Sélectionner une page

1 000e but sous l’ère QSI contre Lyon ?

Dimanche, Paris se déplace à Lyon pour le compte de la 23ème journée de Ligue 1. A cette occasion, le club de la capitale peut atteindre la barre des 1 000 buts sous l’ère qatarie (depuis l’intersaison 2011). Il faudrait pour cela n’inscrire qu’un but au Groupama Stadium.

 

999 buts

 

Source : Icon Sport
1er but parisien sous l’ère QSI, signé Gameiro à Rennes (1-1)

 

Le Paris Saint-Germain sous l’ère QSI c’est 999 buts en 423 matchs (une moyenne de 2,36 buts par match !). 

Voici le classement des buts inscrits (club par club) par le PSG depuis août 2011 :

  • Saint-Etienne, Rennes : 47 buts
  • Lyon : 46 buts
  • Toulouse, Guingamp : 43 buts
  • Marseille : 42 buts
  • Monaco : 41 buts
  • Bordeaux : 40 buts
  • Bastia : 39 buts
  • Caen : 35 buts
  • Lille : 34 buts
  • Nantes : 33 buts
  • Nice : 32 buts
  • Lorient : 30 buts
  • Montpellier : 25 buts
  • Metz : 24 buts
  • Dijon : 23 buts
  • Troyes : 22 buts
  • Sochaux, Reims : 21 buts
  • Angers : 20 buts
  • Evian TG : 16 buts
  • Valenciennes, Anderlecht : 15 buts
  • Amiens : 14 buts
  • FC Barcelone, Brest, Strasbourg, AC Ajaccio : 13 buts
  • Celtic Glasgow : 12 buts
  • Chelsea, Etoile Rouge de Belgrade : 10 buts
  • Nancy, Malmö, Lens : 7 buts
  • Differdange, Dinamo Zagreb, Gazélec, Dynamo Kiev, Leverkusen, Olympiakos : 6 buts
  • Auxerre, Shakhtar, FC Bâle, Ludogorets : 5 buts
  • Benfica, Ajax Amsterdam, Bayern Munich, Bilbao, Liverpool, Sablé-sur-Sarthe, Avranches, Pontivy, Nîmes, Arras : 4 buts
  • Valence CF, Salzburg, Arsenal, Naples : 3 buts
  • Real Madrid, APOEL Nicosie, FC Porto, Manchester City, Les Herbiers, Niort, Locminé, Orléans : 2 buts
  • Slovan Bratislava, Wasquehal : 1 but

 

69 adversaires pour le PSG, et Paris a marqué au moins une fois contre tous ses adversaires. Parmi les moyennes les plus élevés (avec un minimum de 5 confrontations), on trouve Troyes en tête : 22 buts en 6 matchs (soit une moyenne de 3,67 buts par match), suivi par Bastia (39 buts en 12 matchs, soit une moyenne de 3,25 buts par match) et Caen (35 buts en 12 matchs, moyenne de 2,92 buts).

 

EN LIGUE 1

 

Source : CulturePSG
La joie collective des trois buteurs le week-end dernier contre Rennes (4-1)

 

Dans le championnat de France, trois équipes partagent la première place, mais avantage à Guingamp car ils ont disputé moins de matchs. L’EAG a encaissé 36 buts en 12 matchs, soit une moyenne de 3 buts par match.

Classement des buts inscrits face aux adversaires en Ligue 1 :

  • Toulouse, Saint-Etienne, Guingamp : 36 buts
  • Rennes : 34 buts
  • Nice, Lyon, Caen : 32 buts
  • Marseille : 31 buts
  • Bordeaux, Nantes, Lorient : 29 buts
  • Lille, Bastia : 28 buts
  • Troyes, Metz : 22 buts
  • Montpellier, Monaco, Reims : 21 buts
  • Dijon : 20 buts
  • Angers : 19 buts
  • Sochaux : 17 buts
  • Evian TG, Valenciennes : 15 buts
  • Amiens : 12 buts
  • AC Ajaccio : 10 buts
  • Brest : 8 buts
  • Nancy, Strasbourg, Lens : 7 buts
  • Gazélec : 6 buts
  • Auxerre, Nîmes : 4 buts

 

EN COUPE DE FRANCE

 

Source : Le Parisien / Olivier Lejeune

 

Dans la plus belle des coupes nationales, c’est Rennes qui encaisse le plus de buts : 10. Cette performance a été réalisée en seulement deux matchs ! L’équipe qui possède la plus mauvaise moyenne de buts encaissés contre le PSG c’est le Sporting Club de Bastia : 7 buts en 1 seul match lors de la défaite en 1/32ème de finale le 7 janvier 2017 (7-0).

  • Rennes : 10 buts
  • Marseille : 9 buts
  • Monaco, Saint-Etienne, Bastia : 7 buts
  • Toulouse, Brest : 5 buts
  • Montpellier, Lyon, Sablé-sur-Sarthe, Pontivy, Avranches, Sochaux, Guingamp, Arras : 4 buts
  • Caen : 3 buts
  • Les Herbiers, Nantes, Niort, Strasbourg, Locminé, Bordeaux : 2 buts
  • Dijon, Auxerre, Wasquehal, Lorient, Angers, Evian TG : 1 but

 

EN COUPE DE LA LIGUE

 

En 2018, et comme toujours, le vainqueur en finale c’est le Paris Saint-Germain.
Source : monaco-matin

 

C’est Monaco en tête des équipes qui ont encaissé le plus buts de la part du PSG en Coupe de la Ligue : 7 buts cumulés en deux finales ! (ex aequo avec les Girondins de Bordeaux)

  • Monaco, Bordeaux : 7 buts
  • Lille : 6 buts
  • Saint-Etienne, Lyon, Bastia, Strasbourg : 4 buts
  • AC Ajaccio, Rennes : 3 buts
  • Marseille, Toulouse, Metz, Amiens, Nantes, Orléans, Dijon : 2 buts
  • Guingamp : 1 but

 

AU TROPHÉE DES CHAMPIONS

 

 

Six trophées des Champions disputés par le PSG, quatre adversaires, dont deux se détachent naturellement car des clubs installés dans le haut du tableau (même si pour Monaco c’est moins le cas cette saison)

  • Lyon, Monaco : 6 buts
  • Guingamp, Bordeaux : 2 buts

 

EN COUPE D’EUROPE

 

Bernat ouvre le score contre Liverpool en novembre dernier.
Source : Culture PSG / François Denat

 

Anderlecht a encaissé 15 buts en seulement 4 matchs ! Inversement, le Real Madrid contre lequel Paris a eu des problèmes offensifs : 2 buts en 4 matchs.

  • Anderlecht : 15 buts
  • FC Barcelone : 13 buts
  • Celtic Glasgow : 12 buts
  • Chelsea, Etoile Rouge de Belgrade : 10 buts
  • Malmö : 7 buts
  • Differdange, Dinamo Zagreb, Dynamo Kiev, Leverkusen, Olympiakos : 6 buts
  • Shakhtar, FC Bâle, Ludogorets : 5 buts
  • Benfica, Ajax Amsterdam, Bayern Munich, Bilbao, Liverpool : 4 buts
  • Valence CF, Salzburg, Arsenal : 3 buts
  • Real Madrid, APOEL Nicosie, FC Porto, Manchester City : 2 buts
  • Slovan Bratislava : 1 but

 

AU PARC DES PRINCES

 

La triplette magique lors du succès record face à Guingamp (9-0).
Source : Culture PSG / François Denat

 

Difficile pour les clubs se déplaçant au Parc des Princes de ne pas venir avec quelques buts dans la musette. Toutes les équipes venues au Parc ont toutes encaissé au moins un but :

  • Guingamp : 31 buts
  • Toulouse, Saint-Etienne : 29 buts
  • Lyon : 28 buts
  • Bastia : 23 buts
  • Marseille, Nantes : 20 buts
  • Lille, Caen : 19 buts
  • Bordeaux, Rennes, Nice : 18 buts
  • Monaco, Lorient : 17 buts
  • Reims : 15 buts
  • Montpellier : 14 buts
  • Metz, Dijon, Sochaux : 13 buts
  • Evian TG, Angers : 12 buts
  • FC Barcelone, Troyes : 10 buts
  • Amiens, Strasbourg, Celtic Glasgow : 7 buts
  • Valenciennes, Chelsea, Anderlecht, Etoile Rouge de Belgrade : 6 buts
  • AC Ajaccio : 5 buts
  • Brest, Dinamo Zagreb, Dynamo Kiev, Lens, Bilbao : 4 buts
  • Nancy, Benfica, FC Bâle, Bayern Munich, Salzburg, Ajax Amsterdam, Auxerre : 3 buts
  • Differdange, Gazélec, Malmö, Shakhtar, FC Porto, Olympiakos, Leverkusen, Liverpool, Manchester City, Ludogorets, Naples : 2 buts
  • Real Madrid, Slovan Bratislava, APOEL Nicosie, Valence CF, Arsenal : 1 but

 

A L’EXTERIEUR

 

Le groupe uni lors du succès à Rennes en septembre cette saison (3-1)
Source : PSG / Christian Gavelle.

 

Rennes est le club préféré des Parisiens, et de très loin : 11 déplacements, 9 victoires et surtout 29 buts inscrits, soit quasiment une moyenne de 3 buts par match !

  • Rennes : 29 buts
  • Bordeaux : 20 buts
  • Saint-Etienne, Marseille : 18 buts
  • Caen : 16 buts
  • Nice, Toulouse : 14 buts
  • Lille, Lorient, Nantes : 13 buts
  • Bastia, Troyes : 12 buts
  • Montpellier, Monaco, Metz : 11 buts
  • Lyon, Dijon, Guingamp : 10 buts
  • Brest, Valenciennes : 9 buts
  • AC Ajaccio, Sochaux : 8 buts
  • Angers, Amiens : 7 buts
  • Reims : 6 buts
  • Malmö, Celtic Glasgow : 5 buts
  • Evian TG, Nancy, Chelsea, Differdange, Sablé-sur-Sarthe, Leverkusen, Gazélec, Avranches, Pontivy, Olympiakos, Etoile Rouge de Belgrade, Nîmes, Arras : 4 buts
  • FC Barcelone, Shakhtar, Lens, Ludogorets : 3 buts
  • Dinamo Zagreb, Dynamo Kiev, Niort, Locminé, Valence CF, FC Bâle, Orléans, Arsenal, Liverpool : 2 buts
  • Real Madrid, APOEL Nicosie, Wasquehal, Auxerre, Ajax Amsterdam, Naples, Benfica, Bayern Munich : 1 but

 

SUR TERRAIN NEUTRE

 

Mbappé s’échappe et aura été le grand artisan du succès parisien contre Monaco lors de la finale 2018 de la Coupe de la Ligue.
Source : PSG / Christian Gavelle

 

Monaco est en tête tout logiquement de ce classement car les joueurs de la Principauté ont été les uniques opposants à notre outrageuse domination du football hexagonal.

  • Monaco : 12 buts
  • Lyon : 8 buts
  • Bastia, Marseille : 4 buts
  • Guingamp, Bordeaux, Lille, Les Herbiers : 2 buts
  • Auxerre, Angers : 1 but

 

CLASSEMENT DES BUTEURS SOUS QSI

 

Edinson Cavani meilleur buteur du PSG sous l’ère QSI, et du club tout simplement. Source : Culture PSG / François Denat

 

999 buts, 52 buteurs différents, voici le classement des buteurs sous QSI, dominé logiquement par le meilleur buteur de l’histoire du club Edinson Cavani.

  • Cavani 190 buts
  • Ibrahimovic 156 buts
  • Di Maria 59 buts
  • Neymar JR 48 buts
  • Lucas 46 buts
  • Pastore 45 buts
  • Mbappé 43 buts
  • Lavezzi 35 buts
  • Matuidi 33 buts
  • Nenê 28 buts
  • Rabiot 24 buts
  • Gameiro 23 buts
  • Draxler, Ménez 19 buts
  • Marquinhos 18 buts
  • Thiago Silva 16 buts
  • Maxwell 13 buts
  • Thiago Motta 12 buts
  • Kurzawa, Meunier 11 buts
  • Alex, Nkunku 9 buts
  • David Luiz, Hoarau, Verratti 8 buts
  • Lo Celso 6 buts
  • Aurier, Bahebeck,Dani Alves 5 buts
  • Ben Arfa, Van der Wiel 4 buts
  • Cabaye, Diaby, Jallet 3 buts
  • Augustin, Bernat, Bodmer, Camara, Chantôme, Ceara, Choupo-Moting, Erding, Jesé, Ongenda, Sakho, Sissoko, Weah, Yuri Berchiche 2 buts
  • Armand, Bisevac, Lugano, Tiéné 1 but

 

Grichka

Supporter du PSG depuis presque 20 ans, ancien abonné, et actuel salarié du club. Je vis football à fond, et donc pour le PSG.

Voir la bio de Grichka...
Grichka