Sélectionner une page

Strasbourg – PSG 1-1, 05/12/18, Ligue 1 18-19

Mercredi 05.12.2018, Championnat de France, Ligue 1, 16ème journée (1ère place) à Paris, à la Meinau :
R.C STRASBOURG – PARIS ST-GERMAIN F.C. 1:1 (1:0)
– 25 702 spectateurs. Buts : Lala, 40′ ; Edinson Cavani, 71′. Arbitre : M. Gautier.
L’équipe du PSG : Alphonse Areola – Stanley Nsoki (Kylian Mbappé, 46′), Presnel Kimpembe, Thilo Kehrer – Moussa Diaby (Dani Alves, 69′), Adrien Rabiot, Marco Verratti, Thomas Meunier (Christopher Nkunku, 81′) – Julian Draxler, Eric-Maxim Choupo-Moting, Edinson Cavani. Entraîneur : Thomas Tuchel.
L’équipe de Strasbourg : Sels – Lala, Caci, Koné, Martinez, Carole (Thomasson, 49′) – Fofana, Martin, Liénard, Zohi (Sissoko, 62′) – Da Costa (Mothiba, 82′). Entraîneur : Thierry Laurey


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2018-19


Photos du match :

Les parisiens auront été crispé à l’image de Dani Alves (Iconsport)

Moussa Diaby face à Kenny Lala (Iconsport)

Edinson Cavani auteur de l’égalisation sur penalty, un but qui fait du bien (Iconsport)

Mbappé a fait la différence lors de son entrée

Tuchel salue ses hommes à la fin du match (Iconsport)

Le parcage parisien


Vidéo (cliquez sur le lien « visionner sur YouTube ») :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Pas beaucoup mieux que l’an passé

Le PSG se déplaçait ce mercredi soir (21h) à Strasbourg pour affronter le Racing à l’occasion de la seizième journée de Ligue 1 et la rencontre a été très similaire à celle de l’an passé avec un nul très compliqué pour le PSG. Strasbourg avait ouvert le score et s’est donné à fond mais a logiquement encaissé un but après la pause, sur un penalty de Cavani. Paris a été secoué mais aurait pu s’imposer.

Paris donne le coup d’envoi et joue bien en 3-5-2 face à une équipe strasbourgeoise pour le moins pressante (2e). Le premier corner est parisien avec un centre de Meunier pour Cavani repoussé (3e). Draxler le frappe et Choupo-Moting deprend de la tête mais c’est hors-cadre au premier poteau (4e). Paris prend la main et Diaby envoie un excellent centre, provoquant un nouveau corner que Kehrer reprend encore hors-cadre (6e). Le Racing est derrière et tente de contenir les Parisiens mais Meunier provoque un nouveau corner : Rabiot reprend de la tête mais c’est encore à côté (12e). Diaby est encore dangereux côté gauche mais son centre n’est pas coupé par Choupo-Moting (14e). Cavani réussit aussi une superbe talonnade dans la surface pour Meunier mais le Belge rate complètement sa frappe en très bonne tentative (16e).

Peu à peu, Strasbourg parvient à sortir et Choupo-Moting doit arrêter Lala devant la surface, concédant un corner, finalement repoussé (19e). Les Alsaciens sont dans le match et la tension monte d’un cran quand Jonas Martin fait une faute sur Verratti et la conteste alors que l’Italien est au sol (23e). Cela offre un coup-franc que Draxler tire fort mais droit dans les bras du gardien (25e). Peu à peu, le PSG perd le fil de son match et s’énerve, écopant du premier avertissement du match (30e). Une mauvaise passe de Verratti offre un gros contre et Zohi est servi dans la surface mais il dévisse complètement (31e).

Contre toute attente, Paris a une belle occasion sur un centre de Meunier coupé car Cavani mais la tête de l’Uruguayen est trop décroisée (32e). Paris centre beaucoup et Diaby trouve Choupo mais Martin dévie… en corner (33e). Le centre de Draxler est trop long mais Rabiot était ceinturé dans la surface (34e). L’arbitre ne dit rien mais M. Gautier siffle en revanche un penalty sur une main de Kehrer suite à un centre de Carole, après appel à la VAR (39e). L’Allemand a légèrement décollé le bras comme le montrent les images. Lala transforme d’un contre-pied assuré en ouvrant son pied (1-0, 41e). A la pause, Strasbourg mène 1-0 à l’issue d’une toute petite mi-temps.

Dès la mi-temps, Mbappé rentre en jeu à la place de Stanly N’Soki, Paris changeant donc de système de jeu et Rabiot passe par exemple en défense centrale (46e). A peine la partie relancée que Carole s’arrête au sol, blessé tout seul et forcé de sortir pour Thomasson (47e). Le PSG semble tout proche de l’égalisation sur un centre génial de Mbappé au second poteau. Kehrer reprend de la tête mais Sels réussit un miracle sur sa ligne (51e). Dans la foulée, c’est le même Mbappé qui tire des 20m mais de peu à côté (52e). Après une mi-temps à ronronner, le PSG pousse désormais mais quelques mauvaises passes gâchent de belles situations, avec un Verratti qui doit prendre un peu trop de risques pour créer des occasions (55e). Paris pense même égaliser quand Mbappé trouvé Meunier en profondeur qui sert Cavani mais les deux sont hors-jeu (57e).

Le Racing est désormais arc-bouté en défense et voit les ballons arriver en permanence mais Choupo-Moting rate son contrôle au second poteau (60e). Diaby tente aussi de percer alors que Mbappé veut la balle et la frappe du jeune Parisien est hors-cadre (61e). Mbappé est encore là et provoque un bon coup-franc plein axe (62e). Cavani tire mais sa frappe ne retombe pas assez (63e). Paris pousse et Mbappé est légèrement touché dans la surface mais l’arbitre ne dit toujours rien. Sur la même action, Jonas Martin a récolté un bon coup de coude (67e). Tuchel profite de la pause pour lancer Alves à la place de Diaby et le forcing reprend, avec une volée du Brésilien repoussée en corner (69e). Strasbourg craque enfin, juste après : Mbappé est trouvé côté gauche et accélère, Lala le fauche dans la surface (70e). PENALTY ! Cavani transforme en force (1-1, 71e).

Strasbourg est maintenant à l’agonie mais Choupo-Moting puis Cavani sont rattrapés dans la surface en bonne position (74e). Les esprits s’échauffent et Thomasson s’essuyent les crampons sur Alves, sans aucune faute sifflée, mais Alves l’attrape par le col et se fait justice lui-même. Les deux écopent d’un carton jaune (76e). Ce temps faible ne dure pas et Meunier envoie un centre parfait pour Kehrer au second poteau qui sollicite Sels mais le gardien gagne encore son duel (80e). Sur le contre, c’est Rabiot qui gère bien une situation tandis que Choupo-Moting se signale sur une action individuelle repoussée par Sels (83e). Paris continue de pousser et Alves centre mais la tête de Mbappé est contrée dans la surface (86e). C’est pour Strasbourg qui est dangereux par Thomasson mais Areola claque en corner (89e).

La fin de match est très tendue alors que six minutes sont ajoutées au temps réglementaire et Paris tente encore et toujours d’arracher la victoire. De longs ballons arrivent dans la surface mais Mbappé est hors-jeu quand Choupo-Moting remise bien (92e). Le Racing pense l’emporte à la 95e minute quand Thomasson marque de la tête mais il est hors-jeu et l’arbitre siffle logiquement (95e). La dernière balle de match est pour Paris avec Mbappé qui est lourdement taclé au coin de la surface et obtient un bon coup-franc (96e). Dani Alves gâche complètement cette action d’une frappe directe complètement ratée ! Ce sera la dernière action d’une rencontre toujours aussi compliquée en Alsace pour Paris.

Les réactions :

Julian Draxler (Canal+) : « C’était un bon match de notre part. Strasbourg a bien défendu, c’est toujours dur de jouer ici. C’est une équipe qui donne tout. ils ont mérité le match nul. On n’a pas bien joué. Il faut s’améliorer et le prochain match sera très important. Dans la saison, y a des moments comme ça. on n’a pas perdu, mais il faut jouer mieux. Mais, il y a d’autres équipes en Ligue 1 qui sont bien aussi, et on l’a vu ce soir ».


Le stade :

Le stade de la Meinau


Remi

Remi

Sudiste à l'esprit contradictoire amoureux de Paris et du PSG depuis mon enfance. Nostalgique à mes heures perdues, j'aime me souvenir de nos belles heures et savoure ces grandes années. Avec "Histoire du PSG" je me régale chaque jour autour des rouge et bleu.

Voir la bio de Rémi...
Remi