Sélectionner une page

Avant PSG – OL, notre TOP BUTS

Après un début de saison canon, égalant le nombre de victoires consécutives (huit victoires) en entrée de championnat de l’Olympique Lillois, le PSG reçoit Lyon dans le choc de cette neuvième journée. Suite à une victoire probante face à Belgrade en milieu de semaine, Paris confirme sa montée en puissance. Cette saison, HistoireduPSG a décidé de mettre l’accent sur les matchs à venir avec désormais un TOP buts face au prochain adversaire. Pour ce neuvième volet, place aux plus beaux buts (selon-nous) des matchs face à l’Olympique Lyonnais: 

 

NOTRE TOP 5 DES BUTS CONTRE LYON AU PARC DES PRINCES :

 

5 – Adrien Rabiot, 2015/16 (2-1) 

 

Pour ouvrir ce top but, voici ce beau but collectif signé Adrien Rabiot. Pastore est servi sur le côté droit. il repique axe et combine avec Di Maria qui le lance dans la profondeur. El Flaco n’a plus qu’à fermer le pied et la glisser en retrait à Adrien Rabiot qui n’a plus qu’à conclure. C’est allé trop vite pour la défense lyonnaise.

 

 

4 – Bruno N’Gotty, 1995/96 (2-0)

 

La quatrième position revient à l’ancien lyonnais Bruno N’Gotty qui, à treize minutes de la fin, place un missile sur coup franc qui laisse Olmeta sans mouvement.

 

 

3 – Javier Pastore, 2011/12 (2-0)

 

Etincelant toute la rencontre, l’Argentin va ponctuer sa prestation avec un joli but. Côté gauche, il hérite d’une passe de Bodmer pour défier Koné. Il entre dans la surface, efface son vis-à-vis et, dans un angle impossible, trompe Lloris.

 

 

 

2 –  Marco SImone, 1997/98 (3-0)

 

L’instant du buteur. Auteur d’une prestation XXL un soir de mars 1998, Marco Simone va s’offrir un doublé dans cette rencontre. Lancé côté gauche, Domi adresse un centre lobé dans la surface. Simone se place parfaitement pour reprendre pied droit le cuir qui se loge dans le petit filet.

 

 

 

1 – Jay-Jay Okocha, 2001/02 (2-2)

 

Pour conclure ce top buts, la splendide frappe de Jay-Jay Okocha. Le long de la touche, Aloisio ouvre pour Alex. La balle trop excentrée, ce dernier choisit de donner en retrait pour Okocha, qui expédie une frappe coup de pied des 25 mètres. Imparable, Coupet ne peut rien faire devant le missile du Nigérian.

 

 

BSoenen

Mon premier match au Parc :

- >PSG sochaux en 2007, un magnifique 0-0

Un joueur qui m'a marqué :

-> Pauleta, j’ai découvert Paris avec lui

Un match de légende :

-> Le 4-0 contre Barcelone en 2017, même si...

Mon chant de supporter favori :

-> "Paris SG, tous ensemble on chantera cet amour qu'on a pour toi..."

Les derniers articles par BSoenen (tout voir)