Sélectionner une page

Shakhtar Donetsk – PSG 0-3, 30/09/15, Ligue des Champions 15-16

D'un tête rageuse, Serge Aurier catapulte le centre de Maxwell dans les filets ukrainiens!

Mercredi 30.09.2015, Ligue des Champions, Groupe F, 2e journée (2e place), à Lviv, au Stade Arena Lviv :
F.C. SHAKHTAR DONETSK (Ukr.) – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  0:3 (0:2)
– 32 730 spectateurs. Buts : Serge Aurier, 7′, David Luiz, 23′ ; Srna, 90′ contre son camp.
L’Équipe du Kevin Trapp – Serge Aurier, Thiago Silva, David Luiz, Maxwell Scherrer – Marco Verratti, Thiago Motta, Blaise Matuidi – Ángel Di María (Javier Pastore, 82′), Zlatan Ibrahimović (Ezequiel Lavezzi, 92′), Edinson Cavani (Lucas Moura, 80′). Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissements à David Luiz, Zlatan Ibrahimović et Thiago Silva.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2015-16

Maillot extérieur 2015-16


Billet :


Photos du match :

D'un tête rageuse, Serge Aurier catapulte le centre de Maxwell dans les filets ukrainiens!

D’une tête rageuse, Serge Aurier catapulte le centre de Maxwell dans les filets ukrainiens!

Photo Le Parisien / AFP (image en taille et qualité d'origine : http://www.leparisien.fr/psg-foot-paris-saint-germain/en-images-shakhtar-psg-0-3-le-realisme-des-parisiens-30-09-2015-5142097.php)

La joie du buteur et de ses coéquipiers

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3390/53961/match/Donetsk-Paris-0-3/Donetsk-Paris-0-3)

But… de la cuisse de David Luiz (Ch. Gavelle)

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3390/53961/match/Donetsk-Paris-0-3/Donetsk-Paris-0-3)

Face-à-face Angel Di Maria / Pyatov, remporté par le portier ukrainien (Ch. Gavelle)

Photo Le Parisien / AFP (image en taille et qualité d'origine : http://www.leparisien.fr/psg-foot-paris-saint-germain/en-images-shakhtar-psg-0-3-le-realisme-des-parisiens-30-09-2015-5142097.php)

Kevin Trapp s’impose devant Teixeira, sous les yeux de David Luiz

Photo Le Parisien / AFP (image en taille et qualité d'origine : http://www.leparisien.fr/psg-foot-paris-saint-germain/en-images-shakhtar-psg-0-3-le-realisme-des-parisiens-30-09-2015-5142097.php)

La joie de Zlatan Ibrahimovic après le troisème but, qui ne lui sera finalement pas crédité…


Vidéo (cliquez sur l’image) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris en contrôle

Le PSG repart de Lviv avec les trois points suite à cette victoire face au Shakhtar Donetsk (0-3). Les Parisiens ont fait la différence en début de match par Aurier et David Luiz avant de gérer, particulièrement en seconde période, jusqu’à un but de Srna contre son camp en toute fin de match. Le match PSG/Real opposera donc les deux premiers du groupe !

Le match :

Annoncée comme une bonne équipe européenne, le Shakhtar Donetsk le montre vite et met en difficulté le PSG lors des premières minutes grâce à un excellent pressing et une agressivité supérieure. Il faut finalement cinq bonnes minutes aux Parisiens pour commencer leur match mais la première occasion est la bonne : Matuidi est servi côté gauche et donne à Maxwell devant lui. Le Brésilien centre au second poteau et Aurier surgit pour claquer une tête imparable au-dessus de Taison (0-1, 7e).

Ce but coupe les jambes des Ukrainiens sur le terrain et les voix des supporters en tribune. Paris met alors son jeu en place et commence à faire mal à ses adversoires du soir, notamment par Aurier dans son couloir droit. Le latéral est souvent utilisé et il envoie à la 17ème minute un centre que la défense ne parvient pas à dégager. Le ballon retombe sur Ibra au second poteau mais la tête de l’attaquant n’est pas cadrée. Paris continue de pousser et Cavani est envoyé au but par Zlatan. Il rate malheureusement son contrôle mais parvient à aller au duel face au gardien. Il rate alors son ballon piqué mais Maxwell est présent au second poteau pour tirer et Paris obtient un corner. Sur celui-ci, tiré par Di Maria, c’est encore Aurier qui s’élève plus haut que tout le monde au premier poteau et dévie la balle. Cela retombe sur le genou de David Luiz qui marque involontairement le but du break (0-2, 23e).

Le Shakhtar est encore plus sonné et Di Maria, bien lancé en profondeur par David Luiz, manque à la demi-heure de jeu son duel avec le gardien et l’occasion de mettre le 3ème but parisien. Les Ukrainiens reviennent alors petit à petit dans la renconte et commencent à pousser, à l’image d’un bon coup-franc obtenu aux 20m suite à une faute de Matuidi. Trapp se chauffe de cette façon et doit réellement intervenir juste avant la pause après un festival d’Alex Teixeira qui élimine Aurier puis Silva en partant de la ligne de touche avant de buter sur le goal allemand. Le ballon va alors voyager de façon incroyable dans la surface parisienne avec plusieurs frappes consécutives contrées par des Parisiens qui se jettent, sans peur. A la pause, Paris mène donc 2-0 avec assez peu d’occasions mais une réelle maîtrise sur le match et une domination technique bien visible.

Malgré le score, Lucescu ne change rien et la seconde période débute comme la première avec un Shakhtar bien plus volontaire mais qui peine à se créer des occasions, à l’exception d’une frappe de Taison sans contrôle qui passe de peu à côté. Le PSG accélère petit à petit et Verratti voit sa frappe à la conclusion d’un joli mouvement être repoussé par un défenseur avant que Di Maria ne perde un nouveau duel face au gardien dans une position pourtant très similaire à celle de son but à Nantes. L’heure de jeu passe et les espaces s’ouvrent pour les Parisiens, de plus en plus souverains. Sur une action entre Ibra, Di Maria et Cavani, c’est le Suédois qui initie et conclut l’action mais le goal intervient bien.

Petit à petit, le rythme baisse et les Ukrainiens sont finalement de plus en plus dangereux, notamment par le biais de centres que la défense repousse tranquillement puis par des percées balle au pied. Paris s’endort et Donetsk frôle le but par deux reprises à dix minutes de la fin : Trapp réussit tout d’abord une excellente sortie dans les pieds d’Alex Teixeira avant de voir le Brésilien envoyer une frappe sur le haut de sa transversale. C’est finalement le PSG qui marque un troisième but sur un joli contre mené par Lucas et Pastore. Ibra est servi par l’Argentin et sa frappe est déviée par Srna contre son camp (0-3, 90e)

Paris s’impose finalement 3-0 grâce à ses buts en première période. Le PSG a ensuite plus ou moins géré, sans se fatiguer, mais aurait pu creuser l’écart comme se faire rejoindre ensuite. Paris fait malgré tout une bonne opération et ne s’est pas trop fatigué, tout en faisant un grand pas pour la qualification en huitième de finale.

Le point au classement :

Suite à cette victoire, le PSG a six points comme le Real Madrid mais reste second car les Madrilènes ont une meilleure différence de buts (+5 contre +6). Prochain match face au PSG/Real Madrid le 21 octobre prochain !

Réactions :

Laurent Blanc :

Le match :
« Ne pas prendre de buts contre une telle équipe à domicile, cela veut dire qu’on a très bien défendu et qu’on a eu un replacement défensif très efficace ce soir. Cela a demandé beaucoup d’efforts aux joueurs. On n’a pas forcément l’habitude de rencontrer des équipes qui aiment autant la possession que nous et qui l’ont autant que nous. On en a rencontré une ce soir et le score est peut-être flatteur mais je pense que la victoire est méritée.

La défense :
« C’est une grande satisfaction ce soir de ne pas avoir pris de buts à l’extérieur mais on sentait que 2-0… Pour se mettre à l’abri, il fallait marquer ce troisième but et on a tardé à le mettre. On aurait pu le mettre avant mais le Shakhtar ne s’est jamais découragé et ils sont toujours restés dans leur philosophie. Pour ça, je trouve que cela a été pour moi un match très intéressant.

L’équipe-type alignée à Donetsk ?
« Oui, enfin, non. Le problème, c’est qu’on a un groupe élargi, de qualité et il y a des joueurs qui peuvent jouer dans cette équipe-là. Après, la vérité d’un match n’est pas forcément la vérité de toute une saison. On va avoir beaucoup de matches à faire, j’espère qu’on en aura vraiment beaucoup. A l’heure d’aujourd’hui, on n’a pas de blessés ni de suspendus donc tout le monde est apte à jouer, il faut faire des choix. Ce sont des choix difficiles mais ce sont des choix pour le bien de l’équipe. Mon rôle est de composer la meilleure équipe possible pour obtenir le meilleur résultat possible. Il n’y a pas de parti pris, ce sont des choix entièrement sportifs. »

PSG/OM :
« On a l’habitude de préparer nos matches d’une certaine façon, on na va pas changer nos habitudes. On va quand même savourer cette victoire à l’extérieur même si cela va aller très vite et on va basculer dès demain sur la préparation du match de Marseille. A l’heure à laquelle on va arriver dans la nuit, on va avoir besoin de toute la journée pour récupérer de nos efforts car, croyez-moi, on a fait énormément d’efforts ce soir. Après, on basculera sur le match de Marseille dimanche. »

Serge Aurier :

Le match :
« Le coach nous a félicité. C’est vrai qu’on n’a pas fait une très bonne deuxième mi-temps mais on a été costauds dans les duels et défensivement. On a empêché beaucoup d’assauts offensifs, on a sauvé des buts. Ce soir, c’est une grosse performance collective. On était venus ici pour chercher un résultat, je pense que c’est chose faite. On est très contents et on va très vite récupérer parce qu’il y a un match dimanche. On savait que cela allait être un match difficile, c’était presque un match piège, on a su se le rendre facile et gagner 3-0. »

Des débuts de rêve en Champions League pour lui :
« Oui, c’est clair. Avant le match, j’avais un peu d’appréhension, c’était mon premier vu que je n’avais pas eu la chance d’en disputer l’année dernière avec beaucoup de choses négatives. Aujourd’hui, je suis très content, c’était une première et je voulais vraiment me sentir très bien, ce qui s’est passé. Je ne me suis pas trop mis de pression parce que j’ai des partenaires extraordinaires qui savaient que c’était mon premier et qui ont tout fait pour me mettre dans le truc. Je suis très content mais je sais que la route est longue et qu’il faut continuer à travailler. »

Installé dans l’équipe :
« Au début, ce n’était pas facile d’arriver dans une équipe inconnue. Cette année, j’ai un peu plus de confiance et je me lâche un petit peu. Les joueurs me font confiance. Le plus important pour moi, c’était de prendre mes marques, ce que j’ai fait cette année. J’ai fait une très bonne préparation et je suis sur la continuité depuis le stage. On ne va pas s’enflammer, la route est encore longue mais je suis très content de ce que je fais et j’espère que cela va continuer. »

PSG/OM dimanche :
« Le coach l’avait dit, il ne fallait pas penser au classico car ce match-là était important pour nous. Maintenant, PSG/OM est très important aussi pour la suite du championnat et nos supporters. On va très vite récupérer et attendre ce match-là qui est important pour nous et pour toute la capitale. »


Le stade :

La Lviv Arena

La Lviv Arena


 

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)