Sélectionner une page

Lionel LETIZI

Lionel LETIZI

 

Né le 28 mai 1973 à Nice
Au PSG de 2000 à 2006 (6 saisons)
196 matchs officiels joués
1 passe décisive
International français (4 sélections)

 

Premier match au club : PSG 5/1 Saint-Etienne (Division 1), le 9 septembre 2000

Dernier match au club : PSG 2/4 AC Ajaccio (Ligue 1), le 6 mai 2006

 

Palmarès :
  • 2 Coupe de France (2004, 2006)
  • 1 Coupe Intertoto (2001)

 

Record : 

  • Seul gardien de l’histoire du PSG a avoir réalisé une passe décisive (Metz – PSG le 09/12/2001)

 

Autres clubs :

• Joueur : 1992/96 : Nice, 1996/00 : Metz, 2006/07 : Glasgow Rangers, 2007/11 : Nice

 

 

Bio : 

Formé à l’OGC Nice, réputé comme une excellente académie de gardien, Létizi commence sa carrière dans son club formateur en 1992. Après 4 saisons dont les trois dernières comme titulaire, il est transféré au FC Metz et découvre donc la Moselle pour la saison 96/97. Là-bas, il découvre l’Europe, avec des parcours en C3, tour préliminaire de C1 et la coupe Intertoto. Ses performances lui permettent de découvrir l’équipe de France et il rate de peu la coupe du Monde 1998.

Là encore, après 4 saisons, il quitte les Grenats pour tenter l’aventure au PSG, qui cherche un deuxième gardien. En effet, Lama est parti et Casagrande est promis au poste de numéro 1. Mais le montant du transfert, 40MF (soit environ 8M€), ce qui était une belle somme pour l’époque, sème le doute. D’autant plus que Létizi bénéficie d’une belle réputation dans le championnat de France. Et il se dit dans la presse qu’il ne faudra qu’un seul faux pas pour que Casagrande saute.

Et ce faux pas, arrivera le 6 septembre 2000 et une cinglante défaite 5-3 à Troyes. L’occasion est trop belle pour Bergeroo qui propulse Létizi titulaire dès le match suivant au Parc contre l’ASSE. Cette place de titulaire, il ne la lâchera pas malgré les résultats décevants du club lors de cette saison. Avec Laurent Robert, il est l’une des seules satisfactions de la saison.

Pour sa deuxième saison, la défense est bien meilleure et les résultats aussi. De plus, il voit débarqué, en tant que doublure, Jérôme Alonzo, son ami depuis le centre de formation. Il sera là aussi titulaire toute la saison, ne laissant que la Coupe de France et une série de 5 matchs en championnat à Alonzo. En effet, lors d’une mise au vert, Lionel fait une partie de scrabble avec Alonzo et Laurent Leroy. Une pièce tombe à terre, Létizi se baisse pour la ramasser, le résultat tombe : lombosciatique.

En 02/03, dès le premier match de la saison au Parc contre Auxerre, il se blesse dans un choc avec Djibril Cissé. Il continuera le match et traînera une douleur à la cheville pendant une grande partie de la saison. Après la défaite 3-2 à Guingamp, le staff et lui décident de mettre un terme à sa saison. Après trois saisons comme titulaire dans le but parisien, le nouvel entraîneur du PSG, Halilhodzic, décide de placer Alonzo dans les cages. Létizi se contentera de quelques apparitions en L1 et de la Coupe de France, compétition qu’il remportera contre Châteauroux (1-0).

Alors qu’il entame sa cinquième saison à Paris, le PSG retrouve la Ligue des champions. Remis de sa blessure à la cheville et travailleur, Vahid lui redonne le poste de titulaire. Place qu’il ne le lâchera pas avec 40 matchs sur 50 possibles. Sa dernière saison en 2005/2006 sera marquée par sa prise de position contre le renvoi de Laurent Fournier. Décision bizarre puisque le PSG est sixième du classement, à seulement un point du deuxième.

Le président du club, Pierre Blayau, et le nouvel entraîneur, Guy Lacombe, n’ont sûrement pas aimé cette prise de position. En effet, dès le début février, Létizi retrouve le banc, mais que pour très peu de temps. Alonzo se blessant, il redevient titulaire et joue même la finale de Coupe de France victorieuse contre l’OM. Cette Coupe de France sera son dernier trophée avec le PSG. En effet, à la fin de la saison 05/06, le PSG le libère de son contrat et il signe libre aux Glasgow Rangers. Après 6 mois difficile en Écosse, il reviendra dans son club formateur, l’OGC Nice dans un rôle de doublure pour Lloris et Ospina. Il mettra un terme à sa carrière à la fin de l’exercice 2010/2011.

 

Remi