). Entraîneur : Thomas Tuchel.
L’équipe de Reims : Mendy – Métanire, Engels, Abdelhamid, Konan – Chavalerin, Romao (Mbemba, 81′), Ndom – Oudin (Kamara, 62′), Chavarria (Cafaro, 69′), Ojo. Entraîneur : Guion.
Avertissement : Romao, 40′.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2018-19


Photos du match :

Neymar cerné de Rémois (psg.fr)

Thiago Silva (psg.fr)

Et dire que Moussa Diaby était sur le point d’être prêté à Montpellier ! (Made in Parisiens)

La joie d’Edinson Cavani (Made in Parisiens)

« C’est un maillot de foot ou de basket? », au sujet des maillots de Ligue des Champions sans aucun rapport avec les couleurs du Paris-SG…

Superbe drapeau en l’honneur du « Capitaine Rai » (psg.fr)


Vidéo (cliquez sur « visionner sur YouTube » dans la vidéo) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris déjà plus constant

Le PSG défiait le Stade de Reims ce mercredi soir à l’occasion de la 7ème journée de Ligue 1 (21h) et les Parisiens se sont imposés 4-1 grâce à un doublé de Cavani, un but de Neymar et un de Meunier. Surtout, le PSG a réussi sa première mi-temps et s’est montré plus constant que dernièrement.

Le match :

C’est parti au Parc et le PSG est bien en 4-2-3-1, avec Diaby à gauche et Draxler à droite. Mais contre toute attente, c’est Reims qui ouvre le score : Konan récupère et sert Chavarria côté gauche qui centre en retrait. Chavalerin reprend et Buffon est trop court sur sa gauche (0-1, 2e) ! Paris réagit très bien et Dagba fait une bonne remise de la poitrine pour Draxler aux 18m qui frappe mais Mendy capte bien (5e). C’est finalement juste après que le PSG égalise avec Verratti qui trouve Draxler plein axe. Cela va jusqu’à Cavani qui réussit un lob parfait devant Mendy venu à sa rencontre (1-1, 5e).

Le match est lancé et Dagba, bien lancé par Neymar, obtient un premier corner. Ils se multiplient même et Marquinhos est trouvé par Neymar sur l’un d’entre eux, n’attrapant pas le cadre (9e). Le PSG joue de façon fluide et Diaby est bien lancé mais son centre est contré (11e). Paris a le ballon désormais et Diaby centre mais une main bien décollée d’un Rémois dans la surface n’est pas sifflée pour autant (16e). Alors qu’il avait bien débuté jusque-là, Dagba se fait mal tout seul, se plaignant de la cuisse après coup (20e). A 10, Paris offre un contre mais Marquinhos revient bien. Dans la suite de l’action, Neyemar envoie Diaby devant et le jeune ailier centre, Cavani est là pour couper devant Konan et l’arbitre donne un penalty logique (23e). Neymar s’élance et marque, trompant Mendy (2-1, 24e).

Le but n’a pas changé grand chose à la physionomie du match et Paris domine une équipe de Reims arc-boutée sur son but (33e). Diaby brille bien sur un bon contre et sert Neymar à l’entrée de la surface mais Konan revient bien dans la surface (34e). Reims fait de plus en plus de fautes, surtout sur Neymar, mais tient bon, défendant à 30m et quelques des buts (44e). Contre toute attente, Paris marque encore sur un long coup-franc de Neymar pas spécialement bien tiré. Mendy sort mais relâche la balle et Cavani ne laisse même pas le ballon rebondir pour marquer (3-1, 44e). Chavalerin tente bien de relancer son équipe d’une grosse frappe mais c’est au-dessus (45e+2). Ce sera la dernière occasion d’une première mi-temps à sens unique malgré l’ouverture du score adverse.

Aucun changement n’a lieu à la pause mais Reims se montre très agressif dès le coup d’envoi. La première frappe est toutefois pour Paris avec Neymar qui teste Mendy de loin (48e). Diaby envoie aussi un bon centre mais Konan coupe Draxler et offre un corner. Le PSG offre une combinaison superbe sur le corner avec Neymar qui décale Draxler mais c’est Cavani qui dévie la frappe de l’Allemand (51e). Reims répond sur corner également mais la frappe d’Oudin est captée par Buffon, bien sur ses appuis (53e). Paris s’offre finalement un 4e but fabuleux sur une sortie de balle parfaite de Verratti : Neymar est trouvé dans l’axe et accélère avant de servir Diaby qui donne un ballon parfait à Meunier pour pousser à fond (4-1, 55e).

Dans la foulée, Cavani est tout proche du triplé sur une relance rémoise contrée par Draxler mais l’Uruguayen ne cadre pas en bonne position (57e). Si tout va bien au score, Paris voit un second joueur sortir un peu touché, Draxler étant remplacé par Nkunku après s’être plaint du genou droit à son banc (59e). Alors que Neymar s’amuse à humilier Romao et ravit le Parc, Paris continue de faire le forcing (63e). L’heure de jeu à peine passée, Tuchel fait son 3e changement et lance Di Maria dans le grand bain à la place de Rabiot, économisé et touché à la cheville (66e). Chavarria sollicite aussi Buffon mais le portier assure, de même que dans la foulée face à Ojo (68e). Abdelhamid est aussi dangereux sur un coup-franc remisé mais il rate complètement sa frappe (71e).

La sortie de Rabiot a légèrement déstabilisé le milieu parisien et la partie s’est soudainement équilibrée au Parc mais Cavani est repris dans la surface. Neymar donne aussi un bon ballon à Diaby, trop long (78e). Paris s’infiltre bien mais joue un peu trop dans la surface et le duo Neymar/Cavani se fait reprendre (80e). La fin de rencontre est complètement anecdotique et les deux équipes attendent tranquillement la fin (89e). Malgré tout, Neymar offre un ballon superbe à Cavani qui s’avance et pique sa balle mais c’est la barre qui repousse (89e) ! Le Matador est fou de rage après ce loupé malgré le score. Neymar se fait aussi plaisir sur un coup-franc bien placé mais Mendy repousse au ras du poteau sa belle tentative (92e) !

Réactions :

Moussa Diaby :

La rencontre et sa prestation :
«On a maitrisé cette rencontre. On a dominé tout le match, on a eu la possession. C’est la septième victoire d’affilée du PSG en Ligue 1, avec cela on rentre dans l’histoire du club. On est très content. […] C’est vrai qu’au début ce n’était pas facile pour moi, mais comme je suis entouré de grands joueurs, j’ai su rester concentré pour faire un bon match. Je suis très content, j’espère que cela va continuer.»

Les propos de Tuchel avant la rencontre :
«Thomas Tuchel m’a dit de jouer relâché, de faire comme à l’entraînement et que si je faisais comme ça, cela allait très bien se passer. Et c’est ce qui est arrivé.»

Son positionnement côté gauche :
«Sur le côté gauche, je me sens bien, comme je me sens bien à droite ou en 10. Mais aujourd’hui c’est à gauche que j’ai été bon.»

Les conseils des pros :
«Les grands joueurs nous aident au quotidien. Ils nous donnent beaucoup de consignes à l’entrainement. Après, nous les jeunes, on essaye de les appliquer. On sait très bien qu’il faut cela pour arriver au très haut niveau comme ils ont su le faire.»

Son prêt à Montpellier :
«C’est vrai que j’ai failli partir à Montpellier, mais le coach a refusé ce prêt parce qu’il comptait sur moi. Il m’a dit qu’il allait me donner du temps de jeu. C’est ce qu’il a fait et je l’en remercie. Plus de temps de jeu ? C’est vrai que cela fait partie d’un de mes objectifs.»

Gianluigi Buffon :

Le match :
«Nous faisons un bon match. Aujourd’hui nous avons fait un grand record pour l’histoire du club avec 7 victoires consecutives. C’est important pour nous. Le but encaissé ? Je suis toujours énervé quand je prends un but. C’est normal, c’est mon travai, j’aimerais terminer tous les matchs sans prendre de but»

Une préparation suffisante pour la Ligue des Champions ?
«Nous devons toujours nous améliorer. Pour avancer en Ligue des Champions, nous devons gérer les étapes les unes après les autres. Et la meilleure chose à faire, c’est de jouer ces matchs de championnat pour trouver la meilleure condition physique et mentale.»

Reims qui ouvre le score, une surprise ?
«Non, le PSG est une équipe qui est née pour attaquer. C’est normal que, pendant le match, l’autre équipe puisse avoir 3, 4 ou 5 occasions pour marquer. Mais pour améliorer notre niveau de football, il est important de jouer avec la même intensité que ce soir et lors du match contre Rennes.»

Deux numéros 1 dans les buts au PSG ?
«Oui, bien sûr. Les grandes équipes ont toujours deux grands gardiens. Le Real Madrid a la même chose et je pense que, quand il y a un bon feeling comme entre Alphonse et moi, c’est facile de travailler ensemble.»

Les qualités de Cavani :
«C’est un grand joueur parce qu’il joue toujours avec rage et je voudrais l’avoir dans toute l’équipe.»

Concernant la dernière phrase, Buffon s’emmêle un peu les pinceaux et il est dur de savoir s’il voudrait avoir la même rage pour toute l’équipe ou Cavani dans toutes ses équipes, son français n’étant pas encore parfait (mais déjà très bon).»


Le stade :

Le Parc des Princes


Loic

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)