Sélectionner une page

PSG – Rennes 1-0, 08/03/86, Division 1 85-86

Dominique Rocheteau bat Hiard et ouvre le score sur penalty

Samedi 08.03.1986, Championnat de France, Division 1, 32e journée (1re place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – STADE RENNAIS F.C.  1:0 (1:0)
– 16 206 spectateurs (+ 1 842 scolaires invités). But : Dominique Rocheteau, 4′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Joёl Bats – Thierry Bacconnier, Jean-Marc Pilorget, Philippe Jeannol, Franck Tanasi – Fabrice Poullain, Luis Fernandez, Safet Sušić, Pierre Vermeulen (Jean-François Charbonnier, 55′) – Dominique Rocheteau, Omar Da Fonseca. Entraîneur : Gérard Houllier.
Avertissement à Philippe Jeannol.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1985-86 (collection MaillotsPSG)


Programme :


Photos du match :

Dominique Rocheteau bat Hiard et ouvre le score sur penalty

Dominique Rocheteau bat Hiard et ouvre le score sur penalty

Thierry Bacconnier

Thierry Bacconnier

Safet Susic

Pierre Vermeulen

Pierre Vermeulen


Vidéo :


Compte-rendu (F. Balédent/A. Leiblang) :

Minimum garanti

Retour aux bonnes vieilles habitudes. Comme il sa-vait si bien le faire avant que la trêve hivernale ne ralentisse son élan, c’est toutes voiles dehors que le P.S.G. va se lancer d’emblée à l’abordage de l’adversaire. Il n’y a pas encore deux minutes de jeu que déjà c’est la panique à bord chez les Bretons. Lancé par Susic, Fernandez contraint Hiard à une sortie téméraire loin de ses bases. A la 4e minute c’est à nouveau sur une percée incisive de Susic que les Parisiens vont ouvrir la marque. Sur cette action l’arrière Marais commet une faute de main dans la surface de réparation. Rocheteau, Monsieur Penalty, transforme sans problème. Mis en confiance par ce départ de choix, le P.S.G. continue à se montrer entreprenant et multiplie les opérations d’envergure. Mais, hélas, la finition ne sera pas au rendez-vous. A tout coup il manque le petit quelque chose qui fait la différence. Ca ne passera pas. Ni sur cette belle reprise de Susic que Hiard est tout heureux de sauver in extremis et au pied sur sa ligne. Ni sur ces tirs un peu trop croisés signés Rocheteau ou Da Fonseca. Non plus sur la frappe de la tête de Vermeulen à la suite d’un corner. Ce manque de réalisme, agrémenté d’une assez nette baisse de régime au cours de la seconde mi-temps, fera planer jusqu’au bout la menace d’une égalisation bretonne. Au fil des minutes les Rennais vont sortir de leur coquille et venir taquiner la défense parisienne. Par deux fois, sur une tête de Christophe (62e) puis sur un tir de Relmy (78e), Bats aura la baraka et sera sauvé par ses poteaux. Enfin, à la 88e minute, Charrier, qui déjà avait eu une belle occasion au bout de ses crampons en première période, va manquer l’immanquable. En position idéale, seul face au but, il tire à côté. Ouf ! Il était vraiment temps qu’on en finisse.

Réaction :

Fernandez : « Ce n’est pas du bon P.S.G. Les Rennais font une bonne deuxième mi-temps et nous avons la chance de notre côté. Déception pour le spectacle, mais deux points… »


Le stade :

Le Parc des Princes

Le Parc des Princes


 

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)