Sélectionner une page

Lyon – PSG 2-1, 03/02/19, Ligue 1 18-19

Dimanche 03.02.2019, Ligue 1, 23ème journée, à Décines au Groupama Stadium :
OLYMPIQUE LYONNAIS – PARIS ST-GERMAIN F.C. 2:1 (1:1)
– 57 624 spectateurs. Buts : Angel Di Maria, 7′ ; Dembele, 33′, Fekir, 48′ Arbitre : M.Turpin.
L’équipe du PSG : Alphonse Areola – Juan Bernat (Moussa Diaby, 86′), Presnel Kimpembe (Leandro Paredes, 79′), Thiago Silva, Thilo Kehrer – Marquinhos, Julian Draxler –  Angel Di Maria, Daniel Alves – Edinson Cavani (Eric Maxim Choupo-Moting, 79′), Kylian Mbappe. Entraîneur : Thomas Tuchel.
L’équipe de Lyon : Lopes – Dubois, Denayer, Marcelo, Mendy – Ndombele, Aouar (Tousart, 65′) – Traoré (Cornet, 76′), Fekir, Depay – Dembélé. Entraîneur : Genesio
Avertissements : Kimpembe (27′), Draxler (89′), Fekir (92′)


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2018-19


Photos du match :

Leandro Paredes, prêt à faire sa première apparition (Made in Parisiens)

La partie démarre parfaitement bien avec le but de Di Maria (Made in Parisiens)

Kimpembe et la défense parisienne ont eu beaucoup de travail (Made in Parisiens)

Par chance Paredes ne s’est pas bléssé…carton jaune d’après l’arbitre.

Alves rage, première défaite de la saison en championnat (Made in Parisiens)


Vidéo :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Un sérieux avertissement avant Manchester

Le PSG se déplaçait ce dimanche soir à Lyon pour affronter l’OL à l’occasion de la 23ème journée de Ligue 1 et les Parisiens se sont inclinés 2-1 malgré la rapide ouverture du score de Di Maria. Lyon a logiquement égalisé avant la pause par Dembele après avoir martyrisé le PSG puis a marqué le but de la victoire dès le retour des vestiaires sur penalty avant de tenir bon malgré les coups de butoir parisiens.

Le PSG a donné le coup d’envoi, Alves est bien côté droit et il ne faut que 45 secondes au PSG pour avoir une énorme occasion : long ballon de Di Maria, Marcelo dévie de la tête et Mbappé part défier Lopes mais il tente sa chance dès 18m sans le tromper avec une frappe trop molle (1e). Lyon répond avec un centre dangereux sur lequel Aouar envoie son genou dans la tête de Silva (2e). Le match est bien lancé avec un OL qui tente de jouer face à un PSG prêt à punir. Et Paris punit de suite : Draxler récupère le ballon dans les pieds d’Aouar, il avance et décale Di Maria dans la surface qui contrôle puis ajuste Lopes (0-1, 7e).

Le PSG est bien mieux entré dans la partie et prend donc d’entrée les commandes du match mais l’OL tente de revenir dans le match avec des actions simples pour s’approcher du but parisien. Mendy déborde côté gauche et centre en retrait pour Ndombele qui rate sa reprise (14e). Alors que Paris semble en contrôle, Depay déborde côté gauche et centre dans les 6m pour Traoré mais Areola repousse sur la ligne (18e). C’est encore Depay qui trouve Dembele dans le dos de Kimpembe mais la tête du joueur n’est pas cadré (19e). C’est ensuite Fekir qui tente sa chance de loin mais Areola dévie en corner au ras de son poteau sur une belle parade avant de capter le corner (20e). Paris a globalement du mal à tenir le ballon et Areola doit encore capter un centre de Mendy en sortant (22e). C’est encore Areola qui sauve son camp sur un double exploit incroyable : il repousse une frappe enveloppée de Traoré puis la reprise qui suit de façon à peine croyable (24e) ! L’OL enflamme le match et Thiago Silva doit dégager en corner devant Fekir (26e). Signe des difficultés parisiennes, Kimpembe hérite du premier carton jaune du match pour une faute sur Fekir (27e).

Lyon ne cesse de pousser et le ballon arrive jusqu’au second poteau à Fekir qui frappe mais c’est encore Areola qui gagne son duel du pied et dévie en corner (31e). De son côté, le PSG peine à enchaîner les passes et le centre de Bernat est facilement capté par Lopes. C’est dans la foulée que l’OL égalise avec Dubois qui est trouvé côté droit et centre. Areola glisse au moment de sortir et Dembélé devance le gardien parisien pour égaliser (1-1, 33e). C’est largement mérité vu le match mais bien cruel pour le gardien parisien, meilleur joueur de son camp jusque-là.

C’est d’ailleurs encore Areola qui doit s’employer sur une tête d’Aouar qui avait devancé Alves (40e)… Paris n’existe finalement qu’en contre mais Cavani ne trouve pas Mbappé de peu sur une passe en profondeur (42e). Sur une action vite jouée par Mbappé et Cavani, Bernat est trouvé dans la surface et décale Di Maria qui frappe. Denayer lui enlève de la tête sur la ligne le doublé (44e) ! Dans la foulée, c’est Cavani qui est trouvé en profondeur et tente un lob sans contrôle mais il n’attrape pas le cadre (44e). Le match est fou et Traoré surgit dans le dos de Bernat mais Areola parvient à capter cette reprise ratée dans les 6m (45e)… A la pause, le score est nul mais le match littéralement exceptionnel avec des occasions folles de chaque côté. Paris a ouvert le score, Lyon a réagi et mis un pressing terrible pour égaliser logiquement malgré un Areola énorme puis fautif avant que Paris ne réagisse et frôle le 2-1 juste avant la mi-temps.

Aucun changement n’a lieu à la pause et la partie repart. Il ne faut que deux minutes pour que la partie bascule une nouvelle fois : Dembele est servi côté gauche, il se recentre et Thiago Silva le touche sur le côté de la surface à l’entrée, concédant un penalty logiquement sifflé par M. Turpin (48e). Fekir s’élance et trompe Areola en ouvrant son pied gauche (2-1, 49e). D’entrée, Paris se retrouve donc mené mais passe tout proche d’égaliser de suite : Mbappé accélère et dépose son défenseur côté gauche avant de centrer. Cela arrive sur Draxler qui enchaîne contrôle et frappe mais Lopes dégage devant sa ligne (51e). Le même Lopes repousse une tentative magnifique de Mbappé sur un ballon superbe d’Alves mais le gardien sort un énorme arrêt, idem sur le corner qui suit quand le ballon arrive au second poteau (53e) !

La partie est équilibrée et Mbappé se montre de plus en plus, à l’image d’un bon enchaînement contrôle/frappe aux 20m que Lopes capte encore (58e). Les deux équipes tentent tout et Draxler déborde côté gauche avant de centrer en retrait. Cela arrive jusqu’à Alves qui sollicite une nouvelle fois un Lopes intouchable (62e). Sur le contre après le corner, Traoré marche sur le ballon alors qu’il partait seul au but ! Le PSG tente de jouer et Bernat déborde côté gauche avant de centrer. La tête de Cavani est puissante mais sur Lopes qui capte encore (67e). Paris pousse et Mbappé est envoyé au but. Il tente sa chance en angle fermée mais c’est encore Lopes qui gagne son duel (72e). Le temps passe et l’OL fait son 2e changement à l’entrée du dernier quart d’heure, Cornet remplaçant Traoré sur l’aile droite.

Tuchel fait aussi du coaching avec les sorties de Kimpembe et Cavani pour Paredes et Choupo-Moting (79e). Le Camerounais est immédiatement trouvé dans la surface mais il est contré au moment de frapper (80e). Paris a des corners mais il ne donne rien, si ce n’est pas des contres, et Areola doit même sortir loin de son but (82e). Au contraire, le gardien doit même encore s’employer devant Dembele sur un long ballon mais il gagne son un contre un (85e) ! Tuchel tente le tout pour le tout et envoie Diaby à la place de Bernat (86e). Le jeune se met immédiatement en évidence mais sa frappe est contrée aux 18m (88e). La fin de matche est étouffante mais l’OL semble tenir bon malgré un tacle bien sale de Fekir (92e). Lyon joue aussi vite un contre qui aboutit à une nouvelle frappe de Cornet qu’Areola capte (93e).

Le PSG s’incline finalement 2-1 à Lyon dans un match de très haute volée qui aurait pu finir sur un autre score vu le nombre d’occasions de part et d’autre.

Réactions :

Kylian Mbappé (attaquant du PSG) : « Quand on perd, c’est toujours un coup d’arrêt. Mais il ne faut pas s’inquiéter. Il faut se remettre la tête à l’endroit et recommencer à gagner. Car il y a de grosses échéances qui arrivent. En championnat, en Coupes ou à Manchester. C’était un match avec plusieurs actes. Lyon a fait une bonne 1e mi-temps et ont eu plusieurs situations. Nous aussi en on a eues en contre. En 2e période, on a dominé, mais on n’a pas su concrétiser tout simplement. Moins bons qu’avec Neymar ? C’est complètement normal. Mais il n’était déjà pas là l’année dernière et il va falloir vite s’améliorer. Montrer qu’on a appris de l’année dernière et qu’on a progressé. Jouera-t-on mieux sans lui ? Je ne pense pas. Mais on doit montrer qu’on peut se débrouiller en son absence. L’année dernière, on a trop voulu sauter les matches. Il y a un match mercredi et on va le jouer. Il faut gagner, envoyer un message et après on discutera de la Ligue des Champions ».

Thiago Silva (défenseur du PSG) : « On a réagi un peu, mais on n’a pas fait un superbe match. Nos matches précédents étaient meilleurs. On doit relever la tête. C’était notre première défaite. Nous sommes encore devant. On a bien commencé, bien concentré et après qu’on ait marqué, on s’est relâché. On n’était pas totalement concentrés. Mais il y avait de la qualité de l’autre côté. Pour gagner, il faut être au top lors de ces matches-là. Et aujourd’hui, même pour moi, c’était un peu difficile. Ce match peut servir pour Manchester. Ils sont sur une bonne période. Il faudra être concentré et travailler un peu plus. L’absence de Neymar ? Kylian Mbappé est un grand joueur, mais il ne doit pas porter toutes les responsabilités. On a d’autres joueurs qui peuvent faire la différence. Aujourd’hui, il a pris les responsabilités et malheureusement il n’a pas marqué. Il a fait un bon match, je crois. Tout le monde doit être au top, surtout en Ligue des Champions. A 70%, ça ne suffira pas. Essayer de mieux jouer ».


Le stade :

Le Groupama Stadium


Remi

Sudiste à l'esprit contradictoire amoureux de Paris et du PSG depuis mon enfance. Nostalgique à mes heures perdues, j'aime me souvenir de nos belles heures et savoure ces grandes années. Avec "Histoire du PSG" je me régale chaque jour autour des rouge et bleu.

Voir la bio de Rémi...
Remi