Real Madrid – PSG 2-2, 26/11/19, Ligue des Champions 19-20

Mardi 26.11.2019, Ligues des Champions, 5ème journée (1ère place) à Madrid, au Stade Santiago-Bernabeu :
REAL MADRID C.F. (Esp.) – PARIS ST-GERMAIN F.C. 2:2 (1:0)
– 75 534 spectateurs. Buts : Benzema, 7′ ; Benzema, 79′, Kylian Mbappé, 81′, Pablo Sarabia, 83′. Arbitre : M. Dias.
L’équipe du PSG : Keylor Navas – Juan Bernat, Presnel Kimpembe , Thiago Silva, Thomas Meunier – Marco Verratti, Marquinhos, Idrissa Gueye (Neymar, 46′) – Angel Di Maria (Pablo Sarabia, 75′), Mauro Icardi (Julian Draxler, 75′), Kylian Mbappé. Entraîneur : Thomas Tuchel.
L’équipe du Real : Courtois – Carvajal, Varane, Ramos, Marcelo – Valverde (Modric, 76′), Casemiro, Kroos – Isco (Rodrygo, 81′) – Benzema, Hazard (Bale, 68′). Entraîneur : Zidane.
Avertissement : Marcelo, 68′, Thomas Meunier, 89′.


Maillot utilisé (avec les sponsors au format Europe) :

Premier maillot 2019-20


Photos du match :

Kylian Mbappé poursuivi par Marcelo (Ch. Gavelle, psg.fr)

Monsieur Dias explique aux Parisiens qu’il annule le carton rouge de Courtois et le penalty pour une légère poussette survenue 10 mètres devant lui et qu’il n’avait pas jugé utile de siffler… (Ch. Gavelle, psg.fr)

Keylor Navas, le héros parisien du soir (Ch. Gavelle, psg.fr)

Neymar presse Benzema, l’auteur des deux buts du Real (Ch. Gavelle, psg.fr)

Suite à une erreur de Varane et de Courtois, Kylian Mbappé redonne espoir aux siens : 2-1 (Ch. Gavelle, psg.fr)

La joie de Pablo Sarabia après son but égalisateur (Ch. Gavelle, psg.fr)

Les supporters parisiens auront surclassé les Madrilènes au niveau de l’ambiance (Ch. Gavelle, psg.fr)


Vidéo (cliquez sur l’image) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Navas aura permis un petit miracle

Le PSG se déplaçait à Madrid pour affronter le Real à l’occasion de la cinquième journée de la phase de poules et les Parisiens s’en sortent incroyablement bien avec un match nul 2-2. Le Real menait 2-0 de façon très logique à 10 minutes de la fin, un score possible grâce aux exploits de Navas dans les buts, mais Paris va égaliser grâce à un but de Mbappé et un de Sarabia à peine entré en jeu. C’est un petit miracle vu le match mais le Real a aussi eu un coup de pouce incroyable de l’arbitre juste avant la pause.

Le match :

C’est parti sous des trombes d’eau avec Mbappé à droite et Di Maria à gauche ! Paris démarre très bien, presse haut et Gueye frappe mais est contré (2e). Mbappé décale Meunier qui donne un ballon presque bon à Icardi, repris dans la surface (3e). Le PSG loupe aussi une relance par Kimpembe et concède un corner que Ramos envoie loin au-dessus du but (4e). Alors que Madrid commence à entrer dans le match, Bernat envoie un centre dangereux qu’Icardi coupe du tibita, hors-cadre (9e). Une bonne action parisienne part d’un superbe une-deux long entre Meunier et Mbappé. Le Français centre un peu haut pour la tête d’Icardi, seul au second poteau (12e) ! Madrid répond avec une belle frappe de Kroos juste au-dessus mais très axiale (15e).

C’est finalement sur sa première vraie action collective que le Real Madrid ouvre le score : Hazard fait vivre un contre depuis la gauche vers la droite, efface Meunier et Marquinhos avant d’ouvrir, Valveder accélère et dépose le ballon sur Carvajal qui centre. Isco devance Silva mais frappe le poteau, Benzema reprend de près et marque (1-0, 17e).

Ce but ne ralentit pas le Real et Hazard s’amuse avec Benzema dans la défense parisienne. Le Français se retrouve à défier Navas mais perd son duel (22e) ! Sur le corner qui suit, Navas claque bien le corner direct et très dangereux de Kroos puis voit Marcelo tirer à côté du droit sur le suivant (22e). Madrid a aclairement pris le match en main et met la tête du PSG sous l’eau (26e). Benzema sert Kroos qui frappe mais Navas s’envole et repousse (27e).

Paris réagit enfin et Mbappé, passé à gauche, sollicite Courtois d’un centre puissant. Cela se confirme quand Di Maria est trouvé par Verratti devant la surface mais est contré. L’Argentin rate malheureusement complètement son corner (31e). C’est Verratti qui met en danger Courtois sur une frappe de loin inattendue mais Di Maria rate le second ballon (32e). Le Real répond par une frappe de Kroos que Navas capte en deux temps (33e). Mbappé a une belle occasion de servir Icardi en pleine surface sur un une-deux superbe mais il choisit la solution individuelle, la mauvaise (35e)… C’est Carvajal qui sollicite Navas sur un long ballon mais le Costaricien repousse superbement (39e). Dans la foulée, Casemiro tente sa chance de loin et c’est de peu au-dessus après une déviaition (40e). Sur le corner, Marcelo sollicite Navas qui réussit un nouvel exploit (40e).

Paris ressurgit finalement sur une action sortie de nulle part : Gueye intercepte et donne à Di Maria qui envoie Icardi au but. Courtois fauche l’Argentin et l’arbitre siffle ! Le VAR entre en jeu !!! Courtois est expulsé sur l’action mais M. Dias va vérifier. L’arbitre annule finalement tout et revient à une faute antécédente de Gueye sur Marcelo pour tout annuler ! VAR, pas VAR, c’est toujours la même histoire à Madrid. La mi-temps est sifflée peu après et Paris est logiquement mené à la mi-temps. 1-0 est même bien payé pour Paris même si le VAR a peut-être sauvé le Real…

A la mi-temps, Tuchel réagit et sort Gueye pour Neymar mais il ne faut que 26 secondes pour que le Real Madrid se mette en évidence : Marcelo centre dans le dos de la défense pour Benzema et Navas réussit un miracle (46e) ! Le Brésilien du PSG se met aussi en évidence et frappe du gauche, provoquant un corner qui ne donne rien (48e). C’est toutefois Madrid qui tient le ballon et le fait tourner (50e). Le PSG construit un peu mieux et Bernat est trouvé dans la surface mais il est hors-jeu (53e). Paris semble sur un fil à chaque attaque du Real mais attaque vaguement mieux même si Meunier rate complètement une frappe (55e).

C’est pourtant encore et toujours le Real Madrid qui domine avec Isco qui jaillit entre Kimpembe et Thiago Silva mais Navas réussit un nouvel arrêt miracle (60e). Dans la foulée, Hazard fait des miracles sur son aile et Varane est proche de faire le break lui aussi (62e). Neymar offre bien une balle intéressante en profondeur à Mbappé mais Courtois sort parfaitement devant le Français (66e). Alors que Meunier a blessé Hazard qui est remplacé par Bale, c’est Marcelo qui découpe Marquinhos et écope du premier avertissement (68e). Mbappé tente bien un raid maisseon centre en bout de course n’est pas bon (72e). Le Real domine toujours autant la partie mais Silva est là pour repousser.

A la 75e, Tuchel agit et sort Icardi pour Draxler et Di Maria pour Sarabia. Cela ne change rien et Madrid marque logiquement un second but : Marcelo est décalé côté gauche et centre parfaitement au second poteau pour Benzema qui conclut de près, couvert du hors-jeu par Thiago Silva (2-0, 78e).

But gag dans la foulée : Meunier centre et Varane dévie devant Courtois, Mbappé est là pour reprendre et marquer de près (2-1, 81e) !

Paris fait exploser Madrid dans la foulée sur une action inattendue : une attaque parisienne est mal repoussée et cela revient sur Sarabia qui envoie un boulet de canon au fond des filets (2-2, 83e) !

La partie est relancée et Madrid manque un 3-2 énorme : Carvajal est servi aux 20m et frappe mais Navas repousse encore. Cela revient sur Rodrygo qui loupe le cadre en excellente position (86e) ! Sur un corner qui suit, c’est Varane qui frôle poteau sur un corner (87e). Le Real finit en poussant et Carvajal se retrouve à solliciter Navas mais Paris frôle le hold-up : Sarabia sert Mbappé qui frappe en angle fermée tout près du poteau de Courtois (92e). Histoire de donner un peu de suspense au match, Draxler balance Bale aux 20m et offre un coup-franc superbe à Bale qui envoie un missile sur le poteau (94e) !

Réactions :

Thomas Tuchel :

Un match étrange :
« Oui, on peut dire que c’est un point heureux pour nous, on peut dire ça peut-être à raison. Il y a eu quelques situations bizarres, avec le VAR. Penalty, pas penalty. Mais on n’a pas joué notre meilleur match. On n’a pas commencé ni joué le match avec la mentalité qu’il faut pour jouer ici, la confiance et le courage. C’était super difficile, c’est Madrid, ils ont gagné trois fois la C1, ils ont beaucoup de courage et de qualités et ils l’ont montré. Ils ont commencé avec une autre mentalité et c’était super difficile pour nous. Cela a été un peu mieux en seconde période. On a montré une réaction, on a gagné un poin et c’est aussi quelque chose qu’on doit prendre. »

Pourquoi ses joueurs n’ont pas fourni les efforts nécessaires ?
« Je pense qu’ils ont donné 100% aujourd’hui mais on peut avoir l’impression que ce n’était pas comme ça. Mais c’est difficile ici, c’est un des terrains les plus difficiles du monde et une des meilleures équipes du monde dans cette compétition. On a beaucoup de choses à améliorer mais, aujourd’hui, c’était plus une question de personnalité et de courage, pas le fait qu’on n’ait pas fait d’efforts. Je suis absolument convaincu que tout le monde était là pour montrer mais on peut avoir l’impression pendant le match que nous n’étions pas ensemble ou que nous ne donnons pas tout. Mais honnêtement, ce n’est pas le cas. C’était un match super compliqué avec beaucoup de choses à améliorer mais, à la fin, on a trouvé deux fois une solution pour marquer un but. On doit être calme et pas trop critique avec nous. Nous sommes heureux aujourd’hui mais j’ai vu beaucoup de fois pendant ma vie comme entraîneur une grande équipe qui prend un point et dont tout le monde se demande comment ils l’ont obtenu. Peut-être qu’on a aussi la qualité pour le faire et prendre ce point. C’est un point ici et on n’a pas perdu pendant cette campagne de Champions League, c’est aussi une qualité. »

Keylor Navas :

Un match compliqué ?
«Oui. On sait bien que quand on affronte des grandes équipes, on joue des matches difficiles. Mais grâce à Dieu, nous avons pu résister. On n’a pas du tout eu le contrôle du match durant la première période, nous avons été plus offensifs en deuxième mi-temps et finalement ce match nul est juste pour les deux équipes. »

Vous avez été ovationné par le public madrilène…
«Oui, je les remercie pour leur accueil chaleureux. C’est des moments incroyables, on a vécu tellement de moments incroyables ensemble, donc je les remercie du fond du coeur.»

Vous avez tout donné, ce soir ?
«Oui, on essaie toujours de se donner du mieux qu’on peut, pour le maillot qu’on porte. Aujourd’hui, le PSG c’est chez moi et je vais faire tout ce que je peux pour le club, comme j’ai toujours fait, je vais essayer d’aider.» Enfin, le Costaricien a réagi au commentaire de son partenaire Marco Verratti, qui le qualifiait de « gardien de Champions League » : «Écoutez, on essaie d’aider, comme je le dis avec humilité, avec l’envie d’avoir l’appui de nos coéquipiers, des fans, etc…»


Le stade :

Le stade Santiago-Bernabeu


Suivez-moi

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic
Suivez-moi

Les derniers articles par Loic (tout voir)