PSG – Rennes 2-1, 03/08/19, Trophée des Champions 19-20

Samedi 03.08.2019, Trophée des Champions, à Shenzhen, Universiade Sports Centre :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – STADE RENNAIS F.C. 2-1 (0-1)
– 22 045 spectateurs. Buts : Hunou, 13′ ; Kylian Mbappé, 57′, Angel Di Maria, 73′. Arbitre : M. Bastien.
L’équipe du PSG : Alphonse Areola – Thomas Meunier (Thiago Silva, 80′), Thilo Kehrer, Abdou Diallo, Juan Bernat – Ander Herrera (Angel Di Maria, 61′), Marquinhos (Leandro Paredes, 78′), Marco Verratti – Pablo Sarabia, Edinson Cavani, Kylian Mbappé. Entraineur : Thomas Tuchel.
L’équipe de Rennes : Koubek – Morel, Da Silva, Gélin – Bourigeaud (Gboho, 68′), Camavinga, Grenier, Léa-Siliki (Del Castillo, 84′), Maoussa – Hunou (Boey, 46′), Tait. Entraineur : Corica.
Avertissements : Thomas Meunier (19′), Juan Bernat (31′), Bourigeaud (45′), Léa-Siliki (72′), Angel Di Maria (74′), Pablo Sarabia (90′), Kylian Mbappé (90’+4′).


Maillot utilisé :

Premier maillot 2019-20


Photos du match :

Le premier onze de départ officiel de la saison 2019-20 (Ch. Gavelle, PSG.fr)

Kylian Mbappé balle au pied (Ch. Gavelle, PSG.fr)

Alphonse Areola (Ch. Gavelle, PSG.fr)

Pour arrêter Marco Verratti, il faut souvent user de moyens illicites (Ch. Gavelle, PSG.fr)

La joie de Mbappé après son égalisation (Ch. Gavelle, PSG.fr)

Le superbe coup-franc d’Angel Di Maria, qui offrira au PSG une avance définitive (Ch. Gavelle, PSG.fr)

La joie des vainqueurs du 1er trophée de la saison, 7ème Trophée des Champions consécutif pour la PSG (Ch. Gavelle, PSG.fr)


Vidéo :


Compte-rendu (Ph. Goguet, CulturePSG) :

PSG/Rennes (2-1), Paris souffre pour arracher le Trophée des Champions

Le PSG défiait le Stade Rennais ce samedi à l’occasion du Trophée des Champions 2019 et il s’est imposé 2-1 face à une équipe de Rennes qui a ouvert le score grâce à un but hors-jeu avant de passer le match à défendre à l’exception des 10 dernières minutes. Paris a longtemps buté sur Rennes avant que Mbappé n’égalise à l’heure de jeu. C’est finalement Di Maria, d’un superbe coup-franc, qui va donner la victoire à Paris à 20 minutes de la fin. Le PSG conserve son trophée de façon logique mais a malgré tout souffert.

Le match :

Rennes donne le coup d’envoi et Marquinhos est finalement milieu alors que Rennes est pourtant à 3 derrière. La 1e incursion est rennaise avec un bon centre de Bourigeaud qu’Areola capte (2e). Paris répond par une incursion de Herrera dans la surface mais son duel dans la surface avec un Rennais n’est pas sifflé (3e). Diallo se montre aussi souverain face à Hunou (4e). Rennes joue de façon simple et directe sur un terrain labouér et c’est Marquinhos qui doit sauver le PSG (6e). Meunier offre un bon coup-franc excentré pour une faute sur Maoussa mais il repousse la tentative de Grenier (8e). Paris répond par un long ballon intéressant de Marquinhos pour Mbappé mais le Français ne parvient pas à s’emmener le ballon comme il le souhaite (11e). La première occasion est parisienne : Sarabia tire un bon coup-franc excentré et Thilo Kehrer envoie un gros coup de tête sur la barre transversale (12e) ! C’est pourtant Rennes qui ouvre le score : Bourigeaud est laissé seul par Bernat qui centre et Hunou coupe du bout du pied après avoir distancé Kehrer (0-1, 12e) ! L’attaquant semble hors-jeu mais le but est validé.

Paris répond par l’intermédiaire de Sarabia. Depuis 25m, il tente sa chance du droit et cela passe de peu à côté (16e). C’est encore Sarabia qui déborde côté droit et centre mais Koubek repousse du pied en corner (17e). Après Sarabia, c’est Herrera qui tente sa chance de loin mais Koubek repousse encore en corner (18e). Paris est clairement monté en régime et Bernat sert Herrera en retrait qui reprend d’un tacle glissé, sans réussite (22e). Le gaucher espagnol trouve encore Kehrer de la tête sur un coup-franc mais ce n’est pas cadré (30e). Les coups de pieds arrêtés de Sarabia sont dangereux mais Mbappé voit sa frappe être cadrée (34e).

Cavani tente aussi sa chance sur un coup-franc lointain mais c’est très au-dessus (36e). Verratti sert aussi Mbappé d’une belle passe longue et le Français tente une volée compliquée, qui n’est d’ailleurs pas cadrée (41e). Cavani est aussi tout proche de marquer sur une mauvaise remise de Bourigeaud vers Koubek mais son coup de patte est hors-cadre (44e). Herrera trouve aussi Bernat en plein coeur de la défense mais l’Espagnol est contré (45e+2). A la mi-temps, c’est donc Rennes qui est devant malgré la grosse domination du PSG dans le jeu, le but hors-jeu des Rennais ayant été validé.

Dès la pause, c’est… Rennes qui change avec l’attaquant Hunou qui est remplacé par le jeune défenseur Boey (46e). Le match reprend sur la même forme avec un PSG qui a le ballon mais peine à être dangereux pour autant (50e). Les Parisiens se font aussi parfois un peu peur sur les contres mais Kehrer couvre bien (54e). C’est le même Allemand qui tente sa chance de loin, hors-cadre (56e). Paris égalise finalement sur une action superbe : Marquinhos délivre une louche magnifique pour Sarabia qui remet du pied droit dans la surface. Mbappé est là pour marquer de près (1-1, 57e) !

Rennes a logiquement craqué et Paris frôle le but du 2-1 : Bernat centre au cordeau, Cavani ne parvient pas à toucher la balle et Koubek dévie sur Sarabia qui place la balle au-dessus, surpris en excellente position (60e). Le PSG accélère encore et Kehrer réussit une belle ouverture pour Mbappé. Le Français dépose deux joueurs et frappe mais Koubek est bien placé et capte (62e). Mbappé fait de grosses différences et c’est Bourigeaud qui vient le tacler dans la surface de façon bien virile (66e). Un corner est donné mais le Français reste au sol… Le corner est frappé quand Mbappé revient et cela arrive sur Di Maria qui tente sa chance mais Koubek dévie du bout des gants. Sur le corner qui suit, c’est Diallo qui reprend de volée, à côté (69e) ! Paris continue de pousser et c’est Di Maria qui provoque un bon coup-franc. Il le frappe et envoie une frappe superbe en pleine lucarne (2-1, 73e). Enfin, Paris est devant !

Rennes doit désormais marquer et c’est Paris qui continue à tenir le ballon, Paredes entrant d’ailleurs à la place de Marquinhos (78e). C’est toutefois Meunier qui offre un bon coup-franc aux Bretons en faisant une faute sur le côté de la surface (79e). C’est toutefois le mur qui repousse mais Meuneir sort dans la foulée, Thiago Silva le remplaçant (80e). Paris a aussi un super ballon de contre mais Sarabia rate sa passe en bonne position (81e). La fin de rencontre est hachée, avec de nombreuses fautes, et les joueurs multiplient les temps faibles pour se reposer. Un coup-franc de Sarabia trouve bien la tête de Paredes mais elle est hors-cadre (86e). Sur le contre, c’est Verratti qui s’arrache et donne à Areola. Del Castillo est aussi trouvé dans la surface mais sa frappe est au-dessus en bonne position (88e). Tait est aussi trouvé sur une tête mais c’est sans puissance.

La fin de rencontre est incertaine, Paris défendant assez mal à l’image d’un Sarabia qui prend un avertissement mérité (90e). Le PSG tremble sur un corner étrangement concédé mais la tête de Da Silva décroisée est largement au-dessus (92e). Maoussa fait un dernier raid et Camavinga est trouvé en retrait mais il tire au-dessus en excellente position (94e). Areola capte un dernier centre de Tait et Paris l’emporte finalement 2-1, non sans avoir souffert.

Les réactions (psg.fr) :

Kylian Mbappé :

Premier buteur de la saison et la victoire au bout :
« C’est bien, je parlais hier de bien commencer la saison. Il y a encore quelques imperfections mais, dans l’esprit, on a vu qu’on y était. On a souffert en fin de match mais on était là tous ensemble. On s’est bien battus, on a tout donné et on ramène la coupe pour les supporters de Chine, de France et du monde entier. »

Désormais chez lui dans le monde entier ?
« C’est cool, vraiment cool, d’aller partout et qu’on reconnaisse ce que vous faites, qu’on reconnaisse votre passion. J’espère continuer comme ça, continuer à travailler et remercier mes coéquipiers aussi parce que c’est aussi grâce à eux. »


Le stade :

L’Universiade Sports Center

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)