Sélectionner une page

PSG – Toulouse, 25/08/19, Ligue 1 19-20

Dimanche 25.08.2019, Ligue 1, 3ème journée (3ème place) à Paris au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – TOULOUSE F.C. 4:0 (0:0)
– 47 325 spectateurs. Buts : Eric-Maxim Choupo-Moting, 50′, Goncalves contre son camp, 54′, Eric-Maxim Choupo-Moting, 75′, Angel Di Maria, 84′. Arbitre : M. Brisard.
L’équipe du PSG : Alphonse Areola – Juan Bernat, Marquinhos, Abdou Diallo (Thiago Silva, 40′), Colin Dagba – Marco Verratti, Idrissa Gueye – Angel Di Maria, Kylian Mbappé (Arthur Zagre, 66′), Edinson Cavani (Eric-Maxim Choupo-Moting, 14′), Pablo Sarabia. Entraineur : Thomas Tuchel.
L’équipe de Toulouse : Reynet – Moreira, Amian, Diakhité, Goncalves (Said, 71′), Sylla – Vainqueur (Dossevi, 60′), Sangaré, Makengo – Gradel, Koulouris (Leya Iseka, 60′). Entraineur : Casanova.
Avertissement : Sangaré, 56′.


Maillot utilisé :

Premier maillot 2019-20


Photos du match :

Edinson Cavani sortira blessé dès la 14ème minutes… (psg.fr)

… suivi par Kylian Mbappé en 2nde mi-temps (psg.fr)

Angel Di Maria se faufile au milieux des Toulousains (psg.fr)

Eric-Maxim Choupo-Moting, auteur d’un doublé (psg.fr)

Le Tifo d’Auteuil


Vidéo (cliquez sur « visionner sur YouTube ») :


Compte-rendu (CulturePSG) :

La revanche de Choupo-Moting

Le PSG affrontait Toulouse à l’occasion de la 3e journée de Ligue 1 et le héros du match se nomme Eric-Maxim Choupo-Moting ! Quelques mois après son incroyable raté, le Camerounais s’est offert un doublé dont le but de l’ouverture du score d’un enchaînement fabuleux. L’attaquant avait remplacé un Cavani blessé. Gonçalves a marqué contre son camp et Marquinhos a clos la marque. Seul point noir, Cavani et Mbappé sont sortis sur blessure, comme Diallo.

Le match :

Paris démarre en 4-4-2 avec Sarabia à droite et Di Maria à gauche et c’est du pied gauche de l’Argentin que part le premier centre, coupé par Cavani sans cadrer (2e). Paris démarre fort et Sarabia trouve Mbappé dans la surface, auteur d’un bel appel. Il frappe mais Reynet gagne son duel (3e) ! C’est encore Mbappé qui enflamme le match d’une feinte de frappe enchaînée par un tir du gauche mais Reynet se couche bien (4e). Le PSG est dans son match et Bernat trouve Cavani dans la surface dont le contrôle est trop long pour enchaîner (6e). C’est encore Mbappé qui centre pour Gueye dont la tête au second poteau n’est pas cadrée (7e).

Alors que tout va bien, un coup dur arrive puisque Cavani se fait mal sur un long ballon de Diallo. Il s’arrête puis demande à sortir et Paris évolue à 10 (11e)… Toulouse profite de ce temps faible parisien pour avoir une belle occasion avec Gradel qui dribble deux joueurs puis frappe mais Diallo contre bien. Dans la foulée, Areola doit sortir sur un centre et repousse mais Sylla frappe à côté sur la reprise (14e). Choupo-Moting remplace Cavani et Paris est de nouveau à 11. La sortie de Cavani a désorganisé Paris et un ballon long de Verratti pour Mbappé amène un contact douteux que l’arbitre ne siffle pas (20e). Choupo Moting réussit un bon enchaînement mais sa frappe est contrée, le ballon navigue et Mbappé défie encore Reynet mais le portier est solide (21e) ! Il l’est encore sur un corner direct de Di Maria (22e).

Après un gros début et un temps faible, le match s’équilibre un peu même si Toulouse défend beaucoup. Il en faut beaucoup pour stopper Di Maria et Reynet fait de nombreuses interventions mais le Téfécé tient bon (34e). Mbappé s’offre une gourmandise en tentant un lob du milieu du terrain sur Reynet, au-dessus, mais un gros contre était possible. Sur le contre, Areola réussit un arrêt mais Gradel était hors-jeu (38e). Mbappé est un poison pour Toulouse mais il y a toujours un Violet pour repousser (40e). Le portier toulousain est incroyable et Di Maria réussit un nouveau corner direct superbe que le goal sort au second poteau (40e). Juste avant, Thiago Silva a remplacé Diallo, victime de vertiges depuis quelques minutes, et le Brésilien tente d’entrée un retourné qui passe de peu à côté (41e). Choupo-Moting réussit aussi une reprise compliquée mais Reynet capte tranquillement (45e). A la mi-temps, le 0-0 est très bien payé pour le TFC qui ne doit son salut qu’aux exploits de son gardien…

Aucun changement n’a lieu à la pause et la partie repart. Choupo-Moting passe près de l’ouverture du score d’un bon enchaînement contrôle en pivot/frappe que Reynat claque en corner (46e). C’est ensuite Mbappé qui est menaçant en deux temps sur un centre de Di Maria mais Reynet voit le ballon lui revenir dessus (48e). C’est finalement l’homme moqué, Eric-Maxim Choupo-Moting qui ouvre le score d’un but exceptionnel : il récupère le ballon aux 18m, travaille en pivot, efface deux joueurs puis marque d’une frappe parfaite du gauche qui rentre après avoir touché le poteau (1-0, 50e) !

Le but fait un bien fou au PSG et le Parc chante à la gloire du Camerounais. Le PSG double la mise de façon involontaire : Di Maria centre et personne ne coupe mais Sarabia est là au second poteau pour le remettre. Gonçalves dévie au fond de ses filets devant son gardien (2-0, 55e) !

Le break est fait et Di Maria tente sa chance de loin sur un coup-franc mais il n’attrape pas le cadre de peu (58e). La soirée est décidément compliquée pour le PSG puisque Mbappé accélère et part vers le but. Il va jusqu’à la ligne des 6m, poussé par un Toulousain, mais s’arrête surtout pour se tenir la cuisse et demande le changement (64e) ! Le joueur repart à pied vers le banc de touche, grimaçant…

Arthur Zagre remplace un Mbappé rentrant au vestiaire en marchant, faisant ses premiers pas en pros (66e). Tout n’est pas catastrophique pour le PSG puisque Sarabia provoque un penalty. Il dribble, feinte le centre et fait tomber son adversaire direct. Celui-ci fait main et l’arbitre siffle logiquement (69e) ! Di Maria s’élance mais Reynet stoppe la tentative de l’Argentin qui avait ouvert son pied (71e) ! Cela ne fait que repousser l’échéance : Di Maria décale Bernat qui centre parfaitement pour Choupo-Moting. Le Camerounais crucifie Reynet de près (3-0, 75e) !

C’est soir de fête en cette seconde mi-temps et Di Maria envoie un centre parfait sur la tête de Sarabia mais la tentative de l’Espagnol frôle le cadre (80e). Toulouse répond enfin et Saïd devance Marquinhos de la tête, sans cadrer (80e). Choupo-Moting frôle le coup du chapeau sur un centre superbe de Dagba qu’il coupe parfaitement mais Reynet repousse de la tête (82e) ! Sur le corner qui suit, Di Maria envoie un centre tendu que Marquinhos coupe parfaitement de la tête (4-0, 83e).

Le jeune Dagba est proche de son premier but en pros d’un long centre mais c’est la barre transversale qui repousse la tentative du jeune latéral droit (87e) ! Le PSG combine très bien mais la passe de Bernat pour Sarabia dans la surface est trop longue (89e). Le PSG s’impose finalement 4-0 de façon très logique face à un TFC très faible et a bien rebondi.

Les réactions :

Thomas Tuchel

Des nouvelles des blessés Cavani et Mbappé :
« Je ne peux pas dire, on a des examens demain mais ce sont des soucis musculaires. C’est pire. Grave ? Je ne sais pas, c’est quoi grave ? S’il sort, c’est que c’est grave. Je ne peux pas penser à la Ligue des Champions (dans un mois), on doit attendre les examens demain. Une explication ? Normalement, il n’y en a pas qu’une seule mais c’est trop et ce sont des blessure différentes, dans des actions différentes. On doit chercher toutes les raisons possibles. C’est toujours comme ça mais c’est une situation… Je suis un peu déçu car on parle désormais de ça alors que nous avons été très forts. On parle des joueurs qui sont blessés et c’est trop. Chaque joueur blessé est en trop, on veut travailler avec tout le monde pour créer une équipe, une osmose, donc c’est difficile. »

Satisfait du contenu ?
« Je suis très content aujourd’hui car le résultat est une conséquence de notre travail. On a joué en étant très forts, très fluides, on a récupéré beaucoup de ballons dans les dernières zones sur le terrain (proche de la surface adverse), on a eu beaucoup de touches (de balle) dans la surface adverse et c’est bien. Beaucoup d’occasions aussi, toujours sérieux, avec beaucoup d’intensité pour avoir cette récupération très haute. C’est une très bonne performance et le résultat en est une conséquence méritée. »

Choupo-Moting héros du soir :
« Il peut nous aider, c’est clair pour moi. Normalement, n°9 n’est pas son poste préféré et c’est mieux pour lui s’il joue un peu à gauche pour être ouvert ou à moitié ouvert. Il a été bon, il a fait de bons entraînements, avec beaucoup de confiance et ça l’a beaucoup aidé car ce sont des gars très sensibles. Il marque un but décisif aujourd’hui pour ouvrir ce match. (Tallaron lui dit que si Mbappé met le même but, il fait le tour de la planète) Oui mais Kylian a marqué plus de buts donc ça ne lui fait plus grand-chose. Choupo peut nous aider et je suis convaincu qu’il peut le faire. C’est difficile s’il commence avec nous car ça lui met un peu de pression et n°9 n’est pas son poste préféré mais il a des qualités. En ce moment, il a la confiance et la bonne mentalité aux entraînements. L’équipe a été très bien et il a été celui qui a marqué. »

Le cas Neymar à régler de façon encore plus urgente vu tous les blessés ?
« C’est le but, toujours… C’est toujours l’objectif de refermer le dossier le plus vite possible. Ce n’était malheureusement pas aujourd’hui car c’était un moment pour jouer. Bien sûr que Leonardo sait que je veux qu’il referme ce dossier mais ce n’est pas le seul. C’est une situation qui n’est pas claire en ce moment et cela doit l’être. Ensuite, il pourra jouer. C’est toujours important qu’il joue mais, maintenant, c’est peut-être encore plus important qu’il joue (sourire). Si on va le voir à Metz au prochain match ? Ce n’est pas que ma décision. Si cela avait été sûr aujourd’hui, il aurait pu jouer. »

Eric-Maxim Choupo-Moting :

Un joueur en feu ce soir :
« Oui, merci (sourire). »

Comment il est entré dans le match :
« C’est allé très vite comme Edinson s’est malheureusement blessé. Le coach m’a directement signalé que je devais entrer. Comme il faisait très chaud, je crois que je l’ai été directement (sourire). Je crois qu’on a bien joué. On avait des problèmes en première mi-temps à se créer assez d’occasions mais, quand même, il y en avait. Le coach nous a dit qu’il faut qu’on essaye d’être un peu plus forts dans les 16 derniers mètres après la pause. On a essayé, on l’a fait, et je suis très content pour l’équipe et pour moi. »

Un but à la Neymar :
Canal+ lui remontre le but de Neymar en août 2017 contre Toulouse.

« (il rigole) Oui, ça y ressemble un petit peu mais ça reste Neymar, on connaît tous sa qualité technique. Je suis juste content. C’est vrai que c’était un beau but mais je suis content que le ballon soit entré. »

Son image à deux faces, à la fois aimé et moqué :
« Moi, je vis ma vie, je suis content avec l’équipe, je m’entends bien avec tout le monde. J’adore aussi bien sûr les supporters du PSG. Après, chacun a le droit d’avoir son opinion sur les joueurs, cela fait partie du football professionnel. Je me concentre sur moi, j’essaye de bien m’entraîner et si j’ai l’occasion de jouer, je tente de faire de mon mieux. Aujourd’hui, heureusement… Quand tu es un joueur offensif, on attend des buts et des passes décisives, c’est normal. Heureusement, ça a bien marché aujourd’hui et c’est le plus important pour moi. Après, ce que les gens disent, cela fait partie (du jeu). Aujourd’hui, dans le monde, il y a tous les réseaux sociaux et tout ça mais c’est comme ça. Pour ceux qui sont toujours négatifs, cela veut dire pour moi que peut-être que tu n’es pas très content dans ta vie ou que tu n’as pas trouvé ton bonheur… Mais c’est à chacun de décider comment il se comporte. »

Un remplaçant crédible ?
« Comme j’ai dit, chacun a son opinion et le droit de dire ce qu’il veut. Si quelqu’un pense qu’il peut vraiment mieux faire, il n’a qu’à venir ici et essayer, être professionnel. Ce n’est pas un travail facile, la plupart des jeunes rêvent de le devenir. Moi, j’essaye toujours d’encourager les jeunes et de donner moi-même le maximum. Parfois, cela marche bien, d’autres fois un peu moins. »

Idrissa Gueye :

Un PSG qui a su être patient :
« Oui, c’est exactement ça, c’est ce que nous a dit le coach à la mi-temps, qu’il fallait continuer, rester patient, surtout ne pas s’endormir, continuer d’accélerer le jeu et marquer ce but. On savait qu’une fois qu’on allait marquer, on aurait plus d’espaces pour en marquer d’autres.»

Que retenir, la victoire ou les blessés ?
« Il y a aussi eu Abdou Diallo qu’on a perdu en première période… C’est vrai que ça gâche un peu la fête mais on est contents d’avoir gagné. On l’a fait pour eux et pour toute l’équipe.»

Difficile d’entrer dans une équipe comme le PSG ?
« Quand on est entourés de grands joueurs, c’est plus facile, on s’intègre encore plus rapidement. Cela a été une bonne intégration pour moi, les joueurs m’ont beaucoup aidé, beaucoup parlé et cela a facilité les choses. Je suis content.»

Un Tuchel qui le voulait depuis longtemps :
« Je fais de mon mieux, je suis là pour aider l’équipe, je travaille comme il faut. Après, on laisse tout dans les mains de Dieu et on verra comment cela va se passer.»


Le stade :

Le Parc des Princes

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)