Sélectionner une page

Avant EAG – PSG, notre TOP BUTS

Le PSG se déplace dans les Côtes-d’Armor pour la deuxième journée du championnat de Ligue 1 version 2018/2018. Cette saison, HistoireduPSG a décidé de mettre l’accent sur les matchs à venir avec désormais un TOP buts face au prochain adversaire. Pour ce second volet, place aux plus beaux buts (selon-nous) des matchs face à l’En Avant Guingamp : 

 

NOTRE TOP 5 DES BUTS CONTRE GUINGAMP AU ROUDOUROU :

 

5 – Lucas Moura 2015/16 (0-2)

Suite à un long renvoi de Salvatore Sirigu, Kurzawa hérite du cuir sur la gauche. Il combine avec Matuidi et déborde sans être attaqué. Il a tout le temps d’adresser une merveille de centre en retrait pour Lucas, qui en pleine vitesse, arrive à contrôler le ballon et fusille le portier breton. Imparable.


4 – Alex 2013/14 (1-1)

 

Dix ans après son dernier match à Roudourou, le PSG revenait en Bretagne pour affronter une équipe guingampaise qui avait posé des problèmes aux hommes de Laurent Blanc à l’aller. Malgré l’ouverture du score de Mustapha Yatabaré à moins de dix minutes de la fin (84′), les Parisiens vont continuer à aller de l’avant. Trois minutes plus tard, Lucas frappe le corner. Le Tank s’élève plus haut que tout le monde est catapulte sa tête au fondées filets et arrache l’égalisation. Un vrai coup de casque.

3 – Fabrice Fiorèse 2001/02 (0-1)

Sur un coup-franc dans le rond central, Dehu trouve Ronaldinho entre les lignes. Le Brésilien se retourne et adresse une merveille de ballon piqué dans la course de Fiorèse. L’ancien Guingampais contrôle, passe le ballon entre les jambes de Gnanhouan et finit but vide.

2 – Edinson Cavani 2017/18 (0-3)

Pour la première de Neymar en Ligue 1, et sous le maillot du PSG, le Brésilien ne va pas perdre de temps pour montrer son immense talent. Ney’ hérite du ballon devant sa surface, accélère, puis lance parfaitement Cavani dans la profondeur qui n’a plus qu’à enrouler du pied droit. La passe magique, l’appel parfait et une finition glaciale, tout est beau dans ce but !

 

1 – Ronaldinho 2002/03 (3-2)

Il y a des soirs où les artistes sortent quelque chose d’irréel, que ce soit par un geste ou une passe. Le ballon d’or 2005 a profité d’un soir de février 2003 pour nous gratifier d’un but qui restera dans l’histoire de la Ligue 1. Vingt-et-unième minute du match. le guingampais Bah suit «Ronnie» alors que ce dernier a décroché pour récupérer le ballon un peu plus bas. A plus de quarante mètres du but, le Brésilien trouve un relais avec Alex Nyarko près du rond central. Arrivé devant la surface, le futur Ballon d’Or élimine ce même Bah, qui ne parvient pas à le rattraper. Il réserve le même sort aux défenseurs de l’En Avant puis ajuste Ronan Le Crom, d’une petite balle piquée, pour ouvrir le score. Inarrêtable.