Sélectionner une page

PSG – Vittel 4-0, 24/11/73, Division 2 73-74

Samedi 24.11.1973, Championnat de France, Division 2, Groupe B, 15e journée (2e place) à Saint-Germain, au Stade Georges-Lefèvre :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – C.S. VITTEL  4:0 (4:0)
– 1 432 spectateurs. Buts : Armando Monteiro, 20′, Jean-Louis Brost, 26′, Jean-Pierre Dogliani, 29′, Jean-Pierre Dogliani, 33′. Arbitre : M. Dhumerelle.
L’équipe du PSG : Camille Choquier – Bernard Béreau, Jacky Bade, Jean-Louis Léonetti, Louis Cardiet – Jacky Laposte, Jean Deloffre, Jean-Pierre Dogliani – Jean-Louis Brost (Guy Nossibor, 79′), Christian André, Armando Monteiro. Entraîneurs : Just Fontaine et Robert Vicot.
L’équipe de Vittel : Perrin – Bastien, Chateauvieux, Raoul, Haussermann – Abraham, Thouvenin – Serpoix, Baret, Toussaint (Croci, 68′), Grosjean. Entraîneur : Kowal.


Maillot probablement utilisé (en version hiver, à manches longues et col échancré) :

Maillot domicile 1973-74

Maillot domicile 1973-74


Photos du match :

La gardien Vittellois Perrin se saisit du ballon avec difficulté (Ch. Richard)


Compte-rendu :

[Toujours 2ème derrière le Red Star, le PSG accueille Vittel, qui pointe à l’avant-dernière place. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le déroulé du match sera conforme au classement: un une demi-heure l’affaire sera pliée avec pas moins de 4 buts, signés Monteiro, Brost et Dogliani (2 fois).]

Presse (merci à Stéphane Grandvalet) :

Paris-S.-G. jouant vite, intelligemment, à l’image de Dogliani, de Leonetti et de Béreau, marquait, après vingt minutes de jeu, sur une action amorcée par Deloffre et relayée par Brost, ce dernier centrait pour Monteiro qui battait implacablement de la tête Perrin.

Quatre minutes plus tard, Brost, décidément en verve, réceptionnait un centre judicieux d’André et inscrivait le deuxième but après avoir évincé Perrin.

Dès lors, Paris-S.-G. atteint son meilleur rendement et le troisième but inscrit par Dogliani (29ème sur coup franc), fut remarquable de finesse, de précision et de force. Ce même Dogliani devait porter le score à 4-0 sur un tir croisé à ras de terre qui laissait Perrin pantois.

4-0 à la mi-temps. Le résultat était entendu, et la deuxième période jouée avec moins de détermination de la part des Sangermanois, ne permit pas à ses avants d’aggraver la marque. Le jeune gardien visiteur intervenant, il est vrai, avec bonheur.

Dans cette équipe de Saint-Germain, on a remarqué plus particulièrement Dogliani, l’activité des demis Deloffre et Laposte et la sûreté de l’ensemble de la ligne défensive. Quant à la formation de Vittel, elle se montra trop maladroite pour prétendre disputer la légitimité d’un succès qui ne souffre d’aucune discussion.


Stade :

Vue aérienne du Stade Georges-Lefèvre

Vue aérienne du Stade Georges-Lefèvre


Loic

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)