Sélectionner une page

PSG – Toulon 0-0, 24/08/84, Division 1 84-85

Alain Couriol a passé Courbis et Olmeta. But? Non, hors-jeu… (R. Legros)

Vendredi 24.08.1984, Championnat de France, Division 1, 3e journée (20e place)
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – S.C. TOULON  0:0 (0:0)
– 16 000 spectateurs environ.
L’Équipe du PSG : Dominique Baratelli – Jean-Claude Lemoult, Gérard Janvion, Philippe Jeannol, Franck Tanasi – Alain Couriol, Luis Fernandez, Safet Sušić, Gérard Lanthier – Dominique Rocheteau, Richard Niederbacher. Entraîneur : Georges Peyroche.
Avertissement à Franck Tanasi.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1984-85

Maillot domicile 1984-85


Programme :


Photos du match :

Coriol passe Olmeta. Pas le ballon… (R. Legros)

Coriol passe Olmeta, à l’inverse du ballon… (R. Legros)

Dominique Rocheteau à la lutte avec Tlemcani (R. Legros)

Dominique Rocheteau à la lutte avec Tlemcani (R. Legros)

Alain Couriol a passé Courbis et Olmeta. But? Non, hors-jeu… (R. Legros)

Alain Couriol a passé Courbis et Olmeta. But? Non, hors-jeu, d’après l’arbitre… (R. Legros)


Compte-rendu (L’Equipe) :

Pas de chance, Couriol !

Ce n’est pas encore pour cette fois… Le Paris-SG devra encore attendre… un premier succès qui soulagerait tout le monde. Mais, cette fois, devant le Sporting de Toulon, les coéquipiers de Philippe Jeannol ont paru remonter la pente savonneuse dans laquelle ils s’étaient laissé glisser. Ils peuvent, c’est vrai, invoquer la malchance :

1) But refusé, on ne sait pourquoi, à Couriol (37′), alors que le Parisien, emporté par son élan, après avoir raté un centre de Jeannol, revenait vers son camp, tandis qu’Olmeta dégageait sur un de ses partenaires. Le ballon ricochait et revenait sur Couriol, en position hors-jeu, mais n’était-il pas ainsi revenu en jeu ?
2) Centre de Susic, tête piquée de Couriol (68′), qui percute la transversale.
3) Coup franc de Susic et tête de Jeannol. Devinez où ? Sur la transversale, évidemment !

Paris-SG, à défaut d’avoir été parfait aux plans technique et collectif, s’est bien battu, face à un onze toulonnais bien structuré et regroupé autour de ses anciens vieux baroudeurs des pelouses de France et de Navarre. Voilà pourquoi Peyroche n’était pas aussi mécontent que cela de cette nouvelle perte d’un point, à domicile de surcroît. Mais il faudra le plus vite possible que les Parisiens retrouvent des automatismes qu’ils avaient paru dominer lors des matches préparatoires. Question de réglage sans doute, mals pour combien de temps ? Le déplacement à Nantes ne s’annonce pas de tout repos…


Le stade :

Le Parc des Princes

Le Parc des Princes


 

Loic

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)